Petition Closed
Petitioning DRH ballage lydia and 4 others
This petition will be delivered to:
DRH
ballage lydia
PDG
bouquet
directeur
dino torchia
Tout le monde
Directeur commercial
barre marc

Tout le monde: soutien contre un licenciement pour une chanson

       Viré pour une chanson humoristique!!

Tout d'abord je m'appelle David Cordray j'ai 30 ans et j'habite à Lisieux dans le Calvados.
Étant passionné par la musique et tout particulièrement le hip-hop j'ai décidé il y a quelques années de réaliser quelques chansons,sous le pseudonyme de VIDDA, pour mon plaisir et celui de quelques amis.
Comme je pratique également le football dans un petit club amateur j'ai commencé tout naturellement par une chanson sur mon équipe" ICI C ST JU" (visionné plusieurs milliers de fois sur youtube).

Chanson également humoristique dressant un portrait assez sympathique de mes camarades et de moi-même et faisant ainsi la promotion de notre club et de la page facebook.

Après avoir composé un premier cd téléchargeable gratuitement( H-TENSION) j'ai décidé de me faire plaisir en composant d'autres chansons avec différents artistes de mon choix sans avoir l'intention d'écrire un nouvel album.

Au niveau professionnel, en janvier 2012 mes collègues votent et me voila élue délégué du personnel.

Ayant un tempérament assez revendicatif, militantiste voir bien engagé à gauche politiquement, je prie ce rôle à cœur pour défendre au mieux les avantages des salariés que je représentais.

De nombreuses altercations avec ma DRH et mon directeur d'usine lors de ces réunions peuvent en témoigner.
Arrive le mois de juin 2012, ou me vient l'idée de mélanger ma passion pour la musique avec mon rôle de délégué du personnel pour offrir aux salariés une chanson assez drôle sur l'entreprise tout en touchant les points sensibles.
Certes cette chanson n'est pas glorifiante pour la direction mais de nombreux collègues ainsi que leurs amis,leurs femmes,leurs maris ont visionné cette vidéo,l'ont appréciée et partagée.

Entre le 06 au 16 juillet 2012 la vidéo est visionnée 1300 fois, de nombreuses personnes me félicitent, je rencontre un petit succès dans mon entreprise ce qui n'est pas au goût de mon employeur.

Le 16 juillet 2012, je suis convoqué à un entretien préalable à mon licenciement, je décide alors de retirer la vidéo du site Youtube.

Le 17 juillet 2012, je reçois une lettre recommandée de mon entreprise me mettant en demeure de retirer la chanson du site youtube,chose que j'avais réalisée la veille.

Depuis, ils ne veulent que ma tête et s'obstinent à vouloir me licencier sans même avoir pris le temps de la réflexion.

Une procédure de licenciement s'engage, étant délégué du personnel un avis du comité d'entreprise est demandé le 25 juillet 2012 et celui-ci refuse mon licenciement à l'unanimité seule Madame Biiiippp était un peu réticente et a pris la peine de me faire une petite morale avant de comprendre qu'il s'agissait d'une plaisanterie.

Le 03 août 2012 une demande de licenciement est envoyé à l'inspection du travail.
Après m'avoir convoqué et entendu l'inspection refuse mon licenciement.

Mais comme-ci cela ne suffisait pas le PDG Mr Bippp décide de faire un recours hiérarchique le 29 octobre 2012.
Un nouveau dossier est envoyé à la direction générale du travail cette fois, je suis à nouveau entendu et bizarrement le licenciement est accepté!!!

En 2013 en France peut on accepter que l'on puisse être licencié pour une chanson humoristique?? Ou est la liberté d'expression ?

Si je me suis permis de citer le nom de Madame biiippp c'est que cette personne est élues et membre du Comité d'entreprise. Elle a détournée 15 000 euros à l'entreprise et ne se voit attribuer aucunes sanctions??

Dans cette entreprise nommée Atos, il est préférable de voler de l'argent plutôt que de réaliser une chanson, n'y a t'il pas deux poids deux mesures entre le salarié représentant ses collègues et une personnes des bureaux ou tout lui est permis?

Maintenant que faire si ce n'est me battre contre cette injustice. Certains patrons n'ont vraiment aucune logique.

Je vais bien évidemment faire appel de cette décision et vais crier à qui voudra bien l'entendre que la liberté d'expression doit exister et que tout le monde à le droit de dire ce qu'il pense.

J'accepte votre soutient de quelque manière qu'il soit. Je suis joignable au 06.34.25.73.11, mon adresse est la suivante : 2 impasse Verdi 14100 Lisieux ou par mail viddalocal@gmail.com

Merci de me soutenir dans ce combat, musicalement,

VIDDA.


Letter to
DRH ballage lydia
PDG bouquet
directeur dino torchia
and 2 others
Tout le monde
Directeur commercial barre marc
soutien contre un licenciement pour une chanson