Accept Delilah Saunders as an eligible liver transplant candidate

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000 !


(une version française suit plus bas)

Delilah Saunders is suffering from a acute liver failure and requires a liver transplant. However, policy in Ontario is denying her access to the transplant wait list due to a history of alcohol use. In fact, health care professionals have indicated to friends and family that even personal live donors (who donate a portion of their own liver) will not be permitted even if a match is found, based on their discriminatory policy of disqualification.

Delilah is a social advocate for Indigenous issues of concern and has dedicated her young life to bettering that of others. At 26 years old, she has already spoken across the country for Missing and Murdered indigenous Women and Girls, wrote for Teen Vogue, accepted Amnesty International's Ambassador of Conscience award, written a Libretto. Delilah is a vocal protector of land and water through her resistance to the Muskrat Falls Project in her home of Labrador, and other invasive and damaging extraction project.

On Delilah's behalf, we are requesting this punitive, biased policy be set aside in order for Delilah to have access to the medical care required to save her life. Delilah has touched many lives in her roles as advocate, educator, and friend. In light of her service to the greater good, we are now offered the opportunity to provide assistance to someone who has given so much.We are aware that exceptions to these policies have been made in the past. Therefore, we're requesting people to petition Liver Transplant centres in Toronto, London and Montreal to perform this life-saving surgery.

We are therefore demanding that Delilah Saunders be accepted as a liver transplant candidate and that : the Trillium Gift of Life Network; the Multi-Organ Transplant at UHN Toronto; the London Health Sciences Centre's Multi-Organ Transplant Program; and other potential Canadian liver transplant programs waive their discriminatory and punitive policy of enforcing six months of sobriety for patients suffering from a Substance Use Disorder. We also ask the Ottawa General Hospital to recommend her as a valid liver transplant candidate. We are making this demand given that :

  • Delilah's life is valuable;
  • she will die in the coming days without a liver transplant due to acute liver failure caused by acetaminophen (known as Tylenol) toxicity in conjunction with past alcohol consumption;
  • she had received treatment in the past year for her Substance Use Disorder and that she was on the waiting list for further treatment;
  • her community cherishes her as a young person of 26 years of age and for her activism and advocacy for Indigenous women and the protection of land and water;
  • she has a right to life and security, and to not be discriminated against based on her physical and mental health condition;
  • she is Inuit and an Indigenous person, and that the Trillium Gift of Life Network policy is systemic discrimination based on ethnic origin given that it affects Indigenous people disproportionately, considering many suffer from Substance Use Disorder as a consequence of intergenerational trauma inflicted by residential schools, for which the Government of Canada has apologized;
  • and that the policy has no basis in medical science.

 Waive this discriminatory policy and allow Delilah her chance to survive!

* * *

Delilah Saunders souffre d'une insuffisance hépatique aiguë et requiert une transplantation du foie. Cependant, la politique en Ontario est de lui refuser l'accès à la liste d'attente pour une transplantation à cause de son historique de consommation d'alcool. En fait, les professionnels de la santé ont dit aux amis et à la famille que même des donneurs vivants personnels (qui donneraient une portion de leur propre foie) seront refusés même si un candidat compatible est trouvé, sur la base de leur politique discriminatoire de disqualification.

Delilah est une militante pour les enjeux autochtones et a dédié sa jeune vie à améliorer celle des autres. À l'âge de 26 ans, elle a déjà pris parole au travers du pays pour les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, a écrit pour Teen Vogue, a accepté le prix d'Ambassadeur de la Conscience d'Amnistie Internationale et a composé un libretto. Delilah est une protectrice farouche des terres et des eaux de par sa résistance au projet hydroélectrique de Muskrat Falls dans sa terre natale du Labrador ainsi qu'à d'autres projets d'extraction invasifs et dommageables.

De la part de Delilah, nous demandons que cette politique punitive et biaisée soit mise de côté afin que Delilah ait accès aux soins médicaux nécessaires pour sauver sa vie. Delilah a touché plusieurs vies en tant que militante, éducatrice et amie. À la lumière de son service du bien commun, nous avons maintenant l'opportunité d'aider quelqu'un qui a tant donné. Des exceptions à ces politiques ont été faites dans le passé. Par conséquent, nous demandons aux gens pétitionner les centres de transplantation du foie à Toronto, London et Montréal afin qu'ils accomplissent cette chirurgie vitale.

Nous réclamons donc que Delilah Saunders soit acceptée en tant que candidate pour une transplantation du foie et que : le Réseau Trillium pour le don de vie; le Multi-Organ Transplant au UHN Toronto; le Multi-Organ Transplant Program du London Health Sciences Centre; et les autres programmes potentiels canadiens de transplantation du foie suspendent leur politique discriminatoire et punitive exigeant six mois de sobriété pour des patients souffrant d'un trouble d'utilisation des substances. Nous demandons aussi à l'Hôpital d'Ottawa de la recommander comme candidate valide à une transplantation du foie. Nous réclamons ceci attendu que :

  • la vie de Delilah est précieuse;
  • elle mourra dans les prochains jours sans une transplantation du foie à cause d'une insuffisance hépatique aiguë due à une intoxication à l'acétaminophène (connu sous le nom de Tylenol) exacerbée par un historique de consommation d'alcool;
  • elle été traitée dans la dernière année pour son trouble d'utilisation des substances et qu'elle était sur la liste d'attente pour un retour en traitement;
  • sa communauté la chérit en tant que jeune personne de 26 ans ainsi que pour son militantisme et ses plaidoyers pour les femmes autochtones et la protection des terres et des eaux;
  • elle a droit à la vie et à la sécurité, ainsi que de ne pas subir de discrimination en vertu de sa santé physique et mentale;
  • elle est Inuit et autochtone et que la politique du Réseau Trillium pour le don de vie constitue de la discrimination systémique en vertu de l'origine ethnique puisqu'elle affecte de façon disproportionnée les personnes autochtones, considérant que plusieurs souffrent d'un trouble d'utilisation des substances comme conséquence du traumatisme intergénérationnel découlant des pensionnats autochtones, pour lesquels le gouvernement du Canada a présenté des excuses;
  • et que la politique n'a aucun fondement scientifique ni médical.

 Suspendez cette politique discriminatoire et donnez à Delilah une chance de survie!

 



Hugo compte sur vous aujourd'hui

Hugo VAILLANCOURT a besoin de votre aide pour sa pétition “Ronnie Gavsie: Accept Delilah Saunders as an eligible liver transplant patient”. Rejoignez Hugo et 23 138 signataires.