Topic

culture

24 petitions

Update posted 2 months ago

Petition to

Pour que le mot "Dubstep" soit enregistré officiellement dans le dictionnaire

Cela fait des années que nous sommes passionnés de musiques dites « dubstep », or après consultation de différents volumes de dictionnaires, nous avons remarqué que ce mot n’y figure pas contrairement à d’autres genres de musiques électroniques actuelles tels que la « Drum and Bass » ou encore le « Dub » dont ils tirent d’ailleurs des origines communes.  Apparu dans les années 1990 à Londres, le dubstep a une véritable identité et est reconnu officiellement dans de nombreux pays notamment aux États-Unis et au Royaume-Unis. Développé sur la base d’atmosphères urbaines et futuristes, le dubstep se distingue des autres styles par une approche instrumentale, introspective et guidée par l'énergie physique des basses fréquences caractérisées par sa « Bassline ». Les rythmes se rapprochent d’un tempo de 140BPM avec la caisse claire spécifiquement placée sur le 3e temps. Mais le dubstep ne s’arrête pas là, c’est également un laboratoire musicale pour les producteurs qui explorent la musique au delà de ses limites pour y découvrir de nouvelles sonorités et qui permettent ainsi au genre de devenir l’un des plus diversifiés et complexes des musiques électroniques. Aujourd’hui le dubstep réunit des dizaines de milliers d’adeptes en France avec de plus en plus de talents renommés sur la scène internationale. C’est donc une véritable communauté qui s’unit pour faire vivre ce genre. La Fédération Français de Dubstep demande donc l’étude de l'ajout du mot « dubstep » dans le dictionnaire français. La musique est une langue qui dépassent les mots et il est important qu’elle soit reconnue sous toutes ses formes d’expression. Restera à savoir si nous officialiserons « Le » ou « La » dubstep…   ANNEXES : - http://profil-bass.com/dubstep/histoire-dubstep-partie-1/Dubstep - https://fr.wikipedia.org/wiki/Dubstep AVEC LE SOUTIEN DE : PHASE, DubstepFrance, OhLaLa, EZ, Bass Project, Electronyze Me, RAW, Dream'In, Jungle Assault, Bass Paradize, Propulsion, Ambassad, Decibelz, Hallow, Chateau Bruyant, Purge Factory, Bass Factory, Drop In Bass, Neurchi de Bass Music, Fast Music Factory

Alexandre PELLET
190 supporters
Update posted 4 weeks ago

Petition to

Patrimoine en danger ! LA REPONSE DES CITOYENS & PROFESSIONNELS DE LA FILIERE PATRIMOINE

Suite du dossier : tout citoyen peut répondre - de même que les professionnels de la filière patrimoine - à la consultation européenne qui vise l'interdiction totale et sans discernement du plomb sur nos territoires européens.C'est pourquoi, IL FAUT MAINTENANT SE MOBILISER A LA FORMULATION DE CETTE REPONSE EN GRAND NOMBRE ! NOUS AVONS JUSQU'AU 2 MAI POUR Y REPONDRE ! La Chambre Syndicale Nationale du Vitrail nous a fait parvenir les éléments de réponse ; les voici (clic sur la ligne pour suivre le lien vers l'élément cité) : lien vers la plateforme tutoriel : notice méthodologique de réponse qui vous guide pas à pas, professionnel ou citoyen réponse en anglais à mettre en pièce jointe au bon endroit ! suivez le tuto pour savoir où il faut la télécharger ! traduction de la réponse en français pour une bonne compréhension des informations transmises REPONDEZ NOMBREUX  A LA CONSULTATION ! ENSEMBLE ON VA PLUS LOIN... La disparition des savoir-faire des professionnels de la restauration du vitrail, de leurs entreprises artisanales et pire encore la disparition du patrimoine vitrail européen est programmée. En effet, l’imminente interdiction - sans discernement - du plomb par l'Union Européenne, y compris dans le domaine du vitrail, entraînera de fait la fermeture de plusieurs centaines d'entreprises artisanales rien qu'en France et la destruction progressive et la disparition de tout le patrimoine vitrail d'Europe. La "mise en consultation" de la substance plomb ouverte en février dernier qui se termine le 4 mai prochain au niveau de l'Europe vise à interdire totalement le plomb dans tous les pays européens dans les mois qui suivront la clôture de la phase de consultation alors qu'à ce jour il n'existe aucun matériau de substitution.C'est tellement énorme que certains n'y croiront peut-être pas... Voici les liens vers les sources :https://echa.europa.eu/fr/recommendation-for-inclusion-in-the-authorisation-list https://reach-info.ineris.fr/sites/reach-info.gesreg.fr/files/documents/pdf/SVHC.pdf Les professionnels du vitrail qui le souhaitent pourront se fédérer derrière La Chambre Syndicale Nationale du Vitrail, dont le contact est : president@vitrail-syndicat.fr 2022, année du verre, il nous faut réagir fort, sans délai, le temps presse !Signez en masse et faites signer autour de vous autant que possible ! Participez à la promotion de cette action tous azimuts y compris et surtout auprès des politiques à tous niveaux.Nous attendons de nos dirigeants le nécessaire auprès des instances Européennes afin qu’elle accorde aux maîtres verriers la dérogation permanente, collective et gratuite nécessaire à l’exercice de leur art au service des œuvres d’art du patrimoine vitrail Européen.Cette pétition est le fruit de la collaboration de : - Julien PITRAT, maître-verrier SARL Vitrail Saint Jean l’Art-Elier 23 rue du Bœuf 69005 Lyon - mail: lartelier-vitrail@wanadoo.fr - Artisan D’Art Elu Consulaire à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat du Rhône, mission Métiers d’Art- Marie-d. BAYLE, maître-verrier  Atelier Vitrail du Léman 1 rue du commerce 74100 Ville la Grand ; mail : contact@ateliervitrailduleman.com - Maître artisan d’Art – Elue Consulaire à la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Haute-Savoie, pour les Métiers d’Art- Stéphanie PITRAT, maître-verrier à l'Art-Elier. Cette cause est soutenue par URGENCES PATRIMOINE : « Le patrimoine ne peut pas lutter, ensemble nous pouvons ! ». Alexandra Sobczak-Romanski, Présidente fondatrice Urgences Patrimoine Lien vers le courrier d'alerte à l'attention du publicLien vers le courrier d'alerte à l'attention des pros de la filière vitrail et autres métiers d'Art Il n'est pas nécessaire de verser de l'argent pour signer la pétition : vous pouvez passer l'étape du "don" proposée par la plateforme pour aller vers la signature.v3

VITRAIL du LÉMAN
9,436 supporters
This petition won 5 months ago

Petition to Bruno Le Maire, Barbara Pompili, Roselyne BACHELOT

Non à Amazon au Pont du Gard ! Say No to Amazon at the Pont du Gard !

Site Unesco dévalorisé, paysages abîmés, pollutions, emplois détruits, agriculture, commerce et tourisme en péril   (please read english version below) Symbole d’un modèle dépassé d’hyper-consommation, de la mondialisation non maîtrisée, de la destruction de l’environnement et des économies locales, Amazon veut poursuivre son implantation en France.   Un immense centre de tri Amazon de près de 40 000 m2 est ainsi prévu sur la commune de Fournès (Gard) à moins de 5 kilomètres du Pont du Gard. Un affront à ce chef-d’oeuvre de l’Humanité, vieux de 2 000 ans, classé au patrimoine mondial de l’Unesco.                  Refusez cette aberration en signant cette pétition!    Voilà au moins 7 raisons de dire non à Amazon à Fournès (et ailleurs) 1. Verrue dans le paysage. A la sortie de l’A9 “Pont du Gard”, au coeur du vignoble Côtes-du-Rhône, cet immense centre de tri construit pour Amazon, de 38 800 m2 et 18 mètres de haut, implanté en pleine nature, sera visible à des kilomètres. Il sera la première et la dernière image que verront des millions de visiteurs du Pont du Gard et de notre région. Ce projet est en outre incompatible avec les engagements pris par les élus dans le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), le projet de Parc Naturel Régional et le Grand site Occitanie. 2. Dévalorisation du site du Pont du Gard. L’intégrité et l’image du site seront profondément affectées par cette implantation à sa porte. Classé au « Patrimoine mondial de l’Unesco » depuis 1985,  5ème monument le plus visité de France, unique site en France à avoir reçu le label de tourisme durable de l’Unesco “Route Antique de l’Europe du Patrimoine mondial”, le Pont du Gard témoigne du génie de l’Humanité et de celui de ses constructeurs. Le projet industriel d’Amazon, sur la route de ce site exceptionnel, serait une atteinte irréversible à l’identité patrimoniale du Gard, de l’Occitanie et de la France. 3. Bétonisation de sols agricoles sur les 14 hectares du projet. La perte de terres cultivées contredit les objectifs du plan gouvernemental de Biodiversité et de lutte contre l’artificialisation des sols, objectifs soutenus par la Région Occitanie. 4. Pollutions, congestion routière, explosion des émissions de CO2, risques pour la santé. Quelques 544 poids-lourds/jour et 3 000 véhicules/jour sont annoncés. La taille du centre de tri, avec 113 portes de chargement, laisse penser que ce chiffre est sous-estimé. 5. Mirage des emplois. Amazon est leader mondial de la robotisation : 600 emplois ont d’abord été promis pour ce site avant d’être réduits à 150 postes, robotisables à tout moment et dont les conditions de travail pénibles et la précarité sont dénoncées sur les autres sites d’Amazon. 6. Désastre pour l’économie. Amazon multiplie les transports et importations dans une économie mondialisée alors qu’il faut promouvoir les circuits courts, la consommation locale et le commerce de proximité, impératifs renforcés par la crise sanitaire. Un emploi créé par Amazon supprime 2,2 emplois dans les commerces de proximité. Les produits du terroir, notamment, seront en danger : viticulture, oléiculture, trufficulture, arboriculture, maraîchage. Sans compter l’impact négatif sur l’économie du tourisme et aussi sur le monde du livre, déjà menacé par le modèle Amazon. 7. Leurre fiscal.  Amazon promet des recettes fiscales aux collectivités locales afin de les attirer alors que la multinationale est connue pour payer très peu d'impôts en France et être un champion de l’optimisation fiscale à l’échelle de la planète. La crise actuelle impose des changements : voulons-nous vraiment du modèle Amazon ? Pour toutes ces raisons, nous demandons l’abandon du projet ! OUI à la route du Pont du Gard , NON à la route Amazon ! Des solutions alternatives existent. Pour en savoir plus, cliquez sur ces liens: association ADERE association PRIMA VERA Soutenez financièrement l'association ADERE pour ses recours et actions judiciaires Devaluation of the Unesco site, damage to the landscape, pollution, destruction of jobs, threat to agriculture, trade and tourism Symbol of an outdated model of hyper-consumption, out-of-control globalisation,  environmental destruction and a threat to local economies, Amazon wants to expand its establishment in France. An immense Amazon sorting centre of almost 40,000 m2 is planned in the municipality of Fournès (Gard) a few kilometres from the Pont du Gard - an affront to this 2,000-year-old masterpiece of human civilisation, listed as a UNESCO World Heritage Site.                     Refuse this aberration by signing this petition!        Here are at least 7 reasons to say no to Amazon in Fournès (and elsewhere) 1. A blot on the landscape. At the “Pont du Gard” exit of the A9 autoroute in the heart of the Côtes-du-Rhône wine-making region, this immense sorting centre to be built for Amazon - 18 metres high and with a surface of 38,800 m2 right in the heart of the countryside - will be visible from kilometres away. It will be the first and the last image that millions of visitors to the Pont du Gard and the region will see. 2. Devaluation of the site of the Pont du Gard. The image and integrity of the site will be deeply affected by the construction of this building on its doorstep. Classified as “Unesco World Heritage Site” in 1985, and the fifth most visited monument in France, the Pont du Gard is the only site in France to have received the sustainable tourism label from Unesco. “European Ancient World Heritage Route”, the Pont du Gard bears witness to human creative genius and technical mastery. The proposal to undertake such a major industrial project adjacent to this exceptional site would represent an irreversible assault on the heritage of the Gard, the Occitania region and France. 3. Concretisation of cultivatable land. The loss of cultivated land runs counter to the objectives of the government's biodiversity plan and the fight against loss of greenfield sites, objectives supported by the Occitania region. 4. Pollution, road congestion, explosion of CO2 emissions, health risks. Over 500 lorries and 3,000 vehicles each day are expected. The size of the site, with 113 loading bays, suggests that this figure is an underestimation. 5. Phantom jobs. Amazon is the world leader in robotisation: 600 jobs were first promised before being reduced to 150, all robotisable at any time. Harsh working conditions and job insecurity have already been denounced on sites run by Amazon elsewhere. 6. Disastrous effects on the economy. Amazon is increasing transport and imports in a globalised economy, at a time when short distribution channels, local consumption and local trade should be promoted - imperatives reinforced by the current health crisis. For every job created by Amazon, 2.2 jobs in local businesses are lost. Local production will be in danger – viticulture, olive cultivation, truffle farming, and market gardening – to say nothing of the increasingly negative economic impact on tourism and the publishing industry, which is already being threatened by the Amazon model. 7. Misleading tax incentives. Amazon lures local communities with promises of tax revenues, even though the multinational is known to pay very little tax in France and to be a champion of tax optimisation worldwide.   Crisis times lead to major changes : do we want the Amazon model? For all these reasons, we ask that the project be abandoned! More informations on the links association ADERE association PRIMA VERA

PRIMA VERA
36,766 supporters