Appel à l'union de la gauche et des écologistes aux élections 2022

0 a signé. Prochain objectif : 100 !

Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !

Inquiets face aux inégalités sociales et à la destruction de notre planète, nous ne voulons pas échouer aux élections de 2022 en raison de nos divisions, sinon les résultats risquent d'être catastrophiques.  Sans un accord d'union, certains n'iront même pas voter au premier tour.

Nous demandons aux responsables politiques des partis de gauche et de l'écologie de faire 5 choses : 

I. Écrire un programme commun que tous pourront et voudront respecter. (avec des rubriques consensuelles sur la lutte contre les inégalités sociales, contre la destruction de la biosphère, contre la concurrence déloyale et inéquitable, et pour des changements profonds dans l'aide au développement, dans le système d'éducation, dans le système de gouvernement, dans les règles d'urbanisme, dans le système d'immigration et dans le système judiciaire, dans la protection de la santé, et dans la gestion de la paix dans le monde, etc.

II. Organiser des DOUBLES élections primaires : une pour choisir un candidat par parti ou seulement les adhérents du parti concerné pourront participer afin d'éviter des votes d'autres courants qui pourraient viser à saboter les candidat-e-s voulu-e-s par les adhérents. et ensuite,  une autre pour choisir un candidat parmi les gagnants de ces premières élections primaires qui représentera TOUS les partis de gauche et des écologistes aux élections. Encore avec seulement les adhérents des partis impliqués dans ces primaires.

III. Insister pour que ne puissent se présenter dans ces primaires que des candidats qui s'engagent à soutenir les gagnants des primaires et imposer une pénalité financière forte en cas de non-respect de cet engagement.

IV.  Mettre en place des listes pour les élections législatives qui soient aussi des listes d'union proportionnelles aux résultats de la deuxième primaire.

V. Demander l'engagement par le/la gagnant-e des présidentiels à sélectionner ses ministres et premier ministre dans les partis de gauche et de l'écologie en respectant la même proportion que dans les votes accordés aux différents candidat-e-s dans les DEUXIEMES primaires.