Topic

Handicap

4 petitions

Update posted 1 month ago

Petition to Ministre français de la Santé, Secrétariat d'État chargé des Personnes handicapées, Premier Ministre, President de la République

Abolir l'hospitalisation forcée et le traitement forcé.

petition in english hereDroits de l'Homme en Psychiatrie:Abolir l'hospitalisation forcée et le traitement forcé. Articles 12,14,15,16,17 de la Convention ONU relative aux Droits des Personnes Handicapées (CDPH). Nous demandons le respect des Droits de l'Homme en France. Nous demandons les Droits de l'Homme en psychiatrie. La fin de la discrimination devant la loi pour cause de handicap psychosocial. Nous demandons un modèle du handicap basé sur les Droits de l'Homme: Nous ne sommes pas des maladies à soigner, nous sommes des êtres humains avec des droits à égalité avec les autres. Nous demandons l'abolition des traitements forcés et des hospitalisations forcées, conformément à la Convention Droits des Personnes Handicapées de l'ONU. CG1 sur article 12. G-Article 14. "Les États parties doivent examiner l’ensemble de leur législation dans tous les domaines afin de s’assurer que le droit à la capacité juridique des personnes handicapées n’est pas limité par rapport à celui des autres. Depuis toujours, les personnes handicapées sont privées de leur droit à la capacité juridique dans de nombreux domaines de manière discriminatoire dans le cadre de systèmes de prise de décisions substitutive comme la tutelle, la curatelle et les lois relatives à la santé mentale qui permettent le traitement forcé. Ces pratiques doivent être abolies afin que les personnes handicapées retrouvent une pleine capacité juridique, sur la base de l’égalité avec les autres." "Comme le Comité l’a indiqué dans plusieurs observations finales, être traité contre son gré par des psychiatres et autres médecins et professionnels de la santé constitue une violation du droit à la reconnaissance de la personnalité juridique dans des conditions d’égalité et une atteinte au droit à l’intégrité de la personne (art. 17), au droit de ne pas être soumis à la torture (art. 15) et au droit de ne pas être soumis à l’exploitation, à la violence et à la maltraitance (art. 16). Une telle pratique constitue un déni de la capacité juridique d’une personne de choisir un traitement médical et constitue donc une violation de l’article 12 de la Convention. Les États parties doivent au contraire respecter la capacité juridique des personnes handicapées de prendre des décisions en tous temps, y compris dans les situations de crise; ils doivent veiller à ce que des informations exactes et accessibles soient disponibles quant aux diverses options et à ce que des approches non médicales soient mises à disposition; et ils doivent donner accès à un accompagnement indépendant. Les États parties ont l’obligation de donner aux personnes handicapées accès à un accompagnement aux fins des décisions concernant les traitements psychiatriques et autres traitements médicaux. Être traitées contre leur gré constitue un problème particulier pour les personnes souffrant de handicaps psychosociaux et mentaux ou d’autres handicaps cognitifs. Les États parties doivent abolir les politiques et abroger les dispositions législatives qui autorisent ou prévoient un traitement de force, car il s’agit d’une violation autorisée par les lois sur la santé mentale dans le monde entier alors que des preuves empiriques indiquent qu’un tel traitement est inefficace et que les usagers des systèmes de santé mentale auxquels il a été administré déclarent que celui-ci leur a causé des souffrances et traumatismes profonds. Le Comité recommande aux États parties de faire en sorte que les décisions touchant l’intégrité physique ou mentale de la personne ne puissent être prises qu’avec le consentement libre et éclairé de la personne concernée." ONU Convention CDPH, Commentaire général 1 sur article 12, paragraphes 7 et 42. Références: La convention ONU relative aux droits des personnes handicapées (CDPH)http://www.un.org/french/disabilities/default.asp?id=1413 L’Observation générale n° 1 sur l’article 12:http://www.ohchr.org/EN/HRBodies/CRPD/Pages/GC.aspx Guidelines on article 14:http://www.ohchr.org/Documents/HRBodies/CRPD/GC/GuidelinesArticle14.doc Initiative Quality Rights de l'OMS:https://www.who.int/mental_health/policy/quality_rights/QRs_flyer_fr_2017.pdf?ua=1 Page facebook:https://www.facebook.com/PetitionStopAbusPsychiatrie/Blog depsychiatriser:http://depsychiatriser.blogspot.fr/ Mail: droitsdelhommeenpsychiatrie@gmail.com

Jules Malleus
11,246 supporters
Started 3 months ago

Petition to Valérie Pécresse

Les métros parisiens doivent être accessibles aux personnes handicapées

(Crédit photo : AFP) Le 26 septembre dernier, l’association APF France Handicap a lancé une journée nationale d’action. Son but : pointer les retards immenses de la France en matière d’accessibilité pour les personnes en situation de handicap, alors que les délais accordés pour l’adaptation des bâtiments accueillant du public ne cessent d’être prolongés. A Paris, des militants ont remplacé les traditionnels plans de métro par des versions « revisitées », ne montrant que les stations accessibles aux personnes handicapées ou à mobilité réduite. Le constat est à proprement parler édifiant. Sur 303 stations de métro, seules 9 sont accessibles, soit 3% du réseau. L’association APF France Handicap rappelle également que ce chiffre s’élève à 82% à Barcelone et 88% à Tokyo. La RATP, pour sa part, répond qu’aucun projet de mise en accessibilité du métro n’est à l’ordre du jour, arguant du fait que le bus est un moyen de transport de substitution pour les personnes handicapées. C'est, à tout point de vue, une honte pour Paris, et plus largement pour la France. Puisqu'il est du ressort de la région Ile-de-France d'organiser les transports, nous interpellons ici Mme Valérie Pécresse, Présidente de la région Ile-de-France. Un plan pour rendre les métros accessibles aux personnes handicapées ou à mobilité réduite doit être mis en place. La ville  doit être un espace inclusif, qui ne laisse personne en marge. 

Fabien BENOIT
4,103 supporters
Decision maker responded 12 months ago

Petition to Frédéric DEBAN

Afin que les acouphènes soient reconnus comme un handicap par les pouvoirs publics.Signez!

Pour que l'enfer des ACOUPHENES soit enfin reconnu comme un handicap par les pouvoirs publics! Parrain des journées nationales de l’audition le 9 mars 2017  et de l’association France Acouphènes, Frédéric Deban, acteur et auteur, témoigne dans son troisième livre « Vos gueules les acouphènes, je n’entends plus la mer » aux Editions Trédaniel , de sa plongée dans l'enfer d'une quasi surdité amplifiée par des acouphènes.  A l’aube de ses 50 ans, le beau brun ténébreux de ‘‘Sous le soleil’’ a accepté de mettre sa popularité au service du combat de 16 millions de victimes de ces bruits assourdissants avec lesquels il faut vivre jour et nuit. Un combat qu’il engage très déterminé face aux pouvoirs publics de la santé pour obtenir une totale reconnaissance, et l’indemnisation de ce handicap invisible et pourtant si invalidant. Il monte au créneau pour tous ceux qui souffrent en silence... Que vous soyez vous-même concernés par les acouphènes ou que des personnes de votre entourage le soient, votre soutien nous permettra d'être "entendus"!Frédéric Deban: «Comme un Boeing 747 dans l’oreille gauche!» Merci de signer cette pétition qui sera remise au Ministère de la Santé. Entre 15 et 30% de la population mondiale souffriraient d'acouphènes! Où que vous soyez ne vous murez pas dans le vacarme des acouphènes. Signez la pétition et partagez-la! Between 15 and 30% of the world population would suffer from tinnitus! No matter where you are, you do not get caught up in the noise of tinnitus. Sign the petition and share it! It is generally estimated that between 15 and 30% of the world population suffers from tinnitus! So that the hell of the ACOUPHENES is finally recognized as a handicap by the public authorities!Godfather of the national hearing days on March 9, 2017 in France and of the association France Acouphènes, Frédéric Deban, actor and author, testifies in his third book "Shut up the tinnitus, I no longer hear the sea" Editions Trédaniel, Of his dive into the hell of a near deafness amplified by tinnitus.At the dawn of its 50th anniversary, the popular dark brown of "Under the Sun" TV series, agreed to put its popularity at the service of the struggle of 16 million victims of these deafening sounds with which one must live day and night.A fight that he engages very determinedly with the public health authorities to obtain full recognition, and compensation for this invisible and yet so disabling disability. He goes to talk for all people who suffer in silence ...Whether you are concerned about tinnitus or people around you, your support will allow us to be "heard"!Thank you for signing this petition to the Ministry of Health in each country!

Adam EVELYNE
45,114 supporters
Update posted 1 year ago

Petition to Edouard Philippe, Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Jean-Michel Blanquer, Mireille clapot, Mathieu Sieye

Donnez aux enfants handicapés le droit/moyen d'accès à l'école, garderie et cantine

Bonjour à tous et toutes, Voilà bientot 5ans que nous sommes les heureux parents d'Emmanuel.  Emmanuel est handicapé moteur et malgré son handicap, c'est un petit garçon plein de joie et plein de vie.   La loi stipule que tout enfant quelque soit son origine, sa religion ou son handicap... à le droit d'être intégré et d'accéder à l'école et tout les services publics comme les autres.  Mais voilà depuis qu'il a l'âge d'aller à l'école nous sommes en conflit permanent au départ avec les écoles et maintenant la mairie du village où nous habitons pour faire valoir ce droit.  Notre fils Emmanuel n'est pas accepté à l'école en plein temps, il n'a pas le droit d'aller à la cantine, pas droit à la garderie ni activités périscolaires.  Le pire c'est qu'Emmanuel à bien conscience qu'il est mis à part. En effet son handicap est moteur uniquement; il ne peut pas utiliser ses jambes correctement. Cependant tout le reste fonctionne très bien il comprend donc tout à fait qu'on le met de côté à cause de son handicap. Comme si ce n'était déjà pas assez frustrant pour lui de voir les copains courrir ... et ne pas pouvoir en faire autant.  Depuis le début de sa scolarité, 2 ans maintenant qu'il va à l'école, il a subit, dans la premiere école, de la maltraitance (de la part des adultes, je précise car je pensais que les enfants pouvaient être méchant entre eux mais ici ça n'a jamais été le cas) je ne vais pas écrire ici les détails de ce qu'on lui a fait subir. Il a été mis à part, exclus de sorties scolaires, de cantine, laissé dans ses vêtements souillés et mouillés, laissé avec sa couche sale.... Neanmois il garde toujours sa joie de vivre.  Maintenant j'ouvre cette pétition car pour la première fois le mois dernier j'ai vu mon fils Emmanuel pleurer car un adulte, ici le maire de mon village, m'a dit qu'il n'autorisait pas Emmanuel a aller à la cantine ni la garderie ... car il est handicapé. Bien sûr devant Emmanuel, qui était présent pour son inscription à la cantine, et en le pointant du doigt.  Là c'était la goutte d'eau....  il faut que les mentalités changent, il faut que les enfants handicapés soient intégrés. Cette situation est difficile pour moi aussi, sa maman, car à cause de cela je ne peux pas travailler. J'ai fait de longues études je suis diplômée et je suis contrainte de rester à la maison car les horaires que m'impose l'école sont complètement incompatible avec toute activité professionelle.  Il faut aussi que les parents d'enfants handicapés soient soutenus.  Ce n'est plus possible de continuer à faire l'autruche et laisser de côté tous les problèmes liés au handicap.  Les enfants handicapés sont avant tout et tout simplement des enfants il faut intégrer cette évidence. Merci de ce que vous ferez pour venir en aide à Emmanuel, à notre famille et à tous les autres enfants handicapés ainsi que leurs familles.  Signé une maman qui n'a pas fini de se battre pour son enfant.    Pour nos amis et famille anglophone : Hello everybody, Since 2012 we are the happy parents of Emmanuel. Emmanuel is handicapped since birth however he is a very happy child and full of life. The French law says that every child, regardless of he's origins, beliefs or handicap should get full access to school and any public facilities like any other child. However, since he's entry to school, in the past 2 years we've been only fighting with the different schools and now even the mayor of our village to get that right. Our son, Emmanuel, isn't accepted full time at school, he hasn't got access to the canteen nor to the daycare of the school or even to the extracurricular activities that are in place in that school. The worst is that Emmanuel is fully aware that he is being set appart. He's handicap is only physical, he can't use his legs properly, but the rest functions absolutely normally and he is a very intelligent boy. He knows that he is being left aside because of his handicap. As if for a 5 year old boy, seeing his school mates running without being able to do the same, wasn't frustrating enough. In the past 2 years of his scholarship, he has suffered discrimination and abuse from adults (I thought children could be mean against one another but it has never been the case here) I won't write here the details of what he has gone through but he has been put aside, left out, excluded from school outing, from canteen, left in his soiled nappy.... However the difficulties Emmanuel has always kept his heart full of joy! Today I'm starting this petition because for the first time last month I saw my son Emmanuel crying because of an adult, here the mayor of my village. We had gone the the town hall to register Emmanuel for the canteen but the mayor stoped us saying that he wasn't allowing Emmanuel to the canteen because he is handicapped. Of course he said this in front of Emmanuel pointing at him with is finger. That was the last drop for me... Now the mentalities have to change, handicapped children have to be integrated to the community. This situation is also difficult for me, I'm Emmanuel's mother, because I can't work. I've done long studies and I'm qualified but I'm obliged to stay home because the hours the school are imposing us aren't compatible with any professional activities. It's important to also help the parents of handicapped children. It's not possible anymore to continue this way to close your eyes and pretend that none of this exist or let these problems aside. Handicapped children are first of all children! We need to understand that and stop to deny the evidence. They also have rights! Thank you for all you will do to help Emmanuel, to help our family and all the other handicapped children and their families. Signed; a mother that will never stop fighting for her child

Elodie KULKARNI
75,895 supporters