HALTE AUX TAMPONS ET AUX COUCHES TOXIQUES !

0 have signed. Let’s get to 50,000!


ENGLISH | GERMAN | FRENCH | SWEDISH

Saviez-vous que des études ont révélé la présence de dioxines dangereuses dans des couches pour bébés, et que les tampons hygiéniques peuvent libérer des substances chimiques toxiques que l’organisme humain met des années à éliminer ?

Le problème
Un grand nombre des couches pour bébés et tampons hygiéniques actuellement commercialisés dans nos supermarchés sont blanchis avec du dioxyde de chlore. Or, ce procédé peut produire des dioxines, des composés chimiques cancérigènes associés à l’apparition de cancers et à des problèmes de santé tels que l’infertilité. C’est la raison pour laquelle l’Organisation Mondiale de la Santé a classé les dioxines parmi les substances les plus toxiques au monde.

En quoi est-ce grave ?
Récemment, plusieurs études ont fait état de niveaux alarmants de dioxines dans des couches pour bébés et tampons de grandes marques. En janvier 2019, l’agence de sécurité sanitaire française (Anses) a confirmé, dans un rapport d’analyses, la présence de traces d’herbicides et d’autres substances potentiellement toxiques dans des couches pour bébés. En réponse, les fabricants affirment que les niveaux détectés sont trop faibles pour représenter un risque sanitaire. S’ils sont dans le vrai, pourquoi le gouvernement français lui-même les a-t-il appelés, en s’appuyant sur le rapport de l’Anses, à éliminer ces substances ?

Le problème, c’est que ces produits entrent en contact avec les parties les plus intimes de notre corps. Saviez-vous que la capacité d’absorption de substances toxiques par la voie vaginale est de 10 à 80 fois plus élevée que par la voie orale ? Saviez-vous que les dioxines absorbées par de jeunes enfants risquent d’affecter leur fonction hépatique et leurs niveaux d’hormones thyroïdiennes, voire de provoquer des déficits d’apprentissage ? De fait, ces substances dangereuses ne devraient jamais entrer en contact avec notre peau ou nos muqueuses. Il existe une alternative plus sûre, que nous devons réclamer !

Les couches, tampons et autres produits d'hygiène intime comme les serviettes et le papier toilette n’ont pas besoin d’être blanchis au dioxyde de chlore. Il existe un procédé bien plus sûr, qui n’utilise pas de chlore et n’est pas toxique : le procédé de blanchiment totalement sans chlore (TCF). Malheureusement, la plupart des fabricants ne se sont pas convertis à ce procédé. Pour que cela change, il est essentiel que de plus en plus de citoyens soient sensibilisés aux risques de santé associés à ces produits et réclament des alternatives non toxiques.

5 RAISONS POUR LESQUELLES VOUS DEVEZ ARRÊTER DE PRODUIRE DES PRODUITS D’HYGIÈNE TOXIQUES MAINTENANT. 

  • Les dioxines sont des composés très persistants : cela prend 7 à 11 ans à l’organisme pour éliminer seulement la moitié des dioxines qu’il absorbe.
  • La capacité d’absorption de substances toxiques par la voie vaginale est bien plus importante (10 à 80 fois plus élevée) que par la voie orale.
  • Classées parmi les substances les plus dangereuses au monde, les dioxines ne devraient jamais entrer en contact avec des zones aussi fragiles que le vagin d’une femme ou la peau d’un bébé. 
  • Les scientifiques manquent de données sur les effets d’une exposition directe et cumulée à ces toxines sur les muqueuses intimes.
  • Cela fait près de trente ans que de meilleurs procédés de blanchiment existent : dans ce contexte, il n’est pas admissible que nous continuions d’être exposés à des composés toxiques.

Nous exigeons des fabricants et des supermarchés qu’ils agissent !

Nous en appelons aux fabricants internationaux de ces produits, parmi lesquels Essity, Procter&Gamble et Kimberly-Clark, pour qu’ils proposent des alternatives sans chlore et non toxiques aux consommateurs.

Nous exigeons également des grandes chaînes de distribution européennes – Aldi, Auchan, Lidl, Carrefour, Coop, Leclerc, Tesco, Sainsbury ́s, Metro et les autres – qu’elles commercialisent des produits d’hygiène intime sans toxines. Signez la pétition afin d’exiger d’eux qu’ils fabriquent et commercialisent des couches, tampons, serviettes hygiéniques, serviettes et autres produits d’hygiène qui n’auront pas été blanchis avec des composés chlorés.

SIGNER LA PÉTITION

LA PARTAGER #myclosestenemy

Cette pétition est proposée par 'My Closest Enemy' 

Retrouvez-nous sur -
Notre site Web https://www.myclosestenemy.com/
Instagram @myclosestenemy 
Facebook @My Closest Enemy
Twitter @MCE_Campaign