Sauvez Marioupol

Sauvez Marioupol

0 a signé. Prochain objectif : 3 000 000 !
Quand elle atteindra 3 000 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !
Kitty Prokhorenko a lancé cette pétition adressée à https://www.un.org/ et à

ENG / UA / PL / ES / ID / JP / GER

Nous, militants, organisations non gouvernementales et à but non lucratif, politiciens et célébrités, demandons aux Nations Unies, et en particulier au Secrétaire général des Nations Unies, et aux dirigeants régionaux du monde entier de lancer une “procédure d’extraction” urgente, à savoir : 

  1. Reprendre la onzième session extraordinaire de l'Assemblée générale des Nations unies pour examiner la situation humanitaire à Marioupol résultant de l'agression contre l'Ukraine.
  2. Nous exigeons que l'Assemblée générale adopte une résolution obligeant la Fédération de Russie, le pays agresseur, à assurer l'évacuation de toutes les personnes vers le territoire contrôlé par le gouvernement ukrainien ou vers le territoire de pays tiers sûrs.
  3. Nous demandons à tous les dirigeants mondiaux de prendre toutes les mesures nécessaires pour assurer et mettre en œuvre la résolution, et d'agir en tant que garants de la sécurité.

La population civile, ainsi que les soldats qui défendent la ville, connaissent des conditions inhumaines : un certain nombre de dirigeants mondiaux ont déjà reconnu les actions du pays de l'agresseur comme un génocide du peuple ukrainien. Les forces armées de la Fédération de Russie continuent de violer les règles de la guerre, ce qui est déjà partiellement reflété dans la résolution de l'Assemblée générale des Nations unies du 7 avril 2022 sur la suspension des droits d'adhésion de la Fédération de Russie au Conseil des droits de l'homme. L'ennemi viole les règles de la guerre, utilise des armes non traditionnelles, attaque régulièrement et délibérément les lieux où se trouvent les civils et les militaires blessés. 

Malgré ces conditions inhumaines, les militaires ukrainiens contrôlent le territoire de l'usine Azovstal, qui sert notamment d'abri pour les civils et les blessés. Ces conditions constituent une véritable catastrophe humanitaire, créée artificiellement par la Fédération de Russie. La ville connaît une pénurie importante de nourriture, de médicaments, d'équipements d'hygiène et de protection individuelle. En raison des dommages totaux causés aux infrastructures et aux logements, la ville de Mariupol aujourd’hui n'existe plus.

Maintenant, le temps presse, les occupants ont partiellement pénétré sur le territoire de l'usine Azovstal, chaque minute de retard pourrait coûter des pertes énormes à tous ceux qui ont trouvé refuge sur le territoire de l'usine.

Nous demandons aux Nations Unies, au Secrétaire général de l'ONU et aux dirigeants régionaux du monde entier d'entamer immédiatement une “procédure d'extraction” pour l'évacuation des civils, de tous les blessés, des corps des victimes et des militaires ukrainiens du blocus de Marioupol.

Avec l'aide immédiate de personnalités internationales, nous avons encore la possibilité de sauver des vies. Nous demandons une action décisive de la communauté internationale pour :

  • instaurer un cessez-le-feu urgent avec des garanties des deux côtés à Mariupol ;
  • organiser la surveillance immédiate du respect du cessez-le-feu par une tierce partie ;
  • organiser l'évacuation maritime des civils et des militaires ukrainiens vers le territoire contrôlé par le gouvernement ukrainien ou vers le territoire d'un État tiers intermédiaire. L'évacuation maritime peut être accompagnée d'un corridor humanitaire terrestre pour les civils et les militaires ukrainiens vers le territoire contrôlé par le gouvernement ukrainien ou vers le territoire d'un État tiers intermédiaire.
0 a signé. Prochain objectif : 3 000 000 !
Quand elle atteindra 3 000 000 signatures, cette pétition deviendra l'une des plus signées sur Change.org !