Topic

transparence

28 petitions

Started 2 weeks ago

Petition to MAIRE DE MARSEILLE, Richard Miron

Pour l'annulation du projet de démonstration de Formule 1 à Marseille

Depuis quelques années se prépare le retour de la Formule 1 en France...et c'est désormais chose faite puisque 28 ans après la dernière course de Grand Prix sur le circuit du Castellet, la piste va reprendre du service le 24 juin 2018. En marge de ce Grand Prix est également proposé un projet de démonstration de Formule 1 dans les rues de Marseille. C'est ce qui a été révélé par les médias en novembre 2017. Un Grand Prix de Formule 1 n'est pas qu'une simple course de bolides qui tournent en rond en négociant au mieux les trajectoires. Un Grand Prix de Formule 1 se mérite ou plutôt se paye et plutôt cher. Il y a d'un côté le coût de la licence à payer à Fomula One Group, la société qui gère les Grands Prix du monde entier, mais ensuite c'est localement que toute l'organisation est prise en charge par la direction du circuit pour assurer sa rentabilité, et les investissements sont lourds. C'est ainsi que s'est mis en place un GIP (Groupement d'Intérêt Public), sans l'aide duquel le Grand Prix ne serait probablement pas revenu en terre varoise. On y retrouve des acteurs locaux comme la Région Provence-Alpes-Côte d'Azur, la Métropole Nice Côte d'Azur, la Communauté d'Agglomération de Toulon Provence Méditerranée, la Métropole Aix-Marseille, le Conseil Départemental du Var, la Chambre de Commerce et de l'Industrie Régionale, la Chambre de Commerce et de l'Industrie du Var, la Communauté d'Agglomération Sud Sainte Baume, le Département des Bouches-du-Rhône et enfin la société Excelis. On apprend sur le site www.gpfrance.com qu'un GIP permet à des partenaires publics et privés de mettre en commun des moyens pour la mise en œuvre de missions d’intérêt général. Donc si l'on comprend bien, on va utiliser de l'argent public pour faire la promotion des sports mécaniques (dans un contexte d'augmentation du prix du pétrole et d'augmentation des émissions de gaz à effet de serre…) pour l'intérêt général. « Intérêt Général = Sport Mécanique », vision avant-gardiste de nos représentants politiques locaux. Pour entrer dans le détail, au nom de l'intérêt général, il est aussi proposé à des passionnés (mais aussi contribuables ne l'oublions pas) de payer pour le pass 3 jours sur le Grand Prix entre 64€50 (tarif enfant) pour la simple entrée dans l'enceinte générale et 499€ pour avoir une place en « Or » dans un virage ou sur la ligne d'arrivée… Ce qui est étonnant c'est la possibilité pour la Métropole Aix-Marseille comme le Département des Bouches-du-Rhône de participer financièrement à un GIP dont l'activité principale ne se trouve même pas sur son territoire. En effet, lors de la séance du 17 octobre 2017, la Métropole Aix-Marseille-Provence a approuvé le versement d'une contribution maximale de 164 400 € à ce groupement pour l’année 2017 puis pour les 3 exercices suivants ces contributions sont estimées à 1 500 000 € par an. Sans oublier les valeurs transmises par la Formule 1 (pollution sonore, émissions de polluants atmosphériques, image dégradée de la femme, promotion de l'alcool et du tabac etc.). On attend également la position de la Ville de Marseille puisque le projet de démonstration de Formule 1 est en cours, une aubaine pour aller mettre de l'argent que la ville n'a pas. Qui va payer le revêtement spécial pour faire rouler des véhicules qui n'ont éventuellement leur place que sur un circuit automobile sous le balcon de M. Gaudin? En tant que citoyen.ne.s marseillais.e.s  nous souhaitons:  une transparence complète sur les dépenses des collectivités dans le GIP pour l'organisation du Grand Prix de Formule 1 de 2018 à 2022 un abandon immédiat du projet de démonstration de Formule 1 dans les rues de Marseille

Pierre BLANC
198 supporters
Started 2 months ago

Petition to Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard, Coline Maigre

Pour une gestion transparente et horizontale des Groupes d'Appui FI

A l'organisation de la France Insoumise. Vous êtes en train d'entreprendre une certification des Groupes d'Appui afin de pouvoir offrir du matériel gratuitement et valider les groupes réellement actifs. Nous soutenons la démarche de mise en accès gratuite du matériel qui pourrait être une bonne chose en soi si vous n'aviez eu la malencontreuse idée d'introduire des conditions qui n'ont fait l'objet d'aucune discussion, d’aucune concertation et d’aucune négociation préalable avec ceux qui forment pourtant le coeur battant de ce mouvement : Les groupes d’appui. Vous allez donc certifier des convertis et écarter des volontaires. Des volontaires qui, probablement nouveaux dans l'engagement politique, seront sûrement la force nouvelle de demain. Exclure des personnes dont le groupe ne correspond pas à vos critères sans une concertation générale pose deux questions : Sommes-nous vraiment dans un mouvement horizontal et participatif ou faisons nous face ici à une de ces stratégies de partis que nous combattons, où quelques-uns décident pour tous au nom du rationnel ? Se passer de ces nouveaux militants qui ouvrent des espaces là où il n'y a encore rien et où tout est à développer ne serait-il pas une erreur et contraire à l'idée même d'un Avenir en Commun ? Il y aurait bien d’autres questions à soulever tant sur la méthode que sur le contenu même mais un processus collectif n’a malheureusement pas été mis en place pour les entendre. Alors que nous prônons la création d’une constituante où la participation citoyenne serait la clé de voûte d’une réappropriation de la chose publique par tous et pour tous, ce manque de dialogue (pourtant simple à mettre en place de nos jours grâce à des plateformes comme DemocracyOS) contraste cruellement avec nos objectifs et nous fait nous poser des questions quant à la sincérité des concepts idéologiques qui nous sont avancés. Nous vous demandons donc de bien vouloir réviser votre position et de consulter, préalablement, tous les groupes d'appui qui se sont spontanément formés pour soutenir la candidature de JLM afin de déterminer la meilleure forme d'accréditation possible visant à encourager ceux qui se sont investis pour développer, là où ils sont, leurs activités et leur désir de promouvoir l'Avenir en Commun. Si vous partagez notre point de vue, n'hésitez pas à montrer, par votre signature, que la France Insoumise c'est d'abord et avant tout le respect de tous ceux qui s'engagent où qu'ils soient et, souvent dans des conditions difficiles.

Emmanuel GOLDENSTEIN
57 supporters