Decision Maker

Les Crous

  • Centre national des œuvres universitaires et scolaires

Les Crous un réseau de 29 établissements au service des 2,6 millions d’étudiants : aides financières, logement, restauration, accès à la culture, jobs étudiants


Does Les Crous have the power to decide or influence something you want to change? Start a petition to this decision maker.Start a petition
Petitioning Les Crous, Dominique Francon

Zéro déchet dans les cafétérias CROUS

Le plastique est partout, et les cafétérias des universités ne font pas exception. Cette pétition s'adresse aux responsables et décideurs des Crous France. Par cette pétition, nous vous interpellons et vous demandons de réduire drastiquement votre production de déchets dans les cafétérias CROUS, et en priorité les déchets plastiques. Nous le savons tous, le plastique pollue. C'est une matière dangereuse pour la santé, pour les océans, pour la biodiversité. Pour votre santé, celle de vos enfants et la mienne. Pour la planète, notre maison à tous. Stop ! Nous n'en voulons plus. En plus, en 2021, les produits plastiques à usage uniques comme les touillettes ou les couverts seront interdits. Et c'est tant mieux. Mais pourquoi attendre 2021 ? Depuis un an maintenant, je fais mon possible pour adopter un mode de vie zéro déchet. Et j'appelle les Crous de France à entrer dans cette même dynamique, avec l'appui des étudiants des différents campus, en métropole et dans les Dom Tom. Ensemble, réduisons nos déchets ! Il existe de nombreuses solutions alternatives. Par exemple, l'Université de Sherbrooke au Québec (Canada), où j'ai eu la chance d'étudier pendant un an, a remplacé les touillettes en plastiques par des touillettes organiques (pâtes type Linguine). Personnellement, j'apporte mon propre gobelet réutilisable pour consommer ma boisson chaude, et mon propre kit de couverts en inox pour manger le midi. Les 5 R du Zéro Déchet : Refuser (ce dont je n'ai pas besoin) Réduire (ce dont j'ai besoin) Réutiliser (ce que j'utilise) Recycler (les déchets que je produis) Rendre à la terre (composter mes déchets organiques)J'invite donc le Crous à encourager les initiatives des étudiants et à engager une dynamique Zéro Déchet dans ses cafétérias avec des actions concrètes, et notamment en proposant des solutions alternatives aux consommateurs. Soyons enthousiastes et changeons les choses, ensemble. Nous en sommes tous capables ! Il n'y a pas de petits gestes quand nous sommes des millions à le faire.Nous vous remercions de votre compréhension et de la bienveillance avec laquelle vous examinerez notre requête.Pour en savoir plus sur le zéro déchet et ses solutions : https://www.zerowastefrance.org

Loïs HOMO
1,307 supporters
Closed
Petitioning Les Crous

Un système de restauration décent pour les étudiants du campus Michel Serres (Agen)

Mesdames, Messieurs, Une clôture va être installée autour de l’Ecole Nationale de l’Administration Pénitentiaire dans le cadre de l’état d’urgence permanent, afin de protéger des risques  d’attentat  les étudiants de L’ENAP. Pour autant, notre restaurant universitaire est situé dans ce périmètre sécurisé. Les 900 étudiants de l’Université publique vont être privés de leur seul service de restauration. Mettre à disposition un système de restauration est le devoir du Centre Régional des Œuvres Universitaires et Scolaire (CROUS), cependant, Le CROUS de Bordeaux n’estime pas devoir engager  d’investissements importants pour mettre à disposition le service de restauration dû aux 900 étudiants du campus Michel Serres. Voici la solution de restauration collective proposée par le CROUS : -        Une salle de classe de 20m² fréquemment utilisée, servira de « buffet froid » dans un environnement du type ‘convenience strore ‘ définition anglaise signifiant commerce de dépannage. aux 900 étudiants -        Les repas mis à disposition seront exclusivement froids ou à réchauffer sur le pouce dans un four à micro-ondes. -        Des tables seront mises à disposition à l’intérieur et à  l’extérieur de notre établissement  -        Le hall de notre établissement, lieu d’échange et de travail, risque de devenir  un lieu de transit et de restauration. Face à ces solutions ridicules et non adaptées, les étudiants émettent des demandes cohérentes et raisonnables. Nous souhaitons : -        Pouvoir manger un repas équilibré et chaud, comme tous les étudiants en France -        Un restaurant avec une capacité adaptée au nombre d’étudiants -        Une séparation stricte entre les lieux consacrés au travail, et le lieu de restauration.  Si vous trouvez que ces propositions sont légitimes, vous pouvez donner du poids à notre demande en signant la pétition proposée. Si vous ne le faites pas pour vous, pensez aux futures générations, à vos amis. Merci à tous

Association des Etudiants du DUSA
1,255 supporters
Petitioning Les Crous, CROUS Montpellier - Occitanie

Punaises de lit dans les cités U de Montpellier, le CROUS doit agir !

Depuis près d'un mois, plusieurs cités et résidences universitaires de Montpellier sont victimes d'une véritable épidémie de punaises de lit.La santé des étudiants d'au moins deux cités universitaires, Triolet et Boutonnet, est mise en danger par ce problème sanitaire.En effet, les punaises de lit sont des ectoparasites, qui se nourrissent du sang de leur hôte. Des chercheurs ont découvert en 2014 que la punaise de lit pourrait être un vecteur compétent de "T. cruzi", laquelle pourrait donc éventuellement transmettre la maladie de Chagas à l'Homme. Selon les chiffres de l'Organisation Mondiale de la Santé, 13 000 personnes meurent de la maladie de Chagas et 300 000 nouveaux cas se déclarent chaque année. A cela s'ajoute la fatigue ressentie par des étudiants passant leurs nuits à repousser les attaques de ces insectes. Alors que ce n'est pas la première fois que des problèmes de salubrité se posent dans les cités universitaires montpelliéraines, les étudiants ont tenté d'alerter l’administration de leurs cités universitaires sans succès. Il leur a été répondu , malgré l'évidence confirmée par les médecins, qu'ils pouvaient continuer à dormir dans leurs chambres, car ce serait que de "simples piqûres de moustiques". Face à ce risque sanitaire, l'heure n'est pas au mépris mais à l'action. Il y a urgence ! Nous demandons à la direction du CROUS de procéder le plus rapidement à la désinfection de l'ensemble des bâtiments des cités universitaires de Montpellier, ainsi que la publication d'informations régulières concernant l'épidémie et l'avancée des opérations de désinfection. SIGNEZ - PARTAGEZ ! (toutes les infos  ici)

Syndicat de Combat Universitaire de Montpellier SCUM
918 supporters
Closed
Petitioning Les Crous, CROUS de Créteil

CROUS de Créteil - Non à la fin du paiement par espèces !

En tant qu’usagers du CROUS de Créteil, nous réaffirmons notre droit à payer nos repas (et autres achats) par espèces. Nous dénonçons la décision de passer à « 100 % Izly » qui va à l’encontre des intérêts des usagers de cet organisme puisque : cela leur pose des difficultés pour payer (du fait d’une éventuelle situation précaire, d’une absence de carte ou compte bancaire), cela pousse à la consommation (par un manque de visibilité immédiate et permanente des dépenses), cela ne sera pas obligatoirement plus rapide et plus fluide au moment du passage en caisse (en particulier lors de panne de machine ou de problème de serveur). Nous pouvons en revanche nous poser des questions quant aux éventuels intérêts privés que cette décision servirait, par la gestion de l’argent qui en serait faite, et aux possibles bénéfices dont pourrait profiter l’application Izly (nous n’oublions pas par exemple la vente des données de ses utilisateurs – après géolocalisation – à des agences publicitaires il y a seulement quelques mois). C’est pourquoi nous demandons le maintien/retour du choix de paiement (en espèces, par carte bancaire, par Izly) dans tous les restaurants et cafétérias universitaires gérés par le CROUS de Créteil, sans que ce choix ne soit influencé par des prix différents pour un même produit. Cette pétition d’un collectif d’usagers du CROUS de Créteil est soutenue par : l’AEM (Assemblée étudiante de Marne-la-Vallée), l’Union SHS de Marne-la-Vallée, l’association 256, l’association U-Geek.

Collectif d'usagers du CROUS de Créteil
535 supporters
Victory
Petitioning La Direction de la Vie Etudiante du CROUS Nice-Toulon., Le Directeur du CROUS Nice-Toulon, Les Crous

Étudiants en situation de précarité suite à une ingérence de la DVE du CROUS Nice-Toulon.

A l’attention du Directeur du CROUS de Nice-Toulon, Nous sommes nombreux à avoir appris avec beaucoup de surprise et d'inquiétude la mauvaise nouvelle : nous allons nous retrouver sans logement à partir du 30 juin. En effet, une quantité impressionnante de résident de la résidence universitaire Jean-Médecin s'est vue refusé son maintien d'été au sein de celle-ci. Réunissant pourtant toutes les conditions pour s'attendre à un retour favorable (DSE envoyé avant le délai et à jour des paiements des loyers), nous nous trouvons aujourd'hui dans un embarras total, et le mot est faible, car il nous est tout bonnement impossible en moins d'un mois de trouver une solution. Nous trouvons regrettable d'être mis à la rue de cette manière, aussi insignifiante soit-elle. Nous sommes meurtris à l'idée de savoir qu'une résidence étudiante n'est pas capable d'accueillir dignement des ÉTUDIANTS. -       Des étudiants qui profitent de leur été pour travailler afin de financer leur année universitaire. -       Des étudiants qui profitent de leur été pour préparer des futurs concours, des futures soutenances. -       Des étudiants qui, pour la plupart, sont originaires de régions, pays, et continents étrangers. Il est donc impensable et inacceptable que le CROUS, et plus précisément la Direction de la Vie Etudiante, puisse mettre des ÉTUDIANTS dans cette effroyable situation. Il est intolérable que ce service ÉTUDIANT puisse, avec autant d'aisance et d'inconscience, mépriser le confort des ÉTUDIANTS. Historiquement, « les Centres Régionaux des Œuvres Universitaires et Scolaires ou CROUS sont chargés principalement de l’aide sociale, de l'accueil des étudiants internationaux et du logement pour étudiant ». Qu'en est-il en 2018 ? Est-ce toujours d'actualité ? Permettez nous de nous poser la question. Ceci étant dit, nous refusons de croire que la Direction de la Vie Etudiante est aujourd'hui à un tel point de déconnexion avec la réalité, et nous appelons à leur raison et bienveillance pour revoir leurs décisions nous concernant. La présente faisant preuve de pétition, vous trouverez ci-joint la liste des signataires protestant contre vos choix. Avec l'immense et légitime espoir de trouver une solution à cette situation tant délicate que désastreuse, nous vous adressons l'assurance de notre considération distinguée. L'ensemble des résidents de la résidence universitaire Jean-Médecin, et de son comité Speranza.

Antoine PINEL
450 supporters
Closed
Petitioning L'école CentraleSupélec, Le CROUS

Remise en service des machines à café du bâtiment Olivier

Depuis la rentrée de septembre 2015, et suite à la mise en place d'un nouveau système de paiement sans contact, les élèves et les professeurs de l'Ecole CentraleSupelec sur le campus de Châtenay-Malabry n'ont plus accès au café et aux autres produits des distributeurs automatiques (barre chocolatées, sandwiches et autres snacks). En effet, après avoir rechargé la nouvelle carte Izly (d'un montant de 30€ minimum!), beaucoup d'élèves et de professeurs ont été surpris des messages d'erreurs incessants ("CNOUS/CROUS Erreur (-40)") qui s'affichent à toute tentative de paiement sans contact, d'autant plus que parallèlement, le paiement en espèce est toujours impossible. Inutile de préciser à quel point ces produits, et notamment le café, sont essentiels à la productivité des élèves et des enseignants - Paul Erdös n'a-t-il pas écrit que le mathématicien est une machine à transformer les cafés en théorèmes ? Il semble ainsi dommage que le rayonnement international de CentraleSupélec ne puisse s'opérer complètement malgré les efforts colossaux mis en oeuvre, parce que la productivité des élèves et des enseignants-chercheurs, artisans premiers de ce rayonnement,  souffre d'une carence aussi triviale que celle en caféine. Signez cette pétition si le gout du café entre deux cours vous manque aussi.

Coffee Ambassadors For Engineers (CAFE)
358 supporters
Petitioning Les Crous, ENS Paris-Saclay, Mairie de Cachan, CROUS de Créteil, CNOUS

Pour un campus vivable au CROUS de l'ENS de Cachan/Paris-Saclay

Depuis de longs mois déjà, pour ne pas dire années, des incidents se multiplient au CROUS de Cachan situé sur le campus de l'ENS (École Normale Supérieure) Paris-Saclay (ex-ENS de Cachan), allant jusqu'à mettre en danger la vie de ses occupants. En effet des personnes diverses sont responsables de nombreux problèmes tels que : _départs de feu, le dernier en date remontant à ce mardi 20 août lorsque des individus se sont introduits dans la chambre CROUS d'un étudiant avant de mettre le feu à son matelas, départ de feu heureusement rapidement maîtrisé mais qui aurait pu causer un drame si des élèves ne les avaient pas vu faire (Nous souhaitons à ce propos bon courage à l'étudiant dont la chambre a été affectée pour se remettre de ce coup dur). D'autres départs de feu suspects (tels que le local poubelle du bâtiment I, situé à l'intérieur du bâtiment, on pourra aussi noter que les extincteurs du bâtiment en question avaient été vidés et ne se sont donc révélés d'aucune aide) ont également été constatés lors des mois précédents. Il est important de noter de graves dysfonctionnements au CROUS à ce sujet : qu'il s'agisse de l'incendie du local poubelle du bâtiment I ou de de la mise en feu du matelas d'un étudiant, aucune alarme incendie ne s'est déclenchée alors même que les incidents ont eu lieu dans deux bâtiments distincts mettant en danger les occupants des bâtiments concernés._Dégradations : des individus s'introduisent dans les bâtiments CROUS -auxquels de nombreuses portes non verrouillées par un digicode ou un accès par badge (et lorsque ces portes possèdent un digicode, celui-ci est souvent hors service ou bien le code est connu de tous) permettent un accès libre- et y commettent des dégradations diverses : faux-plafonds arrachés, fenêtres verrouillés dégondées, extincteurs vidés dans les couloirs et jetés par les fenêtres, etc…Si l’on ne peut être sûrs avec certitude que toutes ces dégradations sont commises par des personnes ne résidant pas au CROUS de Cachan, il est inadmissible qu'elles puissent êtres commises en toute impunité, les gardiens ne délogeant pas ou rarement leurs auteurs._Combats dans les couloirs : de par l'accès libre aux bâtiments, plusieurs bandes se sont par le passé servi des couloirs du CROUS comme d'un endroit où régler leurs comptes en se battant de manière violente_Squat : de nombreux individus profitent du CROUS pour rôder en groupe dans les couloirs, laissant de nombreux déchets derrières eux, d'autres encore installent des matelas ou des canapés dans lesdits couloirs. Ces individus engendrent en outre des nuisances sonores à des heures avancées de la nuit. Par ailleurs, la laverie est régulièrement occupée par des individus qui engendrent des nuisances sonores très importantes pour les occupants des appartements situés aux alentours et ce à des heures particulièrement avancées de la nuit, les empêchant de dormir, en plus de la rendre insalubre._Circulation de deux-roues lancés à des grandes vitesses sur le campus, engendrant nuisances sonores et pouvant être source d’accidents. Il est important de noter que ce campus est en principe piéton sauf pour les véhicules liés au CROUS et que cette circulation est par conséquent anormale._Harcèlement sexuel : plusieurs résidentes ont subi des commentaires dégradants (telle cette étudiante qui sortait en robe de chez elle et à qui des personnes ont lancé des injonctions telles que « On est pas au bal ici ! » ou encore « On va te violer »). Plus grave, des résidentes ont été suivies jusque devant la porte de leur logement par des individus qu’elles ne connaissaient pas. Le faible nombre de gardiens et leur absence sur le campus qui en découle permet à ces personnes d’agir en toute impunité, l’accès libre aux bâtiments empêche ces derniers de servir de refuge en cas de filature et permet à des individus mal intentionnés de suivre des résidentes à l’intérieur de ceux-ci.Si certains de ces faits de harcèlement sexuel sont imputables à des étudiants (ce qui a été constaté par le passé, les coupables connus ont été punis), d’autres sont imputables à des personnes dont il est connu qu’elles n’habitent pas au CROUS. _Insultes et agressions envers des résidents et étudiants._Intrusions, vols, dégradations et occupation de locaux CROUS attribués à des associations étudiantes. Ces nuisances engendrent pour certains résidents et étudiants qui en sont victimes une véritable souffrance et un sentiment d’insécurité, là où le campus devrait être un lieu où l’on se sent chez soi et en sécurité. Il est aussi important de souligner l’inaction du CROUS face à de nombreux problèmes :_Alarmes incendie défaillantes : Comme mentionné plus haut, aucune alarme incendie ne s’est déclenchée lors des départs de feu, si ces feux ont certes été rapidement maîtrisés car rapidement repérés, que se serait-il passé s’ils avaient eu lieu en pleine nuit et que personne ne les avait remarqués à temps ? A l’inverse, l’alarme incendie sonne régulièrement sans raison dans certains bâtiments, tels que le bâtiment B, au point ou elle n’est plus prise au sérieux par ses occupants.Faudra-t-il attendre un drame avant que le CROUS ne se décide à faire en sorte que le système d’alarme soit opérationnel ?_Réparations tardant à être effectuées : Les bâtiments de logement sont équipés de digicodes au niveau de leur porte principale, mais ceux-ci sont régulièrement hors-service et les réparations peuvent se faire attendre pendant plusieurs mois. Il en va de même pour les ascenseurs de ces mêmes bâtiments qui sont eux aussi très régulièrement en panne et où encore une fois les réparations tardent à venir. La réparation des machines à laver semble elle aussi nécessiter un délai important. Idem pour les réparations à l’intérieur des logements : le délai entre le signalement d’une plaque de cuisson HS ou d’un store cassé et l’intervention d’un technicien du CROUS atteint souvent un mois. _Inaction des gardiens : lorsque des étudiants ont signalé à un gardien une intrusion dans un local CROUS d’une association, ceux-ci se vont répliquer que ce n’était pas sa ronde. Ceux-ci ne délogent pas ou rarement les responsables de nuisances sonores et des tas de détritus retrouvés dans de nombreux bâtiments. Que ces responsables soient des résidents du CROUS ou non, il est inacceptable qu’ils puissent continuer à agir ainsi en toute impunité. Des échanges entre des étudiants résidant au CROUS ou fréquentant le campus et la direction de l’ENS datant de 2017 concernant des incidents et incivilités similaires attestent que le CROUS s’engageait à prendre des mesures concernant l’accès à la laverie mais aussi au campus la nuit : deux ans plus tard nous pouvons constater que rien n’a été fait. Une lettre adressée au président de l’ENS par des élus étudiants il y a quelques années listait déjà un certain nombre d’incivilités, là encore la situation a peu évolué.Nous demandons donc à ce que plus de moyens soient accordés pour la sécurité du campus du CROUS de Cachan et de l'ENS, à commencer par un meilleur contrôle des accès aux bâtiments (un accès par badge sur toutes les portes serait déjà un pas en avant, en particulier pour la sécurité des résidentes victimes de harcèlement sexuel mais aussi pour prévenir certaines dégradations). Les personnes ne résidant pas au CROUS, qu’elles soient étudiantes à l’ENS ou non, ne doivent pas pouvoir accéder librement aux logements. Par ailleurs, si plus de gardiens étaient en charge du campus, celui-ci serait sans doute moins sujet aux incivilités.Les problèmes dénoncés sont de natures variées, et il n’existe pas de solution clé en main pour y répondre, mais il n’est pas normal que les locataires du CROUS de Cachan aient à en subir quotidiennement les conséquences. Cela est d'autant plus dommageable que la résidence universitaire est située sur le campus d'un établissement d'enseignement supérieur reconnu qu'est l'ENS (qui si elle déménagera certes à Saclay dans 6 mois sera remplacée par deux écoles d'ingénieurs). Nous tenons en outre à signaler qu’une action en justice contre le CROUS est envisagée, celui-ci manquant clairement à ses obligations de garantie de la sécurité de ses occupants. Alors n'hésitez pas à partager et à signer cette pétition, pour que les locataires, actuels ou futurs, du CROUS de Cachan n'aient plus à subir ces nuisances. Bien à vous, Des locataires du CROUS de Cachan excédés  

Habitants CROUS CACHAN
288 supporters
Victory
Petitioning Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation

Pour que les CROUS de France remboursent la CVEC aux stagiaires de la formation continue !

Avec l'application de la loi "Orientation et Réussite des Etudiants" (ORE), fini le régime de la Sécurité Sociale étudiante tant détesté par les fédérations et syndicats étudiants ! Terminé le problème des remboursements des sociétés mutualistes étudiantes régionales (type LMDE, SMENO, MEP, SMECO, ...) et le départ du régime social de papa-maman ! Une nouvelle contribution apparait alors, obligatoire pour tous les étudiants, à hauteur de 90€ par an, la Contribution Vie Etudiante et de Campus, plus communément appelée CVEC. Elle permet (selon le gouvernement) de financer le développement de la pratique sportive, la diversification des projets étudiants, l'amélioration de l'accompagnement social, l'accueil ... Ce système permet aujourd'hui à quatre types d'étudiants d'être exonérés ou remboursés de tout paiement des 90€ s'il en fait la demande avant le 31 mai de l'année suivante, c'est à dire : Les étudiants boursiers ou bénéficiaires d’une allocation annuelle accordée dans le cadre des aides spécifiques (CROUS ou Région) ; Les étudiants réfugiés ; Les étudiants bénéficiaires de la protection subsidiaire ; Les étudiants étant enregistrés en qualité de demandeurs d’asile et disposant du droit de se maintenir sur le territoire. Dans cette logique, la loi précise que les étudiants bénéficiant de la formation continue (c'est à dire les salariés, demandeurs d’emploi ou particuliers dans leurs démarches de qualification professionnelle tout au long de la vie) ne sont pas assujettis à ce paiement. Or, dans de très nombreux cas, les étudiants passent d'abord par la formation initiale (et demandent ainsi une Bourse sur Critères Sociaux/Aide Spécifique Annuelle par l'intermédiaire du Dossier Social Etudiant) afin de pouvoir s'inscrire temporairement dans un établissement d'enseignement supérieur, avant de faire valider leur formation continue qui, dans le cadre d'un demandeur d'emploi, peut mettre entre une semaine et deux mois environ avant une réponse définitive. Le problème aujourd'hui est simple : les CROUS de France REFUSENT de rembourser cette CVEC aux étudiants devenus stagiaires de la formation continue. Pourtant, ces mêmes étudiants, avec leurs nouveaux statuts, ne touchent aucune aide de la part du CROUS, et pire encore : Payent des droits de scolarités (accès à la formation) situés entre 500 et 5 000€ environ dans un établissement d'enseignement supérieur publique ; Payent des droits d'inscriptions (accès aux services de l'Université) situés entre 50 et 500€ environ dans un établissement d'enseignement supérieur publique. Ne bénéficient pas de l'effet de la CVEC puisqu'ils doivent payer à plein tarif les activités connexes des établissements. Face aux contestations multiples des nouveaux stagiaires auprès du CROUS, ceux-ci ont répondus que la loi leur INTERDISAIT de nous rembourser. C'est pourquoi il est utile de signer cette pétition afin d'interpeller le Ministère de l'Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, en charge de la gestion des CROUS, le Conseil Constitutionnel et les parlementaires, afin qu'ils modifient la loi et permettent le remboursement de milliers de personnes en France. Parce que 90€, c'est un plein de courses mesuré pour un mois, c'est changer deux pneus de la voiture qui permet d'assister au cours, c'est quatre mois et demi de transports en commun, c'est 1/4 d'un loyer moyen étudiant, ... MERCI A VOUS POUR VOTRE SOUTIEN. Quelques liens utiles pour comprendre la loi ORE et la CVEC : https://services.dgesip.fr/fichiers/Note_de_presentation_a_destination_des_etablissements.pdf https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000036683777&categorieLien=id

Kevin GIBAUD
286 supporters