Libérons les orques et belugas des “prisons à baleine”de la baie de Srednyaya

0 a signé. Allez jusqu'à 3 000 000 !


Français / Italian/ Deutsch / English

Plus de 100 baleines - orques et bélugas - sont actuellement enfermés dans de minuscules enclos sur la côte pacifique russe, dans la ville de Nakhodka, près de Vladivostok.

Il s'agit du plus grand nombre de créatures marines jamais détenues dans de petites enceintes provisoires. Certains d'entre elles sont là depuis juillet.

Alors que ces animaux ne peuvent être capturés que pour des travaux scientifiques et éducatifs, les experts affirment qu’ils sont vendus à des aquariums chinois. Un marché qui rapporte des millions d’euros.

Dans ces cages, il y a 11 orques, 5 bébés morses et 90 bébés bélugas. De tels bébés devraient être en contact constant avec la mère. En cas de danger, les femelles se battent à mort pour les protéger et ne sortent généralement pas vivantes de cette bataille. Raison pour laquelle la capture de ces jeunes baleines est interdite.

L'exportation de mammifères marins de la "prison des baleines" est désormais interdite. Mais la situation est compliquée car les autorités tentent de retrouver les coupables et d’utiliser les procédures administratives adéquates. 

Des experts indépendants s’inquiètent sérieusement des conditions de survie de ces animaux marins. Les bébés baleines qui n'ont pas reçu suffisamment de lait maternel ne peuvent tout simplement pas survivre à l'hiver.

Relâchez les orques dans leur habitat naturel !

Transférez les bélugas à des personnes responsables qui les nourriront, les réhabiliteront et les relâcheront ensuite dans leur habitat naturel !


Voulez-vous partager la pétition ?