Rétablissez nos acquis! / Restore franco-ontarian acquired rights!

0 a signé. Allez jusqu'à 25 000 !


[English version follows]

RÉTABLISSEZ NOS ACQUIS!

Orléans (Ontario), vendredi 16 novembre 2018.

L'énoncé économique présenté par le gouvernement provincial de Doug Ford le 15 novembre 2018 a aboli le Commissariat aux services en français et l'Université de l'Ontario français. Deux acquis et piliers de la communauté franco-ontarienne disparaissent et cette dernière prend un grand recul dans son destin et son développement.

ATTENDU que la présence francophone en Ontario remonte à plus de 400 ans.

ATTENDU que le gouvernement de l'Ontario a présenté des excuses officielles en 2016 pour les torts causés à la communauté franco-ontarienne lors de la crise du Règlement XVII (1912-1927).

ATTENDU que la fondation d'une université de langue française en Ontario est réclamée par la communauté franco-ontarienne depuis des décennies.

ATTENDU que la recommandation principale des États généraux communautaires sur le postsecondaire en Ontario français de 2013 était la fondation d'une université de langue française en Ontario.

ATTENDU que les Franco-Ontarien.ne.s sont en droit d'étudier dans leur langue dans des institutions qui les rassemblent et ressemblent et que la création de l'Université de l'Ontario français se veut le parachèvement de ce droit.

ATTENDU que la communauté franco-ontarienne est en droit se doter d'outils collectifs afin d'assurer sa pérennité et son développement.

ATTENDU que la Loi sur les services en français, adoptée à l'unanimité par l'Assemblée législative de l'Ontario en 1986, jouit d'un statut quasi-constitutionnel.

ATTENDU que le Commissariat aux services en français se dotait de son mandat avec rigueur et professionnalisme depuis sa fondation en 2007.

ATTENDU que le Commissaire aux services en français est un officier indépendant de l'Assemblée législative de l'Ontario depuis le 1er janvier 2014.

ATTENDU que l'indépendance du commissaire, doté d'un pouvoir d'enquête, permettait d'assurer une supervision de l'application de la Loi sur les services en français et offrait un recours aux Franco-Ontarien.ne.s lorsque cette loi était bafouée par les instances gouvernementales et les organismes désignés.

Les signataires de cette pétition réclament que le Commissariat aux services en français de l'Ontario et l'Université de l'Ontario français soient rétablis sur-le-champ.

Les cosignataires principaux : Diego Elizondo (Orléans), Claire Dutrisac (Ottawa) et Éric Desrochers (Ajax). 

***

RESTORE FRANCO-ONTARIAN ACQUIRED RIGHTS!

The economic statement presented by Doug Ford’s provincial government on November 15th, 2018 abolished the Office of the French Language Services Commissioner and the Université de l’Ontario français. Two achievements and pillars of the Franco-Ontarian community are disappearing, a huge setback in that community’s future and development.

WHEREAS the francophone presence in Ontario goes back more than 400 years.

WHEREAS the Government of Ontario has formally apologized in 2016 for the harm done to the Franco-Ontarian community during the Regulation XVII (1912-1927) crisis.

WHEREAS the Franco-Ontarian community has been calling for the creation of a French-language university in Ontario for decades.

WHEREAS the main recommendation of the 2013 community-led États généraux sur le postsecondaire en Ontario français was the creation of a French-language university in Ontario.

WHEREAS Franco-Ontarians have the right to be educated in their own language in institutions that unite them and that the creation of the Université de l’Ontario français is intended to meet that objective.

WHEREAS the Franco-Ontarian community has the right to develop the community tools it requires to ensure its sustainability and development.

WHEREAS the French Language Services Act, unanimously passed by the Legislative Assembly of Ontario in 1986, was given quasi constitutional status.

WHEREAS the Office of the French Language Services Commissioner has been working scrupulously and with great professionalism since it was founded in 2007.

WHEREAS the French Language Services Commissioner has been an independent officer of the Legislative Assembly of Ontario since January 1, 2014.

WHEREAS the independence of the Commissioner, with the power to investigate, provided an oversight of the application of the French Language Services Act and provided a recourse to Franco-Ontarians when this Act was flouted by the government and designated agencies.

The signatories of this petition demand that the Office of the French Language Services Commissioner of Ontario and the Université de l’Ontario français be reinstated immediately.

Principal co-signers: Diego Elizondo (Orléans), Claire Dutrisac (Ottawa) and Éric Desrochers (Ajax)



Diego compte sur vous aujourd'hui

Diego ELIZONDO a besoin de votre aide pour sa pétition “Diego Elizondo: Rétablissez nos acquis!”. Rejoignez Diego et 23 810 signataires.