Topic

animaux

32 petitions

Update posted 2 weeks ago

Petition to Le gouvernement français, les députés, les sénateurs

On n'attache pas son meilleur ami!

Nous exigeons l'interdiction des chiens attachés en permanence en France / We demand the prohibition of dogs being permanently chained in France (See the english translation of this petition below) En France, attacher en permanence son chien est encore très courant, surtout si on le compare avec d'autres pays du monde où l'attache des chiens a été interdite. Nous demandons au gouvernement français de changer les lois existantes et d'informer les propriétaires de chiens sur les dangers d'attacher un chien. Pourquoi cette pétition? Les chiens attachés en permanence ont plus de problèmes de santé et de comportement:  Un ancrage restreint considérablement le mouvement d'un chien. Une chaîne ou un cordage peut également s'emmêler autour des pattes, du cou... s'accrocher sur la structure de l'abri du chien ou d'autres objets, limitant davantage le mouvement et causant des dommages physiques (étouffement ou étranglement). Outre les dommages psychologiques causés par l’enchaînement continu, le chien contraint de vivre dans les limites d’une chaîne peut devenir une cible facile pour les autres animaux, les humains et les insectes piqueurs. Il est donc plus vulnérables aux maladies. Les chiens attachés en permanence constituent un danger: Des études ont démontré que les chiens enchaînés s’avèrent 2,8 fois plus susceptibles de mordre. Les chiens attachés en permanence sont plus souvent euthanasiés:  Ils sont plus souvent abandonnés, car attachés dehors ils n’ont jamais l’occasion de créer des liens avec des gens ou d’autres chiens, ils ne sont pas éduqués et ils peuvent devenir peureux, voire vicieux, si bien que l'euthanasie est inévitable. Les chiens attachés en permanence sont plus souvent oubliés. Les chiens sont des animaux de meute qui ont besoin de compagnie:  Un chien n’est pas fait pour vivre seul. C’est contre sa nature. Obliger un chien à vivre à l’extérieur attaché à une chaîne avec peu ou pas de compagnie, que ce soit humaine ou canine, est une des choses les plus nocives psychologiquement qu’un propriétaire puisse infliger à son chien. Le chien, le meilleur ami de l'homme, est un être sensible qui mérite mieux que passer sa vie attaché au fond du jardin. ___________________________________________________________ Nous demandons au gouvernement français, aux députés et aux sénateurs de moderniser et d'adapter l’Arrêté du 25 octobre 1982 relatif à l'élevage, à la garde et à la détention d’animaux, dans le respect de l'article 2 qui dispose que : "L'élevage, la garde ou la détention d'un animal, tel que défini à l'article 1er du présent arrêté, ne doit entraîner, en fonction de ses caractéristiques génotypiques ou phénotypiques, aucune souffrance évitable, ni aucun effet néfaste sur sa santé." Très souvent le propriétaire ignore les risques qui sont liés à attacher en permanence son chien. L’éducation est primordiale. Nous demandons aussi au gouvernement de lancer une campagne d’information en France. Site internet:  http://www.nosamislesanimaux.com/enqu%C3%AAte-chiens-%C3%A0-lattache-en-vend%C3%A9e.php Merci d'avoir signé et partagé cette pétition!! ---------------------------------------------------------------------------------------------------------- English translation:  In France, permanently chaining dogs is still very common, especially when compared with other countries where chaining dogs has been banned. We ask the French government to change existing laws and educate dog owners about the dangers of chaining a dog. __________________________________________________________Why this petition? Permanently chained dogs have more health and behavioural problems: being attached severely restricts the movement of a dog. A chain or rope can also become tangled around the legs, neck ... get caught on the dog's shelter or other objects, further restricting movement and causing physical harm (suffocation or strangulation ). Besides the psychological damage caused by continuous chaining, dogs forced to live on a chain can become an easy target for other animals, humans and biting insects. It is therefore more vulnerable to disease. Permanently chained dogs are a danger: studies have shown that chained dogs are found to be 2.8 times more likely to bite. Permanently chained dogs are often euthanized: they are often abandoned because being chained outside they never have the opportunity to network with people or other dogs, they are not educated and they can become fearful or vicious, so that euthanasia is inevitable. Permanently chained dogs are more often forgotten. Dogs are pack animals who need companionship: a dog is not meant to live alone. It's against his nature. Forcing a dog to live outside on a chain with little or no company, whether human or canine, is one of the most psychologically harmful things an owner can inflict on his dog. Dog, man's best friend, is a sensitive being who deserves better than spending his life chained at the bottom of the garden. Thank you for signing and sharing this petition!! 

Nala BOURNEZEAU
21,452 supporters
Started 3 weeks ago

Petition to ASSOCIATION 4 SABOTS UN FER, VALERIA ORFILA

RENDEZ CÂLINE À CHANTAL

Rendez Câline à Chantal Auteur: Association 4 sabots un fer À l'attention: Valéria Orfila   Câline, renarde de 11 ans vivant depuis sa naissance avec Chantal a été saisie lors d'une perquisition tumultueuse et choquante entre l'ONF et les forces de l'ordre, fédéraux. Vice de procédure, ils venaient saisir une tortue d'Herman, non la renarde. Aucune association de protection animale n'a été informée, ils sont venus au petit matin..... Ce qu'il reste à vivre à cet animal est limité dans le temps. Elle a 11 ans, un record pour un renard. Câline est à jour de ses vaccins depuis sa naissance, elle n'a pas été prélevée dans la nature, Chantal l'a trouvé dans son tas de bois, seule, rescapée d'une portée sans aucun doute, traquée, piégée. Câline a un passeport, ce qui prouve bien qu'elle est en règle. Nous devons savoir où elle se trouve, nous devons la restituer à Chantal, nous devons rendre justice, nous sommes la voix de cette petite renarde qui doit bien être déstabilisée si, bien entendu, elle est toujours en vie. La presse lève cette affaire sordide au grand jour, articles/dossiers dans le Perche, le Réveil..... La Dépêche. La grande et célèbre avocate Maître Terrin ( avocate des animaux maltraités) se joint à ce combat.  Des associations, des fondations sont concernées..... La radio s'active également. Nous ne devons pas lâcher ce combat, nous comptons sur vous, suite à vos messages sur les réseaux, la pétition est devenue incontournable. Mobilisons nous.   Nouvel article: https://positivr.fr/renard-apprivoise-orne-enleve-caline/ Articles : https://actu.fr/normandie/longny-les-villages_61230/chantal-vit-renard-apprivoise-moulicent_13129941.html https://actu.fr/normandie/longny-les-villages_61230/brutalisee-dame-renard-depose-plainte-contre-trois-gendarmes-longny-perche_15285613.html Association 4 sabots et un fer: http://4sabots.org/

Association 4 sabots et un fer
86,154 supporters
Update posted 3 weeks ago

Petition to Monsieur Raymond Bardet (Maire de Ville La Grand), Monsieur Jean Luc RIGAUT, Monsieur Christian Dupessey, Monsieur Jean Denais, Monsieur Jean-Louis Mivel, Monsieur Jean BOUTRY, Madame Françoise Camusso, Monsieur Pierre Bechet, Madame Christiane Laydevant, Monsieur Georges Morand, Monsieur Martial Saddier, Monsieur Antoine Vielliard, Monsieur Guy Flammier, Monsieur Marc Francina, Monsieur Jean-Paul Bosland

STOP aux CIRQUES AVEC ANIMAUX en Haute-Savoie

Mesdames, Messieurs, On souhaite par le biais de cette pétition attirer votre attention sur les conditions de vie et d’exploitation des animaux dans les nombreux cirques présents chaque année dans nos communes notamment avec le Cirque Star, plusieurs cirques Médrano différents, Cirque Jean Richard, Zavatta etc..  Comme nous les animaux sont doués d'émotions, ressentent la peur et la douleur. Ils tissent des liens sociaux forts et comme nous souhaitent seulement vivre libres. On oppose donc fermement à l'exploitation et la souffrance d'animaux pour notre « divertissement » .  Et donc vous demander de mettre en place une interdiction des cirques avec animaux dans nos communes. Pendant la morte saison, les animaux restent dans des boxes de transport, des étables voire même dans des camions ou des remorques. Rares sont les cirques qui ont les moyens ou la volonté d’investir dans des abris adaptés qui ne serviront que quelques mois par an.  Cet enfermement a des conséquences physiques et psychologiques dévastatrices. Une étude américaine révèle que les éléphants captifs passent environ un quart de leurs journées à secouer la tête ou à se balancer compulsivement, tandis que les ours arpentent leur cage de long en large. Les animaux utilisés par les cirques sont constamment transportés d'une représentation à une autre dans un environnement où leurs besoins les plus élémentaires ne peuvent être satisfaits. Plus de 90 % du temps, ils sont enfermés dans des wagons pour « bestiaux », ou des enclos temporaires mornes, et peuvent être battus et punis dans le cadre de méthodes de dressage inhumaines. Cela n'a rien d'un « divertissement ». Les animaux dans les cirques sont privés de tout ce qui leur est naturel et important. Leur équilibre mental est brisé et ils sont isolés, enchaînés, seuls, dégradés et désœuvrés. Des comportements tels que faire les cent pas, mordre les barreaux, tourner en rond et l'automutilation sont fréquents chez les animaux du spectacle. Il est maintenant reconnu que ce comportement névrotique est causé par la captivité et un mode de vie artificiel. Tous les animaux détenus dans les cirques ont des besoins spécifiques. Certains, comme les lions, ont besoin d'un climat chaud ; d'autres, comme les ours, d'un climat plus frais. Tous ont besoin d'espace, d'activités, de liens sociaux, d'eau et de nourriture en quantité suffisante. Dans les cirques, ils n'ont rien de tout ça. Ils sont enfermés dans des cages de transport ou des enclos étriqués d'où ils ne sortent que pour faire leur numéro. Parce que les animaux ne font pas naturellement de la bicyclette, ne se tiennent pas sur leur tête, ne font pas l'équilibre sur des ballons ou ne sautent pas à travers des cerceaux de feu, les entraîneurs utilisent des fouets, colliers serrés, muselières, matraques électriques, baguettes avec crochet (« bull hock ») et autres outils douloureux pour les forcer à effectuer leur spectacle. La punition physique a longtemps été la méthode standard de dressage pour les animaux dans les cirques.  Les animaux en captivité sont connus pour « craquer » sous la pression. Il y a eu des dizaines de morts et de blessés humains documentés attribuables aux animaux détenus dans les cirques ou d'autres environnements de captivité.    A leurs places, préfèrerions nous pas plutôt vivre LIBRES avec les risques que cela comporte mais profiter de notre liberté, entourés des nôtres ou alors vivre une vie de solitude dans une cage, parcourant des kilomètres et des kilomètres dans des camions, exécuter des tours pour le bon vouloir des dresseurs, être soumis à leurs volontés et faire des tours contre nature comme par exemple s’asseoir sur ses fesses pour un éléphant ce qui peut occasionner de graves blessures internes. Ne vaut-il pas mieux encourager les programmes de préservation des espèces dans les pays d’origines de ces animaux et montrer de très beaux reportages aux enfants et adultes qui souhaitent découvrir ces animaux dans leurs milieux naturels ? Loin d’être seulement un débat de société, la présence des animaux dans les cirques engage également la responsabilité des villes du fait de leur obligation de faire appliquer la législation en vigueur. Aussi, nous tenions à vous rappeler que les études scientifiques s’accordent à considérer comme contraire aux besoins physiologiques des animaux sauvages leur détention dans les cirques. Ainsi, selon les zoologues, les troubles du comportement qui sont aisément observables sur les animaux détenus dans les cirques, sont une preuve manifeste d’inadaptation, voire « la preuve d’une souffrance chronique ». Ces dérives comportementales sont la résultante d'une impossibilité pour l'animal de développer des comportements normaux (groupe social, locomotion distance de fuite...).  Souffrance et mauvais traitements sont donc manifestes dans tous les cirques. Or la législation en vigueur est très claire : -        L’article L.214.1 du Code rural stipule que « tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce » -        Et l'article R 214-85 du Code rural précise que « la participation d'animaux à des jeux et attractions pouvant donner lieu à mauvais traitements, dans les foires, fêtes foraines et autres lieux ouverts au public, est interdite sous réserve des dispositions du troisième alinéa de l'article 521-1 du code pénal » A l'heure où les politiques nationale, européenne et internationale s'accordent pour reconnaître une place de plus en plus importante au bien-être animal il est du devoir des municipalités d'être garantes de leur stricte application sur le terrain. Interview du maire de La Ciotat, Monsieur Boré Patrick , qui vient d’interdire les cirques avec animaux sauvages: http://www.europe1.fr/emissions/l-invite-actu/le-maire-de-la-ciotat-interdit-les-cirques-avec-animaux-sauvages-dans-sa-ville-2693260 Vidéos de dressage et des conséquences sur les animaux dont certaines sont tournées en France : https://www.youtube.com/watch?v=bU3QCqBQV5Qhttps://www.youtube.com/watch?v=ubcbzEIfchwhttp://www.dailymotion.com/video/xca3st_enquete-dans-un-cirque-zavatta_animalshttp://www.dailymotion.com/video/xhw6ij_elephant-maltraitance-cirque_animalshttps://www.youtube.com/watch?v=OkH5s3ulwvY En votre qualité de maire et selon l'article 211 du Code Rural, vous avez le pouvoir de prendre des mesures de nature à prévenir les risques pour la sécurité des personnes que peut présenter la présence d'animaux sur le territoire de votre commune et ainsi refuser l'installation d'un cirque détenant des animaux. Un nombre croissant de communes françaises comme la commune voisine de Saint Cergues en 2016, La Ciotat récemment, La commune de Truchtersheim (67), la Ville de Thaon Les Vosges, Bagnolet, Montreuil, Ilkirch, Vernaisson et Chassieu et de villes et pays à l'étranger ont restreint ou interdit l'utilisation d'animaux pour l'amusement tels que la Belgique, l'Iran, la Catalogne en Espagne, la Suède, le Danemark, la Finlande, l'Autriche, le Mexique, les Etats Unis, le Canada, la Slovénie et l'Inde… Les temps ont changé. Il n'est plus acceptable de traiter les animaux comme des objets pour notre amusement. On espère que vous serez d'accord avec cette position et que vous allez vous aussi montrer l'exemple aux autres villes de France en refusant d'accorder des permis pour les cirques d'animaux sauvages sur le territoire public. On a conscience que c'est une décision difficile à prendre mais c'est une décision courageuse. Voici un modèle de délibération pour interdire l'installation de cirques avec animaux sur votre commune: http://www.cirques-de-france.fr/sites/default/files/doc_a_tel/Delib_Conseil_municipal.pdf Les Français et les résidents permanents étrangères habitant dans vos communes, ainsi que les touristes qui se soucient des animaux vous remercieront d'avoir pris cette décision progressiste. Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, nos salutations distinguées.  

Association CHOC
2,502 supporters