Topic

transport

11 petitions

Started 4 days ago

Petition to Emmanuel Macron

Nous voulons la ligne 17 en 2024 !

Monsieur le Président, vous voulez prochainement annoncer le report de la ligne 17 du Grand Paris Express. Si vous le faites, vous nous condamnez une nouvelle fois à l’oubli pour de simples raisons financières. Nous payons pourtant depuis 2011 une taxe destinée à financer ces équipements. Nous voilà donc doublement pénalisés : pas de métro mais des impôts ! Nous croyons, Monsieur le Président, que l’avenir des populations de nos départements est plus important qu’une ligne comptable. Souhaitez-vous réellement priver les banlieues d’un accès aux Jeux Olympiques et aux emplois qui en découleront ? Nous sommes exclus des opportunités économiques et culturelles offertes par la région et la ville de Paris. Nous avons pourtant la chance d’habiter la région la plus dynamique de France mais le rejet des banlieues et leur ghettoïsation nous interdit d’en profiter.   Nous vivons une discrimination territoriale qui nous empêche de rejoindre une ville voisine sans passer par les gares parisiennes. A l’annonce de la réalisation du Grand Paris Express et d’une ligne 17 de métro qui irait jusqu’au cœur des banlieues, nous avons pensé que l’État s’intéressait enfin à notre situation. Que l’arrivée du métro permettrait de relier les banlieues entre elles et de rejoindre la capitale sans subir les retards et les dysfonctionnements d’un RER qui ne peut être la seule réponse. Vous aviez vous-même affirmé que « Tout est fait pour que ce soit une réussite et une fierté française. J’observe d’ailleurs que ce grand projet a passé sans encombre l’alternance politique de 2012, je suis de ceux qui y ont veillé, et c’est très bien ainsi ». Nous vous demandons aujourd’hui de respecter votre parole et votre programme : des emplois et du développement pour tous ! Nous aussi avons le droit aux emplois, à la culture et aux loisirs. Nous ne voulons plus être les victimes des arbitrages de l’État. Nous voulons la ligne 17 dès 2024 !

Pour la ligne 17 en 2024
839 supporters
Started 6 months ago

Petition to Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Nicolas Dupont-Aignan, Benoît Hamon, François Asselineau, Jean Lassalle

Pour garder le libre choix aux assurés sociaux de leur taxi conventionné

Les caisses primaires d'assurance maladie envisageraient dans un futur très proche (dès 2018 art.80 de loi de financement de la sécurité sociale 2017 ) de revenir sur le droit de chacun,de disposer du libre choix de leur taxi conventionné ou Vsl comme le définit : La Convention nationale des transporteurs sanitaires privés prévue à l'article L . 322-5-2 du code de la sécurité sociale chapitre II article 3 . En effet, les centres hospitaliers se verront remettre une enveloppe budgétaire annuelle par les caisses primaires d' assurance maladie afin de gérer les transports sanitaires à travers des plate-formes, et pour en réduire le coût à son maximum, des appels d'offres seront lancés et de toute évidence laissant le champ libre aux grosses structures de transport avec effet immédiat d'écraser nos petites entreprises qui ne pourront pas s'aligner. Les conséquences vont se traduire par du transport partagé au maximum :oui ! mais dans quelles conditions ? ( Horaire fixé par les plate-formes, trajet rallongé, compatibilité de maladie, non-accompagnement des personnes, formalités administratives. ) Mais aussi par la disparition de nos taxis de campagne qui eux, verront leurs chiffres d'affaires réduits considérablement (80% environ ) et seront dans l’obligation de cesser leurs activités; or, on connaît l'importance du taxi en milieu rural de par ses multiples services de proximité, sa disponibilité, sans parler des nombreux salariés qui seront mis au chômage. Voilà pourquoi le syndicat des artisans-taxis du Gers de l' Arc Atlantique Taxis-32 souhaite mobiliser tous les citoyens, élu(e)s locaux à travers cette pétition pour protéger notre droit de garder le libre choix du transporteur car après les transports: on nous imposera quoi ? Nous demanderons à la suite de cette pétition, l'abrogation totale de ce projet en contrepartie de propositions plus réalistes à l'économie du transport sanitaire que nous soumettrons aux autorités compétentes .

Arc Atlantique taxis 32
647 supporters
This petition won 2 months ago

Petition to Madame Valérie Rumiano, Monsieur le Maire Jacques Mangold - Plouezec

Non à la suppression du Tibus au Questel et à Brehec

  Depuis le 29 août 2016 la ligne 9 du Ti-bus qui desservait les arrêts de L’église de Lanloup, Bréhec Plage, le Questel, Talavéra et Clandry a été modifiée et ne dessert plus ces arrêts. Cette décision a été prise sans aucune consultation des habitants de ces environs et nous met tous devant le fait accompli d’un isolement qu’aucun de nous ne souhaite ! Nous pouvons faire bouger les choses si nous nous mobilisons et si nous faisons savoir notre mécontentement à la Compagnie Armoricaine de Transports qui s’occupe de l’exploitation du Ti-bus dans notre département.  Pour cela nous vous invitons tous leur faire savoir votre mécontentement en signant cette pétition qui sera relayée aux pouvoirs publics pour faire changer les choses. Mobilisons-nous pour : -       que nos enfants puissent rejoindre leurs collèges ou leurs lycées par eux-mêmes et en toute sécurité -       que les personnes sans permis et les membres du CASCI puissent rejoindre aisément les agglomérations environnantes pour leurs rendez-vous administratifs et médicaux -       que nos familles et nos amis puissent nous rejoindre des gares de Paimpol ou de Saint-Brieuc -       que la voiture ne soit pas le seul moyen de transport permettant de rejoindre la plage de Bréhec avec tous les encombrements que l’on connaît, aussi bien sur les parkings que sur les routes Contre l’isolement du Questel et de Bréhec mobilisons nous ! ps: la version papier de cette pétition déposée au P'tit Bar de Bréhec a déjà recueilli plus de 100 signatures ! Des courriers ont déjà été adressés à Madame Valérie Rumina conseillère départementale, Monsieur Yvon Simon Président du SIVOM et Monsieur Jacques Mangold Maire de Plouezec. 

laurent BODIN
49 supporters