Augmentation conséquente du numérus clausus du concours PACES pour raisons évidentes

0 a signé. Prochain objectif : 25 000 !


La gestion de la crise du Covid-19 montre le grand désarroi dans lequel se trouve la 6 ème puissance économique mondiale : non seulement pénurie de médecins mais aussi défaillance du système pour protéger ses soignants (pénurie de masques, combinaisons, gants, lunettes de protection, gels...).


La mauvaise gestion du système de santé français qui dure depuis des années éclate au grand jour avec cette crise sanitaire. Même nos scientifiques les plus renommés doivent se battre pour faire entendre raison au gouvernement. 


Dans ce contexte surréaliste, les étudiants en première année de médecine se battent pendant une année voir deux, pour la plupart, pour passer un concours plus qu'ultra sélectif puisque seulement 18% d'entre eux gagneront le droit de poursuivre leurs études de médecine. 


Face au manque cruel de médecins en France dû à une absence d'anticipation de nos pouvoirs publics de la baisse de la démographie médicale, nous sommes obligés "d'importer" des étudiants étrangers pour venir combler les insuffisances de notre système.


Ne serait-il pas plus judicieux de donner une chance supplémentaire à ces étudiants de nos facultés qui sacrifient 2 ans de leur vie pour être médecins en augmentant enfin, le numérus clausus ??


Il est grand temps d'opérer un vrai et réel changement.