Un enseignant EN LSF pour le PEJS Turenne

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Ainsi, l’instruction serait un privilège? C’est effectivement ce que l’on pourrait croire au vu de notre situation.

Quinze jours après la rentrée, le seul PEJS Bilingue de Paris (classe en Langue des Signes de l’école Turenne) ne dispose toujours d’aucun.e enseignant.e EN LSF. Après le départ de l'AESH qui faisait classe aux enfants sourds en attendant le recrutement d'un.e enseignant.e, il a été proposé d’intégrer ces enfants aux classes entendantes sans aucun accompagnement. Les enfants du PEJS seront donc posés au milieu d’enfants et de professeurs avec lesquels ils ne pourront communiquer et ce, pour une durée indéterminée. 

Cette situation est inacceptable!

Aujourd’hui, nous ne pouvons que constater l’impossibilité pour l’Education Nationale  de garantir à nos enfants le droit élémentaire à l’instruction qui leur est pourtant dû. Aujourd’hui nous avons besoin de votre aide à tous pour faire entendre notre indignation.