Transavia : Respectez un minimum vos clients !

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Bonjour,


Je voudrais vous parler de mon expérience lors de mon vol numéro TO3226 du 13 Juillet 2016 à 16h15 avec la compagnie aérienne low-cost Transavia.


J'ai constaté malheureusement qu'il y'avait plusieurs personnes qui ont eu le même problème que moi à l'aéroport, et encore pire en effectuant une recherche sur internet avec le nom de cette compagnie, j'ai découvert un nombre hallucinant d'usagers qui ont eu un problème avec Transavia.


C'est pour cela que j'ai décidé de vous raconter notre mésaventure et de vous sensibiliser face à ce nouveau fluo d'abus envers les clients et le non respect des conditions générales de transport de la part de cette compagnie, et pourquoi pas faire entendre notre voix en étant nombreux, car Transavia doit payer sa politique douteuse un jour ou un autre, même si vous êtes assez riche et vous prenez jamais les vols low-cost pour cette raison ou pour une autre, pensez aux enfants des employés qui touchent que le SMIC et qui sont en pleurs tous les jours à l'aéroport d'Orly ou ailleurs dans le monde.


Vous voulez vraiment gâcher vos vacances ? Non, alors faisons entendre notre voix !


Pour notre voyages vers Tunis, ma femme et moi, nous avons pensé à tout préparer, on a payé nos bagages supplémentaires et on a même réservé nos sièges et s'est enregistré en ligne en suivant à la lettre le mail envoyé par Transavia une quarantaines d'heures avant le départ.


Le 13 Juillet 2016, mon beau frère nous a accompagné dans la bonne humeur à l'aéroport d'Orly pour prendre l'avion et aller voir mes parents et notre famille qui ont tout préparé pour la soirée et qui nous attendent avec impatience à Tunis.
On est arrivé avec le sourire et la joie à la borne d'enregistrement Transavia à 15h04 soit une heure et 11 minutes avant le départ prévu de l'avion à 16h15, et là, après le bonjour et mon annonce de notre destination, j'entends un "non, l'enregistrement est fermé Monsieur, ça ne sera pas possible", oui ! on m'a pas laissé passer pour aller m'enregistrer afin de prendre mon vol.


C'était un choc émotionnel pour moi, je me suis dit peut être que je suis dans un cauchemar mais c'était vrai ce que j'ai vécu, c'est une situation qu'il peut vivre n'importe quel potentiel usager de Transavia, on vous interdit de voyager même quand vous arrivez à 71 minutes plus tôt aux bornes d'enregistrement, je vous rappelle les informations complémentaires sur ma confirmation de réservation :
Vol aller : Paris (Orly Sud) - Tunis
Début de l'enregistrement 2h30 avant le départ de votre vol.
Fin de l'enregistrement 60 minutes avant le départ de votre vol.


Après quelques minutes de discussion, on m'a laissé passer pour demander au responsable au comptoir d'enregistrement si je pouvais passer, ce soi-disant responsable était en train de régler un autre problème avec un passager, ce qui m'a fait perdre quelques minutes, et à la fin il m'a dit qu'il allait essayer, il a soi-disant appelé les employés à bord de l'avion pour demander une possibilité d'enregistrement et il a reçu un retour négatif, j'ai essayé de régler mon problème pendant plusieurs minutes dans le respect mais en vain.


Ma femme, choquée, a essayé d'en parler à tous les services de l'aéroport d'Orly afin de trouver une solution mais ça n'a pas abouti, car ces différents services étaient étonnés de ce comportement soupçonnable de la part de cette compagnie aérienne.


Le décollage de mon avion était prévu à 16h15, mais l'avion n'a décollé qu'à 16h44 sous nos yeux à l'aéroport de Paris Orly, on a donc raté notre vol et tout espoir de voir nos familles cette année car la "chère aimable" collaboratrice au guichet Transavia nous a informé avec le sourire que on va devoir payer un autre billet à 500 euros la personne pour un vol qui partira dans deux jours et que nos billets ne seront jamais remboursés ni modifiés, l'annoncer à nos familles était très dur, mais ce qui m'a choqué le plus c'est les enfants des familles qui étaient presque dans la même situation que nous, ils étaient en pleurs car ils ne partiront pas en vacances cette année, et qui sont confrontés à un comportement très irrespectueux de la part des employés non chalands de Transavia.


Donc cette compagnie aérienne n'est même pas capable de respecter ses propres conditions, ou peut être nos places ont été vendues entre temps et on se voit dans l'impossibilité de voyager sachant que on a payé notre voyage assez cher pour un vol et des services low-cost, on n'a plus aucun droit en tant que consommateur ? On va devoir subir toutes sortes d'abus ?


J'ai fait une réclamation auprès de service client Transavia et j'ai eu ce retour de leur part:
Monsieur,
Nous avons bien reçu votre email datant du 13 juillet 2016 concernant votre voyage de Paris-Orly à Tunis le 13 juillet 2016. Nous regrettons que vous n’ayez pu embarquer sur notre vol. Cependant, suite à l’étude de votre demande, nous vous informons que ce refus est dû à votre arrivée tardive en zone d’enregistrement.
Tel que précisé dans nos Conditions Générales de Transport, nous vous rappelons que votre enregistrement doit se faire au plus tard 60 minutes avant l’heure de départ du vol et ce, afin de réserver un temps suffisant au contrôle de sécurité, au chargement des bagages et à l’embarquement de nos passagers.
Il vous appartient de vous présenter suffisamment tôt afin d’enregistrer dans les meilleures conditions.
De plus, nous vous rappelons que Transavia ne pourra être tenue responsable des dommages et frais qui résultent d’une arrivée tardive.
Dans ces conditions, nous regrettons de ne pouvoir répondre favorablement à votre demande de remboursement.
Nous vous prions d'agréer, Monsieur, nos salutations distinguées.
Jordan Service Clients


Ça l'air d'être une réponse automatique, Monsieur Jordan n'a même pas pris la peine de lire ma réclamation, Merci Transavia !


Finalement, de mon côté, je me suis dit qu'en tant que consommateur, j'ai le devoir de parler de mon expérience sur la toile, je lance même une pétition contre cette compagnie afin qu'elle change un minium sa politique envers ses clients pour qu'ils puissent aller d'un pays à un autre avec un billet qui ont déjà acheté, et vous chers lecteurs, vous pouvez vous retrouver un jour dans la même situations que ces milliers de voyageurs chaque année qui vivent un cauchemar sponsorisé par Transavia, si cela ne changera pas.


Je souhaite vous remercier pour votre lecture, et n'oubliez pas : Agir, c'est croire !



Saif compte sur vous aujourd'hui

Saif EDDINE a besoin de votre aide pour sa pétition “Transavia : Respectez un minimum vos clients !”. Rejoignez Saif et 110 signataires.