Topic

justice économique

28 petitions

Update posted 2 weeks ago

Petition to IKEA

IKEA : Respect des livraisons & SAV For a real Delivery, customer services & care

"IKEA sait vendre des meubles... Mais pas les livrer" Je reprends l'un des nombreux titres des forums sur internet qui racontent les nombreuses expériences de consommateurs comme moi. Je trouve cela incroyable que IKEA ne prenne pas au sérieux ses offres de livraison, cela démontre un grand manque de respect envers ses clients. Sous-traiter les livraisons est une chose, mais veiller au respect des engagements c'est le minimum professionnel. A chaque livraison, je pose une journée de congé et à chaque fois ils ne respectent pas leur horaires ou tout simplement annulent le jour même. Sans aucune proposition de compensation ou de dédommagement. Je lance cette pétition afin que IKEA respect ses clients et propose un réel changement dans sa politique de vente en ligne, qui semble rendre le client impuissant lorsqu'il demande des comptes. ENGLISH: "IKEA knows how to sell furniture ... but not how to deliver it" One of the many titles found from forums on the internet that tell the many experiences of customers like me. I find it unbelievable that IKEA does not take its delivery offers seriously, which shows a great lack of respect towards its customers. Subcontracting deliveries is one thing, but ensuring compliance with commitments is the minimum professional basic. At each delivery, I ask a day off and each time they do not respect their schedule or simply cancel the same day. Without any proposal for refund or real compensation. I launch this petition so that IKEA respects its customers and bring real changes in its online sales policy, which seems to make the customer helpless.  

Jérémie FOUQUET
4,992 supporters
Update posted 3 weeks ago

Petition to Emmanuel MACRON

Never Again Without Elevator Plus Jamais Sans Ascenseur

Never Again Without Elevator Plus Jamais Sans Ascenseur Dans les quartiers populaires, ne pas pouvoir jouir de son ascenseur quotidiennement tend à devenir une norme. La métaphore de l’ascenseur social bloqué s’exprime ainsi au sens propre pour les habitants de centaines d'immeubles collectifs. Soumis à l’inertie des bailleurs et des ascensoristes, des milliers de parents d'enfants en bas âge, des femmes enceintes, des grands-parents dont les familles ne vivent pas à proximité, de personnes à mobilité réduite, subissent un véritable calvaire, non seulement physique mais aussi psychologique et social. Pas d’ascenseur, c’est moins, voire plus du tout, de mobilité et d’autonomie. C'est moins de lien social. C'est l'isolement, voire le danger. Originaire de Seine-Saint-Denis, je milite depuis plus de vingt ans pour une meilleure intégration des habitants de banlieue. A travers mon engagement, j'ai pu constater à quel point la relégation dans un territoire commençait par ce qui peut sembler de prime abord dérisoire, voire routinier. C'est ce qui m'a conduit à militer au sein du collectif citoyen "Plus sans ascenseur", lequel se bat contre ces situations inacceptables de pannes récurrentes. Car sous prétexte que les urgences sociales se multiplient, les autorités nationales et locales, et plus encore les bailleurs, rechignent à engager des démarches fortes pour résoudre ce problème qui va bien au-delà d’un simple service. Ils oublient ainsi que l'une des libertés fondamentales en France est celle de pouvoir aller et venir, et que beaucoup d'habitants, coinçés chez eux, en sont aujourd’hui privés. En 2017, quatre mois pour réparer un ascenseur est tout bonnement inconcevable. Je veux rappeler l'évidence : le problème que nous pointons est loin d'être insoluble. Ce n'est ni plus ni moins qu'une question de volonté. Avec le collectif "Plus sans ascenseur", nous dénonçons cette situation aussi humiliante qu’insoutenable. Nous demandons au président Emmanuel Macron de se saisir avec force de cette problématique concrète - loin des grandes promesses - et de s’engager pour un service public de l’habitat prenant pleinement en considération le cadre de vie de tous les citoyens. Nous appelons tous les citoyens de France, qu’ils vivent ou non dans les quartiers populaires, à se mobiliser en signant la présente pétition.  Fouad Ben Ahmed English Version Never Again Without Elevator In popular neighborhoods, not being able to enjoy one's daily lift tends to become the rule. The metaphor of the blocked social elevator is thus expressed literally for the inhabitants of hundreds of popular apartment buildings. The thousands of parents of young children, pregnant women, grandparents whose families do not live nearby and people with reduced mobility are subjected to the inertia of the backers and lifts workers and suffer a real ordeal, not only physical but also in a psychological and social way. No elevator means less, or even zero, mobility and autonomy. It's a decrease of a social bond. It's isolation, and even danger. Originally from Seine-Saint-Denis, I have been campaigning for many years for a better integration of the inhabitants of the suburbs. Through our commitments, we have seen how much relegation to a territory began with what may seem at first sight derisory or even routine. This is what led us to campaign in the citizen collective “Plus Sans Ascenseurs" – No More Without Lifts -, which is fighting against these unacceptable situations of recurring breakdowns. Under the pretext that social emergencies are increasing, national and local authorities, and even more the backers, are reluctant to take strong steps to solve this problem that goes far beyond a simple service. They forget that one of the fundamental freedoms in France is that of being able to come and go, and that many people, trapped at home, are now deprived of it. In 2017, the delay of four months to repair an elevator is simply inconceivable. I want to recall the obvious: the problem we are pointing out is far from insoluble. It is neither more nor less than a question of will. With the collective "Plus Sans Ascenseurs" - No More Without Lifts - , we denounce this situation as humiliating and unsustainable. We are asking President Emmanuel Macron to seize this concrete problem - far from the big promises - and to commit to a public service of housing that fully takes into consideration the living environment of all citizens.  We call on all citizens of France, whether they live in the popular neighborhoods or not, to mobilize by signing this petition. Visite our website: https://plussansascenseur-25.webself.net/accueil Fouad Ben Ahmed

Fouad BEN AHMED
108,985 supporters
Update posted 3 weeks ago

Petition to Monsieur Gérald DARMANIN, Monsieur Christian Jacob, Monsieur Olivier FAURE, Monsieur Jean-Luc MELENCHON, Monsieur André CHASSAIGNE, Monsieur Thierry SOLERE, Emmanuel Macron, Monsieur Richard FERRAND

418 Milliards d’€ D’INFRACTIONS NON PERÇUS PAR L’ÉTAT

LA FRANCE NE VEUT PAS APPLIQUER LA DIRECTIVE EUROPÉENNE SERVICES QUI IMPOSE DE LUTTER CONTRE LES FRAUDES, ALORS SUPPRIMONS LES COMMISSIONS CDAC et CNAC. LES PRÉFETS NE VEULENT PAS POURSUIVRE LES INFRACTIONS DES SURFACES ILLICITES DE LA GRANDE DISTRIBUTION POUR : SA CONCURRENCE DÉLOYALE SES ABUS DE POSITION DOMINANTE PARCE QUE LES CONSÉQUENCES SONT GRAVES : LE PAYS DÉFIGURÉ LES COMMERCES DE CENTRES-VILLES FERMÉS DES INFRACTIONS NON POURSUIVIES. ENSEMBLE EXIGEONS LA JUSTICE POUR TOUS ENSEMBLE EXIGEONS QUE L’ÉTAT APPLIQUE LA LOI. -------------------------- 418 milliards d'euros, c’est :  Cinq années d’impôt sur le revenu trente fois le trou de la Sécurité Sociale etc… 418 milliards d’euros feraient baisser les impôts des particuliers et les charges des entreprises. 418 milliards, cela correspond au montant des amendes que l’Etat Français aurait dû et pourrait percevoir, s’il avait la volonté de faire appliquer la loi et les sanctions pénales contre les abus de la grande distribution pour avoir exploité et construit des millions de mètres carrés de surfaces de vente illicites. ---------------------------- CITOYENS, VOTRE CONTRIBUTION  EST NÉCESSAIRE : Nous avons besoin de vous pour financer les procédures, alors faites un DON sur PAYPAL ou HELLOASSO ou rejoignez-nous en adhérant directement sur notre site : DEVENIR ADHÉRENT Signez, mobilisez et diffusez largement cette pétition pour que nous soyons des dizaines de milliers à réclamer la fin des privilèges et des inégalités accordés à la grande distribution. pour en savoir plus :    www.en-toutefranchise.com Me contacter : en.toutefranchise@wanadoo.fr Facebook : EN TOUTE FRANCHISE Youtube : https://www.youtube.com/user/EnTouteFranchise mon livre  "seule face aux Géants" paru chez Max Milo retrace nos combats contre les injustices face à la grande distribution. https://www.maxmilo.com/produit/seule-face-aux-geants/

Martine DONNETTE
82,043 supporters