Justice pour Jagger et pas une parodie de justice que nous ne connaissons que trop !

0 a signé. Allez jusqu'à 150 000 !


(English version below)

De Jagger, il leur reste une urne funéraire contenant les cendres de l’animal et une jolie photo encadrée trônant dans le salon.

A Augé, Hélène Decanter et Fabrice, son mari, habitent une maison de plain-pied posée dans un écrin de verdure.

Leur berger allemand, âgé de 4 ans, y était chez lui. Heureux. Mais le 15 février, un voisin à la réputation sulfureuse a abattu l'animal qui s'était pour la première fois aventuré dans sa cour, corps de ferme ouvert depuis la route. Il lui tire deux balles vers 22-23h, une dans la patte et l'autre dans le flanc et le laisse agoniser là toute la nuit. Des balles pour sanglier. Il le chargera encore vivant dans sa voiture le lendemain matin, pour aller le jeter dans l'eau du barrage qui est situé à 6km de là. Nous apprenons avec horreur les conclusions de l'autopsie que Jagger a été battu post-mortem, coups qui lui ont cassé la patte, avant de le jeter à l'eau.

Ce beau Jagger, si gentil et aimé par sa famille, a vécu l'horreur et une lente agonie, seul, dans cette nuit froide de février.

Ses propriétaires portent immédiatement plainte contre cet individu. L'homme, qui ferait l'objet de multiples plaintes des habitants de ce petit hameau, a tout de suite été interpellé par la gendarmerie qui le connait très bien et une perquisition a tout de suite été effectuée, permettant de découvrir des armes détenues sans permis. Il finit par admettre son « crime » et indique le lieu où se trouve le corps de Jagger.

L'homme s'expliquera à la barre du Tribunal correctionnel de Niort le 9 avril.

Hélène, Fabrice et leur famille sont effondrés de chagrin et demandent que justice soit rendue à ce pauvre Jagger, si jeune et si beau, qu'on leur a arraché sans le moindre remord ! C'était leur bébé, un membre de la famille qu'ils aimaient tant et qui partageait tout de leur vie.

Nous n'en pouvons plus que la cruauté sur nos animaux soit classée sans suite, ou qu'il n'y ait qu'un petit sursis, ou pire, que l'affaire soit orientée vers le tribunal de police où de simples contraventions sont encourues ! 

Ce sont des vies, les animaux sont dotés de sensibilité (17 février 2015 article 515-14 du code civil), des membres de notre famille que des dégénérés font souffrir sans être vraiment inquiétés ! Ces délits que nous ressentons comme des crimes, relèvent de l'article 521-1 du code pénal, mais ce texte est peu ou mal appliqué, car l’animal en tant qu’être sensible a fait irruption sur la scène judiciaire depuis 2015 et les services voient ça d’un mauvais œil, car source de nouveau contentieux.

Et pourtant, la noblesse de la Justice est de protéger les plus vulnérables, ceux qui n’ont pas de voix pour se défendre, et elle doit retrouver cette grandeur et cet esprit du Juste. Elle doit entendre les cris de douleur de JAGGER, et des autres, et sanctionner, à hauteur de ces actes barbares, conformément à la loi qui prévoit jusqu’à deux ans de prison et 30 000 € d’amende.

Assez, ouvrez vos yeux et vos coeurs !! Ça peut être votre chien aussi, votre chat, l'animal qui fait partie de votre famille ! Et ces personnes, dont le ressort psychologique est la lâcheté sont tout à fait capables de s'en prendre à d’autres êtres fragiles, faibles, comme des enfants ou des personnes âgées ou handicapées.

Et nous espérons bien que l'alcool ne sera pas, comme dans de nombreux cas, une circonstance atténuante, mais bien une circonstance aggravante !

La famille de Jagger, ainsi que tous les amoureux des animaux, vous demandent respectueusement, de condamner l'auteur qui a causé autant de souffrances à ce pauvre chien et de lui rendre justice, pour lui, pour toutes les autres victimes et leurs humains en deuil.

Merci de partager cette pétition, nous comptons sur vous pour faire changer les mentalités, faire avancer la cause animale et que les tortionnaires/maltraitants soient enfin jugés pour leur(s) crime(s), assassinat(s), avec des peines à la hauteur de leurs actes ignobles !

Pour Hélène et Fabrice Decanter ainsi que leur famille. Et pour Jagger, 4 ans.

Rejoignez le combat sur le groupe Facebook de Jagger : https://www.facebook.com/groups/JusticePourJagger/

Merci de signer également la pétition pour une loi Jagger qui demande la modification de l'article 521-1 du code pénal pour 5 ans de prison ferme encourus dans la mise à jour ou ici : Pétition Loi JAGGER : 5 ans de prison encourus par l'article 521-1 du code pénal

English version : Justice for Jagger and not a parody of justice that we know and see too much!

From Jagger, they only remain with his funeral urn containing the ashes of their dog and a nice framed picture enthroned in the living room. 

In Augé, Hélène Decanter and Fabrice, her husband, live in a ground floor house, surrounded by greenery and nature that French small villages are so famous for.

Their German shepherd, aged 4, was there at home. Happy. But on February 15, a neighbor with a sulphurous and bad reputation, shot and killed the animal who had first ventured into his yard, a farmhouse open from the road. He shot him two rifle bullets around 10-11pm, one in the paw and the other in the flank and let him agonize there all night. Rifle bullets for wild boars. He will load him still alive in his car the next morning, to throw him in the water at the river dam, which is located 6km away.

This beautiful Jagger, so kind and loved by his family, experienced horror and a slow agony, alone in this cold February night.

Their owners immediately filed a complaint against this person at the local police station. The man, who is the subject of multiple complaints from the inhabitants of this small town, was immediately arrested by the police, who knows him very well, and a search was immediately made, discovering illegal weapons for which he held no license. He ended up admitting his crime and indicated the location of Jagger's body.

The man will appear at the bar of the criminal court of Niort on April 9th.

Helen, Fabrice and their family are crushed with grief and demand justice for their poor Jagger, so young and so beautiful, who was snatched from them without the least remorse! He was their baby, a member of the family they loved so much and who shared everything in their lives.

We have got enough of that cruelty over our animals, and that most animals cases are dismissed, and if not, there is only a light sentence or probation, or worse, that the case is sent to the police court for a simple police fine!

These are alive, animals are endowed with sensibilities (February 17, 2015 Article 515-14 of the French Civil Code), members of our family that degenerates torture without being really prosecuted! These crimes that we feel as crimes, fall under Article 521-1 of the French Penal Code and despite these laws, this is only slightly applied or outright dismissed.

That's enough, open your eyes and your hearts !! It can be your dog too, your cat, the animal that is part of your family! And these people are quite capable of attacking the weakest, other than animals, because they have this evil and cowardice in them!

And we hope that alcohol will not be, as in many cases, a mitigating circumstance, but an aggravating factor!

Jagger's family, as well as all animal lovers, respectfully ask you to condemn the author who has caused so much suffering to this poor dog. Let justice be done and apply the law for him, and for all the other victims and their mourning humans.

Thank you for sharing this petition, we are counting on you to change mentalities, support the animal cause and that torturers/abusers are finally sentenced for their crime(s), murder(s), with penalties amounting to their vilain behaviours!

For Hélène and Fabrice Decanter as well as their family. And for Jagger, 4 years old.

Join the fight on Jagger's Facebook group:
https://www.facebook.com/groups/JusticePourJagger/

Please also sign the petition for a Jagger's law that requests the amendment of Article 521-1 of the Penal Code for 5 years of imprisonment incurred instead of 2 years: Evolution of Article 521-1 for 5 years in prison instead of 2


Voulez-vous partager la pétition ?