Loi pour baisser le salaire des footballeurs !

0 a signé. Prochain objectif : 75 000 !


La grave crise sanitaire dans laquelle nous nous trouvons aujourd'hui a obligé le football à se mettre à l'arrêt. Depuis mi-mars, c'est un cas de force majeure : plus de matchs, toutes les compétitions sont suspendues. Les chaînes de télévision, qui n'ont plus de matchs à proposer, refusent de payer les clubs. Canal + a même rompu son contrat. Ces clubs n'ont alors plus les moyens de payer les charges les plus importantes pour eux : le salaire très élevé des joueurs !

Même si certains joueurs ont clamé haut et fort qu'ils étaient prêts à réduire leur salaire (Liénard, Laborde, Lees-Melou...), ils sont encore nombreux à ne pas vouloir en entendre parler ! Ils essaient par tous les moyens de gagner du temps, ils veulent des contreparties. Alors, dans une grande majorité des clubs, les négociations traînent en longueur. Quelle bien mauvaise image !

Par ailleurs, certains joueurs se vantent même qu'ils sont payés à ne rien faire (!) comme l'atteste Salomon Kalou en Allemagne, dans une vidéo qui a été relayée sur les réseaux sociaux.

C'est scandaleux !

Résultat des courses, l'état, qui a des choses bien plus importantes à gérer, doit venir en aide au monde du football, avec l'argent du contribuable. Il prend notamment en charge les indemnités de chômage partiel demandées par les clubs professionnels et l'exonération des charges patronales. Il a même garanti un prêt bancaire de 224,5 M€, pour sauver le football français et ainsi payer les footballeurs !

Bien sûr, certains footballeurs ont fait acte de générosité. Mais est-ce suffisant ? Pour beaucoup, les footballeurs sont perçus comme de grands privilégiés qui ne pensent (presque) qu'à l'argent, et cette crise l'a encore prouvé, ce qui n'est pas forcement très bon pour l'image du sport et du football dans notre pays.

Le gouvernement doit absolument mettre en place un projet de loi qui précise que tous les sportifs professionnels (rémunérés à un certain niveau de salaire) doivent automatiquement renoncer à une partie de leur rémunération si les compétitions sont suspendues.

Les éléments de bases du projet :

1- Réduction temporaire du salaire au prorata de la durée des compétitions officiellement suspendues.

2- Chiffrage de la réduction* (à adapter en conséquence et à discussion) :

o Les salaires en dessous de 10 000€ brut / mois ne seraient pas impactés.
o La tranche de 10 000 et 20 000€ brut / mois : -20%.
o La tranche de 20 000 et 50 000€ brut / mois : -40%.
o La tranche de 50 000€ à 100 000€ brut  / mois : -50%.
o La tranche de 100 000€ à 200 000€ brut / mois : -60%.
o Au-delà de 200 000€ brut / mois : -75%.

(Un joueur de football professionnel rémunéré 200 000€ brut / mois gagnerait tout de même 101 000€ brut / mois).

* Une clause permettrait aux joueurs de ne pas gagner moins que le montant des charges mensuelles qu'ils peuvent justifier (loyer, mensualité de crédit, salaires de leurs employés). Cela afin qu'ils conservent au moins un «minimum » leur train de vie durant l'arrêt des compétitions.

3- Que 10% des économies faites par les clubs professionnels grâce à la loi soient reversés par la Fédération Française de Football aux clubs de football amateurs qui sont dans le besoin.

4- Que la loi soit applicable immédiatement sur tous les contrats en cours, les avenants et prochains contrats.

5- Que la loi soit applicable à l’échelle européenne.

L'économie du monde entier sera impactée. La population n'accepte plus que les plus privilégiés ne participent pas davantage à l'effort collectif. Un peu plus de solidarité ne ferait pas de mal !

Merci de bien vouloir signer la pétition !

http://www.maxifoot.fr