Topic

droits des femmes

13 petitions

Update posted 5 days ago

Petition to Monsieur le Président de la République Française, Monsieur Le Ministre des Affaires Etrangères, Madame La Ministre de la Justice, Madame la Ministre des Outre-Mer, Monsieur le Président de Polynésie Française, Conseil de l'Europe

Consulat de Chine de Papeete, RENDEZ la maison de Madame LY !

MALGRÉ UNE AUTORISATION TEMPORAIRE  JUSQUAU 31 AOÛT 2018 OBTENUE APRÈS MAINTES PRESSIONS, CETTE PÉTITION SE POURSUIT TANT QUE LA MAISON N’EST PAS RESTITUÉE À HUGUETTE, 76 ANS. Objectif : 10,000 signatures ! (Despite a temporary autorisation to stay inside until 31 August, due to many pressures, this petition will end only when China consulate will give back definitely the home to its owner Huguette, 76. Let’s try to get 10,000 signatures !) ***RAPPEL DES FAITS : LE 28 FÉV. 2018 = FIN LÉGALE DE LA LOCATION PAR DROIT DE REPRISE AVEC 6 MOIS DE PRÉAVIS DÉLIVRÉE PAR HUISSIER DE JUSTICE EN JUILLET PUIS AOÛT 2017, AVEC AVOCAT. (The end of the rent contract with China Consulate ended on 28th February 2018, with lawyer and men' law of Polynesia French Justice 6 months before in July and August) LE 1ER MARS 2018 = OCCUPATION ILLICITE DE LA PROPRIÉTÉ DE HUGUETTE LY PAR LE CONSULAT DE CHINE EN POLYNÉSIE FRANÇAISE. JURIDIQUEMENT : « OCCUPATION SANS DROIT NI TITRE ». (The 1st March 2018 is the beginning of an historic illegal occupation of Huguette Ly's land and house by China Consulate in French Polynesia.) Rappel : LA MAISON NEST PAS À VENDRE MALGRÉ LE SOUHAIT DU CONSULAT ET LEUR PROPRE EXPERTISE DU PRIX DE LA VENTE. (LE « PRIX DU MARCHÉ » DE L'OCCUPANT NE FIXE PAS LA DECISION NI LE PRIX DE VENTE D’UN BIEN, CEST LE PROPRIÉTAIRE)  (The House is not for sale but China Consulate wants to buy it at the price they have decided, corresponding to a strange "market price" after let the house loosing value due too miss of clean and renovations. But only the owner can decide to sell it or what price.) LES DIPLOMATES CHINOIS ONT DES IMMUNITÉS ADMINISTRATIVES CIVILES ET PÉNALES. (Diplomates have total immunities) ILS INTERDISENT À HUGUETTE D’ENTRER CHEZ ELLE DEPUIS PRES DE 6-7 ANS. (They forbid Huguette going back to her house or visit it or make her renovations inside since 6-7 years) AIDONS MAMIE HUGUETTE. ELLE A 76 ANS, ELLE N’A AUCUNE IMMUNITÉ NI AUCUNE FAVEUR DU GOUVERNEMENT. Le Ministre BOUISSOU A CONVOQUÉ SA FILLE, POUR EDOUARD FRITCH  ET TEVA ROHFRITSCH POUR DIRE QUE « LA FAVEUR DU GOUVERNEMENT DANS CETTE AFFAIRE VA ENVERS LA CHINE » MALGRÉ LEURS IRRÉGULARITÉS, DEVANT TÉMOINS !  (Please, help Huguette. She is 76. She has no immunity, no French Polynesia Gouvernment help because they told Huguette's daughter their favor is only for China in this case) LE CONSULAT DE CHINE A MÊLÉ EN PREMIER LE GOUVERNEMENT, LE HAUT COMMISSARIAT ET DES TIERS DANS CETTE AFFAIRE ! ILS ONT MANDATÉ DE NOMBREUX TIERS POUR FAIRE PRESSION SUR HUGUETTE ET SA FILLE, QUI, SANS AUCUN POUVOIR NI TIERS, NI FAVEUR DU GOUVERNEMENT, S'EST TOURNÉE VERS LA POPULATION ET LES RÉSEAUX SOCIAUX. (China Consulate first decided to put French State and Tahitian Government pressures on Huguette. They also used many other persons to put pressure on her and her daughter to stop them talking about the case) ILS ONT OBTENU 2 VIDÉOS SUR POLY1ERE POUR PLUS DE PRESSION. LA CHAÎNE TV INFOS LOCALE A REFUSÉ LE DROIT DE RÉPONSE À EVA POUR HUGUETTE... MALGRÉ SA DEMANDE À TOUS LES MÉDIAS POUR PRÉVENIR LA POPULATION DES RISQUES AVEC LE CONSULAT DE CHINE ! (They used an important Polynesian TV show to put pression just the day before the end of the contract, the 27th February 2018. When china consulate demands, it receives.. but the right of answer to this show was refused to the victim) SA DEMANDE A ÉTÉ IGNORÉE PAR LES DIRECTIONS DES MÉDIAS CONTACTÉS, MALGRÉ LE SOUHAIT CONTRAIRE DES JOURNALISTES. SEUL LE Tahiti Pacifique Magazine A DEMANDÉ UNE INTERVIEW MALGRÉ LES PRESSIONS. (Huguette' demands to medias to prevent population about those risks was ignored by managers, even if journalists wanted to talk about it. Only one media the Tahiti Pacific Magazine asked for interview despite pressures.)  MAMIE HUGUETTE SEULE EST AIDÉE PAR DES BÉNÉVOLES POUR COMMUNIQUER SON POINT DE VUE SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. (Huguette is alone. With her daughter now, she is helped by volunteers since a few months to help her communicate on her case on social network.) L’AVOCATE DU CONSULAT DE CHINE A FAIT DU DÉNIGREMENT DIFFAMATOIRE ET EXERCÉ DES PRESSIONS.  (China Consulate's lawyer put pressure on Huguette and her daughter, making defamation and denigration) POUR LA SUITE, MERCI DE CONSULTER LES MISES A JOUR... ou consulter YouTube Vahineva (follow the regular updates here to get news about this case... or YouTube Vahineva)

Huguette LEE SOU NAM
6,440 supporters
Update posted 3 months ago

Petition to Jean-Yves Le Drian, Emmanuel Macron, Marlène Schiappa

JUSTICE POUR FLORENCE DENEFLE

À M. Emmanuel Macron, Président de la République française, À M. Jean-Yves le Drian, Ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, À Mme Marlène Schiappa, Secrétaire d’État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Il y a plus de sept ans, le 25 mars 2010, Florence Denèfle, ma soeur, qui était fonctionnaire de l'Etat français, était assassinée et abandonnée au bord d'une route, à 25 km de Guatemala Ciudad. Elle enseignait au Lycée français Jules-Verne de Guatemala City depuis 3 ans. Elle était âgée de 33 ans. Depuis plus de sept ans, son assassin, qui a été formellement identifié, jouit d'une impunité totale. Nous, membres de la famille de la victime, nous ses amis, ses anciens élèves, ses collègues, nous citoyens français ou étrangers, exigeons que les recherches reprennent et que justice soit rendue. Pour ce faire, nous demandons au gouvernement français qu'il intervienne fermement auprès des autorités guatémaltèques pour que l'assassin soit arrêté et jugé. Nous demandons au gouvernement français de réagir face à la mort d'un des agents de la fonction publique, de montrer son implication dans la protection des français de l'étranger, en imposant aux autorités guatémaltèques de faire respecter la loi sur leur sol. Nous croyons que chaque vie humaine compte et ne voulons pas d'un monde où un meurtre puisse rester impuni. IL EST TEMPS D'AGIR, pour Florence, pour la justice. La pétition sera remise aux décisionnaires avec une lettre, ainsi qu'un dossier de presse. Rejoignez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/justicepourflo/ Pour contacter les auteurs de la pétition : justicepourflo@free.fr Les auteurs,Les signataires.                         * * * ENGLISH VERSION To Mr Emmanuel Macron, President of the French Republic, To Jean-Yves le Drian, Minister for Europe and Foreign Affairs, To Ms Marlène Schiappa, Secretary for Equality between Women and Men, More than seven years ago, on 25 March 2010, Florence Denèfle, a French national and civil servant of the French State, was murdered and abandoned on a roadside, 25 km from her home in Guatemala City where she had been teaching English at the French Jules-Verne high school for 3 years. At the time of her death, she was 33 years old. For more than seven years, her murderer, who has been formally identified, has enjoyed total impunity. Today he is no longer wanted by the police. We demand that the investigation begin again. We, members of the victim's family, friends, alumni, colleagues, French and foreign citizens, now demand that justice be done at last. To this end, we call on the French government to intervene firmly with the Guatemalan authorities so that the murderer be arrested, and for a trial to be held.We ask the French government to answer for the death of a French civil servant, and to show its involvement in the protection of French citizens abroad.We want the French government to demand that the Guatemalan authorities enforce law on their soil. We believe that every human life counts and do not want to live in a world where murder goes unpunished. IT IS TIME TO ACT, for Florence, for justice, for all of us. The petition will be delivered to the French authorites with a letter, as well as a press kit. For further information : https://www.facebook.com/justicepourflo/                 * * * VERSIÒN EN ESPAÑOL A Jean-Yves Le Drian, ministro de Asuntos ExterioresA Marlene Schiappa, secretaria de Estado para la igualdad de género A Emmanuel Macron, presidente de la República francesa Hace 7 años, el 25 de marzo 2010, Florence Denefle, funcionaria del Estado Francés fue asesinada y arrojada al borde de una carretera a 25 km de Ciudad Guatemala donde daba clases en el liceo francés Jules-Verne. Tenía 33 años.Después de 7 años de este suceso, el asesino todavía sigue impune a pesar de haber sido expresamente identificado. Actualmente su asesino ya no es buscado por la policía. Exigimos que la investigación comience de nuevo. Nosotros, miembros de su familia, amigos, exalumnos, ciudadanos franceses y extranjeros exigimos que se haga justicia.Mediante ese manifiesto,pedimos al gobierno francés que intervenga con firmeza ante las autoridades guatemaltecas para que el asesino sea arrestado y procesado judicialmente. Exigimos al gobierno francés que actúe ante este cruel asesinato de uno de sus funcionarios y demuestre su protección y apoyo a los ciuadanos franceses residentes en el extranjero. Pedimos que se exija a las autoridades guatemaltecas el respeto de las leyes de su territorio.Creemos que cada vida humana cuenta y nos negamos a vivir en un mundo en el que el crimen pueda quedar impune. Es el momento de actuar en favor de Florence, de la justicia y de la humanidad.La solicitud será transmitida a la persona encargada así que a un gabinete de prensa.Más información: http://www.facebook.com/justicepourflo/ Para contactar los autores de esta solicitud : justicepourflo@free.fr  #féminicide #reconnaissonsleféminicide

Muriel DENÈFLE
132,239 supporters
Update posted 5 months ago

Petition to Cinémathèque Française, Frédéric Bonnaud

Pour que la Cinémathèque française annule son hommage à Roman Polanski

[English version below] La Cinémathèque française a un sens du timing parfait, en pleine affaire Weinstein et alors qu'une cinquième victime de Roman Polanski vient de se manifester, elle annonce la programmation d'une rétrospective des films du réalisateur qui sera inaugurée le 30 octobre 2017 lors d'une soirée en sa présence. La Cinémathèque française met donc Polanski à l'honneur. Alors que la parole des femmes se libère et qu'elles sont nombreuses, sur les réseaux sociaux comme dans la vie, à dénoncer massivement les violences sexuelles qu'elles subissent. Alors même qu'une cinquième victime, l'artiste états-unienne Marianne Barnard, vient d'accuser le réalisateur Roman Polanski de l'avoir violée lorsqu'elle avait 10 ans. C'est indécent. C'est une insulte à toutes les femmes qui se sont mobilisées autour des hashtags #MeToo et #BalanceTonPorc, un affront à toutes les victimes de viol et plus particulièrement aux victimes de Polanski. Il est urgent de se mobiliser pour faire annuler cet hommage : Roman Polanski mérite le déshonneur, pas les honneurs. Un grand cinéaste peut-être, mais aussi un grand criminel : accusé du viol d'une mineure de 13 ans – qu’il a droguée au Quaalude avant de la sodomiser – il plaide coupable de détournement de mineure avant de fuir la justice lorsqu’il apprend qu’il risque la peine maximale, soit 50 ans de prison. Le juge refusera de rendre un verdict par contumace. Il est également accusé de viol par quatre autres victimes, toutes mineures au moment des faits. Quel est le message que distille la Cinémathèque française dans les esprits avec l’annonce de cette rétrospective ? Que les crimes sont, somme toute, solubles dans la célébrité et qu’un viol n’a que peu d’importance s’il est commis par un homme talentueux ? Combien faudra-t-il encore de victimes pour que le milieu du cinéma prenne conscience qu'on ne peut continuer à porter ainsi aux nues un pédocriminel ? C’est de culture dont nous avons soif, pas de culture du viol. Il est temps d'en finir avec la culture du viol qui produit un discours qui vise à minimiser, à excuser et à perpétuer les violences sexuelles. D’en finir, aussi, avec l'impunité des hommes célèbres qui violent, agressent, harcèlent et tuent des femmes et des enfants sans que cela ne gêne leur carrière. Mobilisez-vous pour faire entendre une autre voix en demandant à la Cinémathèque française d'annuler cet hommage à un réalisateur qui viole des mineures, mais aussi de présenter des excuses publiques à toutes les victimes de violences sexuelles.  #LaCulturePasLaCultureduViol —— English version Cinémathèque française: Cancel your tribute to Roman Polanski! The Cinémathèque française has a great sense of timing. In the midst of the Weinstein scandal, and just as a fifth victim of Roman Polanski has come forward, the Cinémathèque has announced a retrospective of the director’s films, kicking off on the 30th of October 2017 with an event where Polanski will be in attendance. Here is the Cinémathèque giving Polanski pride of place, while more and more women are making their voices heard with stories of sexual violence – on social media as in real life. And just as a fifth victim, the Californian artist Marianne Barnard, has accused the director, Roman Polanski, of having raped her when she was 10. It’s shameless: an insult to all the women who have mobilised around the #metoo and #balancetonporc [“rat out your pig”] hashtags, an affront to all victims of rape and, above all, to Polanski’s victims. We must join together to get this tribute cancelled: Roman Polanski deserves dishonour, not honour. A great filmmaker perhaps, but also a big criminal. Accused of having raped a 13-year old minor – whom he drugged with Quaaludes before sodomising her – he pleaded guilty to statutory rape before fleeing justice when he realised he might have to serve a maximum of 50 years in prison. The judge refused to deliver a verdict in absentia. Polanski has also been accused of rape by four other victims – all minors at the time of the incident. What kind of message is the Cinémathèque française sending by announcing this retrospective? That crimes are, when all is said and done, diluted by fame and that rape is of little importance if commited by a talented man ? How many more victims must come forward for the film industry to realise that it cannot continue praising a pedocriminal [pedophile] to the skies ? It’s culture that we’re hungry for — not rape culture. It’s time to end the tolerance for a rape culture that gives rise to language that seeks to minimise, excuse and perpetuate sexual. We also need to end the impunity of famous men who rape, assault, harass and kill women and children without their carreers being hindered. Let’s mobilise to make another voice heard, by asking the Cinémathèque française to cancel their tribute to a film director who rapes minors, and to publicly apologise to all victims of sexual violence. #CultureNotRapeCulture Translation : Another Gaze journal  

Laure SALMONA
43,633 supporters