Pétition fermée

Stages : stop aux abus

Cette pétition avait 2 427 signataires


Stagiaires, nous ne voulons pas être la Génération Lowcost !

Il y a aujourd'hui entre 1,5 et 2 millions de stagiaires sans aucun statut dans le code du travail.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes :

- On estime que 100 000 emplois sont occupés par des postes de stagiaires

- 70% des stages ne sont pas rémunérés

- 42% des stages ne sont pas encadrés

La CGT et son Union Générale des Ingénieurs Cadres et Techniciens (UGICT) ont obtenu qu’une loi sur les stages soit débattue à l’Assemblée en  début d’année 2014. Il nous faut mettre la pression pour que son contenu  permette enfin de garantir des droits aux stagiaires et de lutter contre les abus.

Nous voulons un statut du stagiaire qui garantisse:

1) Un réel contenu pédagogique
- grâce à un suivi professionnel et pédagogique dans l’entreprise et dansl’établissement de formation
- grâce à l'interdiction des stages hors cursus de formation

2 ) Des droits dans l’entreprise:
- Une rémunération en fonction de notre niveau d'étude et de la durée dustage quelque soit notre lieu de stage
- La validation des périodes de stage pour le calcul de la retraite
- Un accès aux prud'hommes, aux représentants du personnel, et àl'inspection du travail
- Une limitation de notre temps de travail à 35h pour que nous ne soyonsplus corvéables à merci

3) Mettre fin aux abus des entreprises

- en interdisant les stages de plus de 6 mois qui relèveraient plutôt de la formation en alternance
- en limitant le nombre de stagiaires par entreprise

 >>> Détail des propositions : voir le dossier "Réglementer les stages, une priorité pour la CGT"

>>> Télécharger et distribuez le tract



La CGT et son UGICT compte sur vous aujourd'hui

La CGT et son UGICT a besoin de votre aide pour sa pétition “#Stages : stop aux abus”. Rejoignez La CGT et son UGICT et 2 426 signataires.