Decision Maker

Xavier Bertrand

  • Président de la Région Hauts-de-France

Does Xavier Bertrand have the power to decide or influence something you want to change? Start a petition to this decision maker.Start a petition
Closed
Petitioning Xavier Bertrand, Emmanuel Macron, MINISTERE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE, Département du Nord, Agence Française de la Biodiversité, Département de la Somme, Département du Pas-de-Calais...

Protégeons la faune sauvage du Nord, signez pour sauver le centre de soins OISO !

Après de nombreuses relances, créations de dossiers et rencontres, l’association OISO se retrouve encore une fois confrontée à la fuite d’accord de subventions comme depuis quelques années de la part de la région Hauts-de-France ainsi que des départements du Pas-de–Calais, de la Somme et du Nord. Avec plus de 1000 animaux sauvages recueillis et soignés par an (en 2016, déjà plus de 900 en 2017), 3 départements couverts (Pas-de-Calais, Somme et Nord), le centre de soin dénote une augmentation constante de sa charge de travail. Malgré cela et le fait que nos confrères soient dans la même situation (fermeture de la section faune sauvage du centre de soin Picardie Nature en 2016 par exemple), les refus et esquives de subventions pour les acteurs de la protection environnementale locale continuent. Est-ce une façon pour ces institutions de ne pas faire face à leurs responsabilités ? La fin du centre de soin est engagée. Nous ne pouvons plus prendre d’animaux en charge désormais. La Somme, le Conseil Régional, le Nord et le Pas-de-Calais ne nous accordent plus de subventions, nous ne pouvons plus payer nos frais et avons besoin de 20 000 euros pour survivre jusqu’à la fin du mois d’août (retards de loyers et charges sociales fautes d’aides financières). A compter du 31 juillet 2017 le centre fermera et 5 personnes se retrouveront au chômage (plus des stagiaires). Nos actions ont une réelle utilité car elles contribuent au maintien de la biodiversité de la région : sans nous de nombreuses espèces animales et végétales seraient en disparition. Aidez-nous à obtenir des subventions d’urgence nécessaires au fonctionnement mais également des subventions régulières et annuelles afin que le centre perdure. Nous ne pouvons plus continuer à fonctionner malgré les collectes organisées, les campagnes de sensibilisation et les partenariats. Merci de partager la pétition au maximum sur les réseaux sociaux, blogs, de penser à vos contacts qui travaillent dans la presse, toute personne ou organisme qui peut nous aider (n’hésitez pas à nous transmettre leurs coordonnées). Les animaux comptent sur vous, ils n’ont rien demandé. Pour aller plus loin : Donnez pour que le centre puisse survivre en attendant les réactions de ces institutions ! (Cliquez Ici) Envoyez une lettre à ces institutions ! (Cliquez ici) Soutenez-nous sur Facebook (Cliquez ici) Journalistes, mécènes potentiels, n'hésitez pas à nous contacter sur Facebook pour obtenir notre adresse mail. Association OISO    

Association OISO
13,310 supporters
Victory
Petitioning Michel LALANDE, Xavier Bertrand, Préfecture du Nord

Contre la mesure d'éloignement du territoire français d'Aboubacar Camara, attaquant du SCH

Aboubacar Camara, attaquant du SCH depuis 2017, connaît depuis quelque temps des jours difficiles. Arrivé en France en 2011, il a vu ses droits se terminer il y a peu. Le Sporting l'a aidé dans ses démarches de régularisation mais des complications administratives dues entre autres à la difficulté d'obtenir de la part de la Guinée Conakry un extrait de naissance. Malgré de nombreux rendez-vous à la préfecture pour expliquer la situation et régulariser ainsi la situation d'Abou, celle-ci vient de rompre le dialogue en décidant notamment ce jeudi de placer Abou en garde à vue puis de le placer en centre de rétention avant que le tribunal de Grande Instance de Lille n'émette une mesure d'éloignement du territoire français ce dimanche alors que dans le même temps ses coéquipiers jouaient du côté de Ailly-sur-Somme. Depuis ce dimanche, Abou est assigné à résidence en attente d'une éventuelle future expulsion. C'est pourquoi nous décidons de nous mobiliser afin qu'Abou puisse rester sur le sol français et obtenir sa carte de séjour. Le président Jacques Claeys a ainsi pris la décision de vous écrire une lettre ouverte que vous pouvez retrouver sur le lien suivant : http://sch-foot.com/a-la-une/lettre-ouverte-sch-soutient-abou-camara-contre-mesure-deloignement-territoire-francais/

SC Hazebrouck
13,028 supporters
Petitioning Prefecture de L'Oise , ministre de la santé , Xavier Bertrand

Pour la fermeture de TOUS les établissements scolaires de l'Oise ! #coronavirus

L'Oise est le foyer principal de l'épidémie de coronavirus en France. 200 membres du personnel hospitalier de Creil et Compiègne sont toujours confinés chez eux.  À l'heure où j'écris ces lignes, la contamination s'intensifie au sein du département.  Et pourtant les mesures prises par les autorités pour limiter la diffusion de ce virus nous semblent grandement insuffisantes.  En effet, seules 8 communes ont pour recommandation de fermer leurs établissements scolaires. Les critères qui ont amené à la sélection de ces communes sont pour le moins flous et incompréhensibles.  Comment expliquer que Compiègne ne figure pas dans la liste alors que le centre hospitalier est un des plus touchés de France par l'épidémie ?  Comment expliquer que Verneuil-en-Halatte ne figure pas dans la liste alors que c'est une des communes les plus proches de la base militaire (dont on sait désormais qu'elle est à l'origine de la propagation du virus dans le département) ? Comment expliquer que Senlis, commune abritant un grand nombre de militaire travaillant dans cette même base, ne figure pas dans la liste ? Les parents sont inquiets et ne comprennent pas qu'on leur demande d'envoyer leurs enfants à l'école, au collège ou au lycée alors que l'épidémie n'est toujours pas maitrisée.  On nous répète que ce virus ne serait pas très dangereux pour les enfants, mais vous semblez ignorer que ces mêmes enfants ont des parents et des grand-parents, et que les personnes contaminées sont asymptomatiques pendant 14 jours. Ne jouons pas avec la santé de nos concitoyens. L'Oise étant le foyer n°1 de l'épidémie, nous demandons à ce que l'ENSEMBLE des établissements scolaires de l'Oise soient fermés.   

Tousco SAUFCA
7,752 supporters
Victory
Petitioning Emmanuel Macron

Non au transfert des chaînes de montage de MCA Maubeuge vers Douai.

Renault doit nous annoncer cette semaine le plan d'économie de 2 milliards d'euros permettant de sauver le groupe de la faillite. A ce jour l'usine de Maubeuge produit le Kangoo, le Mercedes citan et le Nissan NV 250 elle est une filiale à 100% du groupe Renault elle est première du groupe Renault en Europe en terme de performance et vient de remporter la construction du nouveau Kangoo devant sortir en février 2021 et à bénéficier d'un investissement de 450 millions d'euros . D'après certains journalistes de la presse national l'usine serait sur la sellette avec un transfert de la chaîne de montage vers l'usine de Douai, Maubeuge ne gardant que la partie emboutissage tôlerie  avec  la perte de plus d'un millier d'emplois ce qui est innacepatble pour le bassin de la Sambre MCA est le premier employeur du bassin représentant près de 15000 emplois. La suite du texte est repris du Facebook du maire de Maubeuge Arnaud Decagny. Si c'est le cas c'est purement inacceptable !J'espère que cette information n'est pas fiable Alors que le Président de la République est venu signer un pacte territorial avec les élus concernant la réindustrialisation de notre arrondissement, Renault ( dont l'Etat est actionnaire) envisagerait de transférer l'assemblage de son site de Maubeuge, vers un autre site de production du département. selon le journal, le site de Maubeuge conserverait l'emboutissage... Ce serait purement scandaleux et méprisant pour les salariés dont l'usine est la plus productive du groupe. Renault vient d'investir 450 millions pour produire son nouveau véhicule... ce serait incompréhensible. Agissons dès maintenant en signant cette pétition pour éviter la casse sociale et la mort de notre territoire qui n'a que trop souffert depuis des années. Tout le monde doit se mobiliser élus et habitants du territoire de Sambre Avesnois.  N'hésitez pas à partager même si pour l'instant rien n'est confirmé, la mobilisation doit être grande et rapide avant les annonces du groupe Renault.

Benjamin DETOURBE
6,257 supporters
Petitioning Guillaume Pepy, SNCF, Xavier Bertrand

Non à la fermeture de lignes TERGV sur la Côte d'Opale

L'Agence d'Attractivité du Montreuillois, Opale&CO, qui rassemble élus et socio-professionnels, a fait part de sa très grande inquiétude pour l’attractivité du Montreuillois de la fermeture annoncée de 2 lignes sur 3 des TERGV et TER sur l'axe Rang du Fliers / Lille en Décembre 2019.  Un courrier a été envoyé au Président de la région Hauts de France suite à la parution d'articles de la Voix du Nord du 22 mai et 11 juin pour dénoncer ce mauvais coup porté au sud de la Côte d’Opale.  C’est une décision inéquitable car elle pénalise les habitants de ce territoire, contre-productive dans la lutte contre le réchauffement climatique et anti-économique notamment pour le tourisme qui suppose un accès facile aux lieux de séjour. Lors du Déjeuner Débat de l'Attractivité en Côte d'Opale, organisée le 28 juin 2019 en présence de Laurent Davezie (Professeur au CNAM et Titulaire de la chaire « Économie et développement des territoires »), l'ensemble des participants a décidé dans le cadre de l'Agence Opale&CO de lancer une pétition.  Nous demandons le soutien de Xavier Bertrand, Président de la région, afin de faire plier la SNCF et de lui faire renoncer à la fermeture des lignes TERGV, le Montreuillois ne pouvant être la variable d’ajustement alors que la SNCF a dû renoncer, sous la pression des élus, à certaines réductions de trafic sur d’autres lignes dans la région.  Notre capacité à faire changer la SNCF d’avis dépendra de notre capacité à nous mobiliser, élus, population et acteurs socio-économiques.           

Opale & CO
3,713 supporters
Petitioning Xavier Bertrand, Damien Castelain, Jean Luc Detavernier, Michel Lalande, Sandrine Godfroid

Stop aux embouteillages - Ligne ferroviaire Orchies/Pont de Bois, une solution alternative à la voiture

Les maires des communes d'Anstaing, Bachy, Baisieux, Bourghelles, Bouvines, Chéreng, Cobrieux, Cysoing, Genech, Gruson, Louvil, Mouchin, Nomain, Orchies, Sainghin en Mélantois, Tressin et Villeneuve d'Ascq et avec le soutien de la Région, de la MEL et de la CCPC vous proposent de les appuyer dans leur démarche pour la rénovation et la réouverture de la ligne ferroviaire Orchies - Pont de bois (Villeneuve d'Ascq). Le constat: Des axes routiers saturés, de nombreux projets de construction sur le territoire Est de la Métropole Européenne de Lille et dans la Communauté de Communes de Pévèle Carembault, une pollution atmosphérique omniprésente, des temps de trajet de plus en plus longs. Notre proposition: Une solution alternative à la voiture existe sur ce territoire: c'est la ligne ferroviaire Orchies - Pont de bois. Nous avons besoin de votre mobilisation pour la mise en service d'une ligne modernisée avec: Des horaires adaptés aux déplacements professionnels et scolaires Une jonction directe avec la station de métro Pont de bois et une liaison possible vers Valenciennes Des parkings aménagés, des garages à vélos sécurisés le long de la ligne Du matériel moderne et pourquoi pas un Tram-train Merci de votre soutien et nous vous invitons à répondre au sondage en cliquant sur ce lien

Les maires du Val de Marque et de la Pévèle
3,674 supporters
Petitioning Emmanuel Macron, Jean-Baptiste Lemoyne, Xavier Bertrand, Edouard Philippe, Christophe Castaner

M. Le Président, sauvez nos Vacances ! Nous sommes 25 Millions de Campeurs en France

Monsieur le Président de la République, Pour les 7910 campings français, dont 6022 campings en gestion privée ; pour les 25 millions de campeurs français, pour le Var et ses 236 hôtels de plein air, pour mon établissement familial de 44 ans, je vous demande d’intervenir en agissant vite et fort ! L’Hôtellerie de plein air a au moins 2 spécificités qui méritent de retenir votre attention : Une spécificité économique puisqu’il s’agit d’une activité saisonnière, d’avril à fin septembre, qui doit permettre de faire face aux charges d’exploitations (personnel à l’année, investissements importants dans le secteur, entretien sur toute l’année…). Ainsi, tout retard dans l’ouverture des établissements est fortement préjudiciable et tout retard important compromet irrémédiablement la survie de nos entreprises. Il est facilement compréhensible que de telles entreprises ne peuvent survivre toute l’année, avec seulement 2 ou 3 mois d’exploitation. Nos campings ne peuvent fonctionner avec suffisamment de clients, que durant les périodes de l’année ou il y a des vacances, et où le climat le permet. L’Hôtellerie de plein air est déjà une activité extrêmement réglementée (commission d’hygiène et sécurité). L’Hôtellerie de plein air a l’habitude de mettre en place des process de sécurisation des sites : hygiène, incendie… L’Hôtellerie de plein air a déjà travaillé sur des fiches de process de respect des barrières sanitaires parfaitement adaptées, réalisables et conformes aux exigences de santé publique. Une spécificité propre à l’activité puisqu’il s’agit d’une activité de plein air donc avec de l’espace. Les familles qui fréquentent l’hôtellerie de plein air vivent le plus souvent en pleine nature avec des distances bien plus importantes que ce qui peut exister dans des hôtels. Pour ces établissements, on ne parle pas en centaines de mètres carrés mais en nombre d’hectares, démontrant ainsi la spécificité donc la sécurité propre à ces établissements. De plus, contrairement aux hôtels qui ont un système de traitement d’air centralisé, l’hôtellerie de plein air apporte à chaque famille une indépendance totale puisque chaque unité (caravane, camping-car, mobile home) est indépendante. L’Hôtellerie de plein air est une activité aérée, au soleil du fait de la saisonnalité : tout ce que n’aime pas le virus ! Nous demandons un calendrier précis : l'ouverture de tous les campings de France au 1er juin 2020. Monsieur le Président de la République, il y a urgence !

Aurore LAROCHE PRO
3,304 supporters
Petitioning European Commission, Emmanuel Macron, Edouard Philippe, Marlène Schiappa, Xavier Bertrand

Les oubliés du confinement ! parce que pour nous l’amour n’a pas de frontière.

Depuis le 17 mars 2020 la France est entrée en confinement strict suite à la crise sanitaire du Covid_19.Depuis cette date, certains d’entre nous se retrouvent séparés de leur conjoint qui n’habite pas sous le même toit et même habitant de l’autre côté de la frontière.Pour des raisons personnelles, professionnelles ou matérielles nous avons fait le choix de vivre une relation sans être sous le même toit et qui plus est « transfrontalière ».Depuis que le confinement a pris effet, nous sommes donc sans contact physique avec la personne qui partage notre vie. En Belgique les restrictions de confinement sont plus souples, il est possible de rendre visite à sa/son conjoint(e) si elle/il n’habite pas sous le même toit, peu importe la distance, l’important étant de continuer de respecter les règles de confinement chez l’un et chez l’autre, et le passage de la frontière est autorisé.En France, nombre d’entre nous continuent de travailler et peuvent, après leur journée de travail, rejoindre leur famille, ou même faire la queue pendant des heures dehors ou en intérieur pour acheter du matériel de bricolage ou de jardinage, ou des produits essentiels, mais nous les couples frontaliers ne pouvons malheureusement pas nous rejoindre…Cette situation engendre à elle seule une solitude et une détresse psychologique qui entraînent dépression et fatigue morale pour chacun d’entre nous.Vous comprendrez bien que la situation est assez cocasse, nous demandons à avoir une dérogation pour pouvoir passer de notre maison confinée à celle de notre compagnon ou compagne qui est aussi en lieu confiné par le biais de notre véhicule personnel qui constitue lui même un endroit de confinement… sans que cela soit abusif, pour que nous puissions aussi vivre notre confinement dans de meilleures conditions.Nous demandons donc par le biais de cette pétition, qu’une exception soit apportée aux attestations dérogatoires pour que, nous les couples frontaliers ou juste séparés par ce confinement, nous puissions rendre visite à nos conjoint(e)s en France ou dans le pays voisin ou vice versa.

sophie VAN NIEUWENHOVE
2,804 supporters