Improve mental health services at uOttawa | Améliorer les services de santé mentale à uO

0 have signed. Let’s get to 10,000!


[Content / Trigger Warning: suicide, mental health] Le français suit.

It is never too late to be proactive about mental health - but its about time.

In 2019, four students have died by suicide on campus.

Since the week of December 2nd, the University of Ottawa’s mental health services have come under much scrutiny once again.

This time, it was a cold, corporate, copy-paste cookie-cutter e-mail that sparked the call for a change of culture - so that students don't feel like they are just numbers or statistics, but proper individuals with hopes and dreams they'd like to achieve.

We’ve also seen an outpour of testimonials about the lack (or low quality) of mental health services on campus. We've received many messages of support re-iterating the same kind of stories that others have shared, messages of solidarity, and calls to action. These messages highlight stories of mourning, of being put on wait lists and having to pay unacceptable fees.

Some of the calls to action have led to some media attention, most recently from the CBC. You can check out the story here.

Following brief consultations with the student community of the University of Ottawa, the University of Ottawa Collective 4 Mental Health have decided to re-launch this petition that was originally circulated in 2017. Clearly, things have not changed much.

We would like to see the implementation of several recommendations that we believe would improve mental health services on campus:

  • Have a round-table with all stakeholders: the administration, mental health services directorate, the University of Ottawa Student Union (UOSU), representatives from the Ontario government, representatives from the local community and the City of Ottawa, and student representatives to discuss how best to move forward with proposed plans
  • To hire more trained and qualified frontline personnel, including qualified mental health specialists, psychologists and psychiatrists
  • Staff / academic training on mental health including:
    • Knowing the signs of mental health issues and offering proper support,
    • Being more flexible and sympathetic in regards to academic performance when students face mental health challenges
  • A clear pathway to access external and internal mental health services, and incidentally, an efficient referral system
  • Alleviation of the costs of attending private counseling sessions and the costs of prescription medication through increased, dedicated mental health fee coverage in the UOSU health insurance policy

Please sign this petition to show the University of Ottawa that you want to see an improvement in their mental health services. If you have testimonials or more suggestions, they are also welcome.

As always, if you need immediate mental health help, you can contact the Ottawa Crisis Line at: 613–722–6914

***

[Avertissement du contenu / de déclencheurs: suicide, santé mentale]

Il n'est jamais trop tard pour être proactifs pour la santé mentale - mais il est à peu près temps. 

En 2019, quatre étudiant.e.s ont décédé par le suicide sur le campus.

Depuis la semaine du 2 décembre, les services de santé mentale de l'Université d'Ottawa ont - encore une fois - été scrutinisés. 

Cette fois-ci, c'était un courriel froid, corportaif, style 'copier-coller' qui a été envoyé qui a suscité un appel pour un changement de culture - pour que les étudiant.e.s ne se sentent pas comme des statistiques ou des numéros, mais plutôt comme des individus qui veulent achever leurs espoirs et leurs rêves.

Nous avons aussi vu une foullée de témoignages par rapport au manque (et la pauvre qualité) de services de santé mentale sur le campus. Nous avons reçu plusieurs messages de soutien qui ré-itèrent les mêmes genre d'histoires que d'autres personnes ont partagé, tantôt des messages de solidarité et de demandes d'action. 

Ils mettent à la lumière du jour des histoires de deuil, de se faire placer sur les listes d’attentes, et de devoir payer des frais inacceptables.

Suite à une brève consultation auprès de la communauté étudiante de l’Université d’Ottawa, le Collectif pour la santé mentale de l'Université d'Ottawa a décidé d'ouvrir à nouveau cette pétition qui a paru en 2017. Clairement les choses n'ont pas beaucoup changé.

Nous aimerions voir l'implantation des recommendations ci-dessous que nous croyons viendront améliorer les services de santé mentale sur le campus:

  • Organiser une table-ronde avec toutes les parties prenantes: l'administration, la direction des services de santé mentale, les représentats provinciaux et municipaux, ainsi que les étudiant.e.s afin de pouvoir trouver une solution où tout le monde peut travailler ensembles pour implanter les politiques particulières
  • Embaucher pus de personnel de base entrainé et formé, incluant des spécialistes de santé mentale qualifiés, des psychologues et des psychiatres
  • Offrir des formations au personnel / académique par rapport à la santé mentale incluant :
    • La reconnaissance des signes de problèmes de santé mentale et d’offrir le support adéquat,
    • D'être plus flexible et sympathique concernant la performance académique lorsque les étudiants font face aux défis de santé mentale
  • Mettre à jour un système de navigation avec des voies claires pour accéder aux services de santé mentale externes et internes, et par incidence, un système de référence efficace.
  • Implanter un allégement des coûts d’accès aux sessions de counseling privés et les frais des préscriptions par une couverture des frais de services de santé mentale augmentée et dédiée dans la politique d’assurance maladie de la SÉUO.

S’il vous plaît signer cette pétition pour démontrer à l’Université d’Ottawa que vous voulez voir une amélioration dans leurs services de santé mentale. Si vous avez des témoignages ou autres suggestions, ils sont les bienvenus.

Et puis, si vous nécessitez de l’aide à la santé mentale immédiate, contactez la ligne de crise d’Ottawa au : 613-722-6914.