Topic

protection animale

5 petitions

Update posted 12 hours ago

Petition to Nicolas Hulot

Classement du blaireau comme espèce protégée

Le blaireau est un animal social paisible et discret mais qui disparaît peu à peu du paysage français. En France, il est classé parmi les chassables. Chaque année à partir de la mi-mai et cela jusqu'à huit mois par an une chasse impitoyable lui est faite. C'est une espèce fragile qui se reproduit lentement. Par conséquent, ses effectifs diminuent de façon préoccupante. Partout en France, des week-ends de "déterrage de blaireaux" sont organisés. Les animaux stressent pendant des heures, acculés au fond de leurs galeries, entre les aboiements des chiens et les cris des chasseurs. Les jeunes blaireaux sont dépecés par les chiens et les survivants sont achevés à coup de talon ou de pelle. Les adultes, y compris les femelles en gestation, sont sortis de leur terrier avec des pinces métalliques et sont ensuite tués avec une dague ou à coups de barre à mine. Le coup fatal étant rarement le premier... Pour avoir eu personnellement l'occasion d'assister à cet ignoble spectacle lors d'une balade à la campagne je peux témoigner de l'horreur que représente une telle scène. Les chasseurs prétendent qu'il s'agit de régulation. C'est un argument fallacieux, les blaireaux ne peuvent pas être en surnombre puisque cette espèce autorégule ses populations en fonction des ressources de nourriture. La vérité est plus simple: le déterrage des blaireaux est un loisir.  Cette PRATIQUE CRUELLE doit cesser. Contrairement à la France, le blaireau est protégé dans la plupart des autres pays : Espagne, Grande-Bretagne, Luxembourg, Italie, Belgique, Pays-Bas, Danemark, Grèce, Irlande, Portugal... Cet animal ne doit pas disparaître, signez et diffusez ma pétition pour que le blaireau obtienne le statut d'espèce protégée.     The badger is a peaceful and discreet social animal that gradually disappears from the French landscape. In France, it is classified among the huntable. Every year from mid-May and up to eight months a year a ruthless hunt is made to him. It is a fragile species that reproduces slowly. As a result, its workforce is declining worryingly. Everywhere in France, weekends of "badger digging" are organized. The animals are stressed for hours, driven to the bottom of their galleries, between the barking of the dogs and the cries of the hunters. Young badgers are skinned by the dogs and the survivors are finished with heel or shovel. Adults, including pregnant females, have come out of their burrows with metal clamps and are then killed with a dagger or with a barrier. The fatal blow is rarely the first ... For having personally had the opportunity to witness this ignoble spectacle during a stroll in the countryside I can testify to the horror that represents such a scene... The hunters claim that it is about regulation. It is a fallacious argument, the badgers can't be in excess since this species controls itself it number according to the resources of food. Here is the truth : badger digging is leisure. This CRUEL PRACTICE must stop Contrary to France, badger is protected in these countries: Spain, Great Britain, Luxembourg, Italy, Belgium,Netherlands, Denmark, Greece, Ireland, Portugal... This animal should not disappear, sign and diffuse my petition so badger obtains the statute of protected species. 

Frédéric DANIEL
144,474 supporters
This petition won 2 weeks ago

Petition to TGI de Cahors - Lot, DDCSPP du Lot

Le vol de Naya (Bouvier bernois de 8 mois)

Mesdames, Messieurs Naya a été volée chez ses propriétaires par une association de protection animale, cette association a agi sans enquête au préalable mais sur des témoignages du voisinage L'association en question est Savoir Donner Adresse actuelle : Savoir Donner, Cami de Bach 46260 Varaire Responsable de l'association : David Penava Savoir Donner sur internet : Aucun site internet mais une page facebook, https://www.facebook.com/savoir.donner.7/   Il est impensable qu'une association de protection animale agisse sur de simples témoignages, ces témoignages viennent de personnes proches de l'association en question. Ces témoignages accusent une personne d'avoir maltraité sa chienne, de nombreux coups lui auraient été administré, elle aurait été contrainte à vivre en extérieur, elle serait fugueuse. Les explications du responsable de l'association sont confuses et contradictoires. Voici le lien du groupe facebook concernant cette histoire : https://www.facebook.com/groups/VoldeNaya/   Voici maintenant le témoignage de la propriétaire : Bonjour à tous et à toute! je M’appelle Allison, jeune maman de 19ans. Comme vous l’aurez compris je suis là propriétaire de Naya. Aujourd’hui je peux enfin exprimer et dire la vérité! (Comprenez bien que je faisais la « morte » car sur sa page on m’aurais harceler. Alors je vais prendre le temps de vous racontez mon histoire du début à la fin. « Alors que nous étions partis faire des courses... en revenant notre portail était ouvert et Naya n’étais plus là.. étonner nous avons penser à une fugue... alors j’ai fait une annonce sur pert alert ainsi que mon facebook perso. 3 jours plus tard un dame (je ne dirais pas son nom pour la protéger ) m’a envoyer un message avec le lien de la première publication de penava. Étonner je pensais comme beaucoup que ceci était un vrai refuge alors je l’ai contacter... pas besoin de vous décrire notre conversation vous verrez sur les photos suivante. Depuis j’ai eu droit à un « fan club « et dès mot plein de « tendresse » (aujourd’hui j’essaye d’en parler avec humour car je ne veux plus me renfermer comme je l’ai été... Donc mr Penava me fait passer pour une maltraitantes compagnie comme vous l’avez compris... A cause de lui et sa complice qui était la voisine j’ai démanger d’urgence car on m’espionnais !! oui oui vous avez bien lu, on m’espionnais !! Donc j’ai déménager en l’espace de deux semaine et donc perdu beaucoup d’argent... même comme il dit si bien je n’ai pas déménager en pleine nuit mais en plein jour comme tout le monde!!! Aujourd’hui j’ai trouver un cocon très chaleureux où je me sent en sécurité ou mon enfant est en sécurité! Et Naya y sera en sécurité lorsqu’elle sera de retour auprès de nous... Naya est une chienne gentille, douce et câline et fofolle qui adore s’amuser, elle allais dehors la journée, en fin de journée nous l’amenion en fin de journée au bord de l’eau et l’été on allais se baigner avec elle... le soir elle dormais auprès de nous dans le lit ^^ ... ce qui est de ma grossesse , elle l’a vécu auprès de moi et dès le début à été très protectrice elle posais toujours ses patte et parfois sa tête sur mon ventre pour sentir son petit frère s’amuser dans mon ventre... lorsque j’ai accoucher nous somme partis en pleine de nuit vers 2heure du matin et mon conjoint est revenu à le soir vers 22h00 donc ce temps là elle était toute seule mais en même temps je ne pouvais pas l’amener à la maternité... pendant mon séjour mon conjoint rentrait tout les soir s’occuper et rester auprès d’elle et venais me voir moi et son fils la journée... lorsque je suis rentrée Naya était folle de voir son petit frère... elle dormais au pied du lit de mon fils pour le protéger... lorsque je prenais mon fils avec moi dans le lit elle venais au pied du lit et parfois venais mémé nous voir pour voir si tout allais bien ! Elle faisais même des bisous à mon fils ! (Photo à l’appuie) voilà pour vous dire à quel point je suis drôlement une maltraitante... voilà l’histoire de Naya de comment elle vivais! Aujourd’hui elle nous manque, c’était comme la grande sœur de mon fils il nous tardais de voir notre fils jouer avec... mais des gens cruelle apparement ne voudrais pas voir le sourire d’un enfant... ne voudrais pas voir une famille heureuse et comblée... aujourd’hui je me battrais pour elle je ferais tout pour la récupérer... Maintenant si je ne me déplace pas la raison c’est que les gendarmes me l’ont interdit pour pas qu’il ne me fasse du mal... voilà j’espère que maintenant beaucoup ouvrirons les yeux fasse à tout sa. Et merci à tous ceux qui m’aide vous êtes des personnes formidables L'association Savoir Donner n'a aucune légitimité pour avoir un refuge, selon la DDCSPP qui est de nouveau passée le 19 janvier 2018 (Mise à jour de la pétition)  Signez et partagez cette pétition, par avance merci   Rappel d'une pétition passée concernant cette association : https://www.change.org/p/saisie-de-la-totalité-des-animaux-fermeture-du-refuge-savoir-donner-et-condamnation-de-david-penava-pour-les-faits-énoncés        

Aline CREMOLI-GARCIA
4,064 supporters
Update posted 4 weeks ago

Petition to Monsieur Raymond Bardet (Maire de Ville La Grand), Monsieur Jean Luc RIGAUT, Monsieur Christian Dupessey, Monsieur Jean Denais, Monsieur Jean-Louis Mivel, Monsieur Jean BOUTRY, Madame Françoise Camusso, Monsieur Pierre Bechet, Madame Christiane Laydevant, Monsieur Georges Morand, Monsieur Martial Saddier, Monsieur Antoine Vielliard, Monsieur Guy Flammier, Monsieur Marc Francina, Monsieur Jean-Paul Bosland

STOP aux CIRQUES AVEC ANIMAUX en Haute-Savoie

Mesdames, Messieurs, On souhaite par le biais de cette pétition attirer votre attention sur les conditions de vie et d’exploitation des animaux dans les nombreux cirques présents chaque année dans nos communes notamment avec le Cirque Star, plusieurs cirques Médrano différents, Cirque Jean Richard, Zavatta etc..  Comme nous les animaux sont doués d'émotions, ressentent la peur et la douleur. Ils tissent des liens sociaux forts et comme nous souhaitent seulement vivre libres. On oppose donc fermement à l'exploitation et la souffrance d'animaux pour notre « divertissement » .  Et donc vous demander de mettre en place une interdiction des cirques avec animaux dans nos communes. Pendant la morte saison, les animaux restent dans des boxes de transport, des étables voire même dans des camions ou des remorques. Rares sont les cirques qui ont les moyens ou la volonté d’investir dans des abris adaptés qui ne serviront que quelques mois par an.  Cet enfermement a des conséquences physiques et psychologiques dévastatrices. Une étude américaine révèle que les éléphants captifs passent environ un quart de leurs journées à secouer la tête ou à se balancer compulsivement, tandis que les ours arpentent leur cage de long en large. Les animaux utilisés par les cirques sont constamment transportés d'une représentation à une autre dans un environnement où leurs besoins les plus élémentaires ne peuvent être satisfaits. Plus de 90 % du temps, ils sont enfermés dans des wagons pour « bestiaux », ou des enclos temporaires mornes, et peuvent être battus et punis dans le cadre de méthodes de dressage inhumaines. Cela n'a rien d'un « divertissement ». Les animaux dans les cirques sont privés de tout ce qui leur est naturel et important. Leur équilibre mental est brisé et ils sont isolés, enchaînés, seuls, dégradés et désœuvrés. Des comportements tels que faire les cent pas, mordre les barreaux, tourner en rond et l'automutilation sont fréquents chez les animaux du spectacle. Il est maintenant reconnu que ce comportement névrotique est causé par la captivité et un mode de vie artificiel. Tous les animaux détenus dans les cirques ont des besoins spécifiques. Certains, comme les lions, ont besoin d'un climat chaud ; d'autres, comme les ours, d'un climat plus frais. Tous ont besoin d'espace, d'activités, de liens sociaux, d'eau et de nourriture en quantité suffisante. Dans les cirques, ils n'ont rien de tout ça. Ils sont enfermés dans des cages de transport ou des enclos étriqués d'où ils ne sortent que pour faire leur numéro. Parce que les animaux ne font pas naturellement de la bicyclette, ne se tiennent pas sur leur tête, ne font pas l'équilibre sur des ballons ou ne sautent pas à travers des cerceaux de feu, les entraîneurs utilisent des fouets, colliers serrés, muselières, matraques électriques, baguettes avec crochet (« bull hock ») et autres outils douloureux pour les forcer à effectuer leur spectacle. La punition physique a longtemps été la méthode standard de dressage pour les animaux dans les cirques.  Les animaux en captivité sont connus pour « craquer » sous la pression. Il y a eu des dizaines de morts et de blessés humains documentés attribuables aux animaux détenus dans les cirques ou d'autres environnements de captivité.    A leurs places, préfèrerions nous pas plutôt vivre LIBRES avec les risques que cela comporte mais profiter de notre liberté, entourés des nôtres ou alors vivre une vie de solitude dans une cage, parcourant des kilomètres et des kilomètres dans des camions, exécuter des tours pour le bon vouloir des dresseurs, être soumis à leurs volontés et faire des tours contre nature comme par exemple s’asseoir sur ses fesses pour un éléphant ce qui peut occasionner de graves blessures internes. Ne vaut-il pas mieux encourager les programmes de préservation des espèces dans les pays d’origines de ces animaux et montrer de très beaux reportages aux enfants et adultes qui souhaitent découvrir ces animaux dans leurs milieux naturels ? Loin d’être seulement un débat de société, la présence des animaux dans les cirques engage également la responsabilité des villes du fait de leur obligation de faire appliquer la législation en vigueur. Aussi, nous tenions à vous rappeler que les études scientifiques s’accordent à considérer comme contraire aux besoins physiologiques des animaux sauvages leur détention dans les cirques. Ainsi, selon les zoologues, les troubles du comportement qui sont aisément observables sur les animaux détenus dans les cirques, sont une preuve manifeste d’inadaptation, voire « la preuve d’une souffrance chronique ». Ces dérives comportementales sont la résultante d'une impossibilité pour l'animal de développer des comportements normaux (groupe social, locomotion distance de fuite...).  Souffrance et mauvais traitements sont donc manifestes dans tous les cirques. Or la législation en vigueur est très claire : -        L’article L.214.1 du Code rural stipule que « tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce » -        Et l'article R 214-85 du Code rural précise que « la participation d'animaux à des jeux et attractions pouvant donner lieu à mauvais traitements, dans les foires, fêtes foraines et autres lieux ouverts au public, est interdite sous réserve des dispositions du troisième alinéa de l'article 521-1 du code pénal » A l'heure où les politiques nationale, européenne et internationale s'accordent pour reconnaître une place de plus en plus importante au bien-être animal il est du devoir des municipalités d'être garantes de leur stricte application sur le terrain. Interview du maire de La Ciotat, Monsieur Boré Patrick , qui vient d’interdire les cirques avec animaux sauvages: http://www.europe1.fr/emissions/l-invite-actu/le-maire-de-la-ciotat-interdit-les-cirques-avec-animaux-sauvages-dans-sa-ville-2693260 Vidéos de dressage et des conséquences sur les animaux dont certaines sont tournées en France : https://www.youtube.com/watch?v=bU3QCqBQV5Qhttps://www.youtube.com/watch?v=ubcbzEIfchwhttp://www.dailymotion.com/video/xca3st_enquete-dans-un-cirque-zavatta_animalshttp://www.dailymotion.com/video/xhw6ij_elephant-maltraitance-cirque_animalshttps://www.youtube.com/watch?v=OkH5s3ulwvY En votre qualité de maire et selon l'article 211 du Code Rural, vous avez le pouvoir de prendre des mesures de nature à prévenir les risques pour la sécurité des personnes que peut présenter la présence d'animaux sur le territoire de votre commune et ainsi refuser l'installation d'un cirque détenant des animaux. Un nombre croissant de communes françaises comme la commune voisine de Saint Cergues en 2016, La Ciotat récemment, La commune de Truchtersheim (67), la Ville de Thaon Les Vosges, Bagnolet, Montreuil, Ilkirch, Vernaisson et Chassieu et de villes et pays à l'étranger ont restreint ou interdit l'utilisation d'animaux pour l'amusement tels que la Belgique, l'Iran, la Catalogne en Espagne, la Suède, le Danemark, la Finlande, l'Autriche, le Mexique, les Etats Unis, le Canada, la Slovénie et l'Inde… Les temps ont changé. Il n'est plus acceptable de traiter les animaux comme des objets pour notre amusement. On espère que vous serez d'accord avec cette position et que vous allez vous aussi montrer l'exemple aux autres villes de France en refusant d'accorder des permis pour les cirques d'animaux sauvages sur le territoire public. On a conscience que c'est une décision difficile à prendre mais c'est une décision courageuse. Voici un modèle de délibération pour interdire l'installation de cirques avec animaux sur votre commune: http://www.cirques-de-france.fr/sites/default/files/doc_a_tel/Delib_Conseil_municipal.pdf Les Français et les résidents permanents étrangères habitant dans vos communes, ainsi que les touristes qui se soucient des animaux vous remercieront d'avoir pris cette décision progressiste. Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, nos salutations distinguées.  

Association CHOC
3,091 supporters
Update posted 3 months ago

Petition to Mr Alexandre De Bosschere

Justice pour Laïko traîné derrière une voiture

Ce jeune male American Staffordshire Terrier de 2 ans a été attaché à l'attache-remorque d'une voiture puis traîné sur près de 2 km, jusqu'à la mort, par sa dernière propriétaire. Le chien avait été donné contre "bon soin" à l'âge de huit mois.  Nous demandons une enquête rapide et poussée de la Gendarmerie ainsi qu'une peine exemplaire pour la coupable !!! This 2-year-old male Staffordshire Bull Terrier (staffy) was attached to the trailer hitch of a car and then dragged about 2 km until his last owner. The dog had been given against "good care" at the age of eight months. We call for a prompt and thorough investigation of the police as well as an exemplary punishment for the culprit !!! Este Staffordshire bull terrier de 2 años de edad (staffy) fue atado al enganche de remolque de un coche tras ser arrastrado cerca de 2 kilómetros hasta su último dueño.El perro había sido dado en contra de "buen cuidado" a la edad de ocho meses.Pedimos una investigación rápida y exhaustiva de la policía, así como un castigo ejemplar para el culpable! Page Facebook pour suivre l'affaire:  https://www.facebook.com/Justice-pour-LA%C3%8FKO-578498342346351/ Source:http://www.courrier-picard.fr/9474/article/2017-02-07/un-chien-meurt-apres-avoir-ete-traine-par-une-voiture-crecy-en-ponthieu  2ème article: http://www.lavoixdunord.fr/116138/article/2017-02-08/son-chien-meurt-apres-avoir-ete-traine-par-une-voiture

John DOE
180,455 supporters