Pétition fermée

Liberté pour toutes et tous les prisonniers politiques au Nicaragua!

Cette pétition avait 2 386 signataires


Español - English

Le brave peuple du Nicaragua continue d'être victime de la répression du régime criminel d'Ortega et de Murillo. Cependant, cela n'a pas effrayé les centaines de jeunes et d'autres personnes "auto-convoquées" qui continuent à lutter avec créativité et audace contre la dictature.

Le 14 novembre 2019, la police orteguiste a arrêté 16 personnes (dont l'ex prisonnière politique Amaya Coppens) pour leur solidarité avec un groupe de mères de prisonniers politiques qui étaient en grève de la faim dans une église à Masaya. Au total, environ 170 personnes sont détenues actuellement pour des raisons politiques ou dans le cadre de manifestations citoyennes, un chiffre qui pourrait vite augmenter... 

Ce nouveau groupe de séquestrés politiques, connu comme les « porteurs d'eau », est accusé par le parquet et le ministère public de troubler l'ordre public, avec des accusations aussi absurdes que le port illégal d'armes à feu. La soumission des autorités judiciaires aux ordres du régime dictatorial est évidente encore une fois.

Aidez-nous à diffuser cette pétition parmi vos contacts et à travers les réseaux sociaux.

À bas la dictature au Nicaragua,
Liberté pour toutes et tous les prisonniers(es) politiques ! 



Diego compte sur vous aujourd'hui

Diego COPPENS a besoin de votre aide pour sa pétition “Rosario Murillo : Liberté pour toutes et tous les prisonniers politiques au Nicaragua!”. Rejoignez Diego et 2 385 signataires.