Vous ne confinerez pas notre colère

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !


"Je ne laisserai personne dire que des choix budgétaires se font aux dépens de votre sécurité. C'est faux. J'en serai le garant." Voilà ce qu'écrivait Emmanuel Macron le 20 Juillet 2017

Pourtant, presque 3 ans plus tard, en pleine pandémie liée au coronavirus COVID-19, il est évident que des choix budgétaires ont été faits aux dépens de notre sécurité. De notre sécurité sanitaire. En 2018 Emmanuel Macron supprimait plus de 4000 lits d'hôpital. En 20 ans ce sont 100 000 lits d'hôpital qui ont été supprimés

Aujourd'hui la 6ème puissance économique mondiale, 3ème exportateur d'armes dans le monde, aujourd'hui la France regorge de stocks de LBD et de grenades pour ses forces de l'ordre mais manque de masques, de tests, de respirateurs, de lits de réanimation pour ses forces de soin ...

En pleine crise du Coronavirus, le 1er ministre Edouard Philippe a indiqué le 28 Mars 2020 lors d'une allocution : "je ne laisserai personne dire qu'il y a eu du retard sur la prise de décision s'agissant du confinement."

                                          Personne ? Vraiment ?

Nous disons ici qu'il y a eu du retard sur les mesures de confinement.

Nous disons ici que maintenir le premier tour des élections municipales dans ce contexte épidémique était criminel.

Nous exigeons la réquisition des moyens de production de masques et de médicaments.

Nous exigeons du gouvernement de la 6ème puissance économique mondiale que cessent les "appels aux dons" et à la charité publique, et que l'argent nécessaire soit récupéré dans les cadeaux distribués depuis 20 ans aux plus fortunés grâce à la suppression de l'ISF, à la réduction de l'impôt sur les successions, à la baisse de l'impôt sur les revenus du capital et sur les revenus les plus aisés, à celle de l'impôt sur les bénéfices des grandes entreprises, etc.

Nous demandons l'ouverture d'une enquête parlementaire ainsi que d'une enquête judiciaire indépendante pour que toute la lumière soit faite sur ce scandale d'état.

Quoi qu'il advienne, ce n'est que tous ensemble que nous pourrons parvenir à "une réévaluation complète de la "hiérarchie" sociale des métiers, en accord avec nos valeurs et relativement à leur utilité réelle".

Vous ne confinerez pas notre colère. 

                                                          ****

En plus de cette pétition, nous vous invitons à soutenir l'initiative PlainteCovid.fr

Nous vous invitons également à soutenir l'hôpital public et l'ensemble de ses personnels, dans la mesure de vos moyens, de votre temps, et de vos urgences. 

Pétition à l'initiative du site "ilyaeuduretardsurlesmesuresdeconfinement.fr" :-)