EXPEL SAUDI ARABIA from the UN Human Rights Council

0 have signed. Let’s get to 25,000!


The UN recently voted to reelect Saudi Arabia to its 47-nation Human Rights Council, for the 2017-2019 term.

By bombing schools and hospitals in Yemen, while at home subjugating women, trampling religious freedom, oppressing minorities, and imprisoning innocent human rights activist and blogger Raif Badawi, Saudi Arabia demonstrates why the U.N. should NEVER have elected this oppressive regime.

And it should never have placed Saudi Arabia in 2015 at the head of the committee that selects UN human rights experts. For Saudi Arabia to decide who will be an investigator on violence against women or arbitrary detention is asking the fox to guard the henhouse.

Article 8 of the Council's founding resolution provides that member states can be removed for gross and systematic violations of human rights. More than ever, it's time to finally remove Saudi Arabia. 

------------------------------------------------------------------------------------

L’ONU a récemment voté la réélection de l’Arabie saoudite à son Conseil des Droits de l’Homme fort de 47 nations pour le mandat 2017-2019.

En bombardant des écoles et des hôpitaux au Yémen, tout en soumettant les femmes dans son propre pays, ainsi qu’en piétinant la liberté de religion, en oppressant les minorités, et en emprisonnant les défenseurs des droits de l’homme innocents et le blogueur Raif Badawi, l’Arabie saoudite a su démontrer pourquoi l’O.N.U. n’aurait JAMAIS dû élire ce régime oppressif.  

Et n’aurait jamais dû non plus placer, en 2015, l’Arabie saoudite à la tête du comité qui choisit les experts des droits de l’homme de l’ONU. De permettre à l’Arabie saoudite de décider de qui enquêtera sur la violence contre les femmes et sur la détention arbitraire revient à demander au renard de veiller sur le poulailler.

L’article 8 de la résolution fondatrice du Conseil stipule que les États membres peuvent être destitués pour violations abjectes et systématiques des droits de l’homme. Plus que jamais, il est grand temps de destituer l’Arabie saoudite.

 

Cette pétition sera remise à :

Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU (UN Human Rights Council)
L’Ambassadrice des États-Unis auprès des Nations Unies Nikki Haley



Today: UN Watch is counting on you

UN Watch needs your help with “UN Human Rights Council: Expel Saudi Arabia”. Join UN Watch and 22,379 supporters today.