Halte aux empoisonneurs d'animaux en MARTINIQUE

0 a signé. Prochain objectif : 15 000 !


En Martinique, chaque semaine des cas d'empoisonnements sont dénoncés à nos associations de protection animale. C'est un fléau qui déchire le coeur des familles,traumatisant parents et enfants, impuissants devant l'agonie de leur animal de compagnie... Cette pratique d'un autre âge, sévit encore au 21ème siècle dans nos villes et nos campagnes. Mais surtout le sentiment d'impunité qui l'accompagne,est insupportable. Il n'est pas râre qu'une personne inflige de telles tortures dans son voisinage à longueur d'années... En septembre, quartier Trou La Guerre au Gros Morne, une vingtaine de chats ont ainsi péri sous les yeux des riverains en quelques jours. Dans les quartiers résidentiels, nos famille d'accueil voient leurs animaux en attente d'adoption, empoisonnés dans leur propre jardin...Fin décembre, une petite colonie de 8 chats libres a été massacrée par un individu sur le secteur de la plage de Madiana à SCHOELCHER, ainsi qu'un chien appartenant à un riverain. Les bénévoles ont retrouvé les corps de leurs petits protégés au fil des jours. 4 D'entre eux avaient été abandonnés sur ce lieux quelques mois avant, il en restait 2 à faire stériliser. Les bénévoles nourrissaient et vermifugeaient ces chats depuis des années. Stabilisant ainsi la population féline. L'empoisonneur, semble ignorer qu'ainsi, il met fin brutalement à  un long travail de lutte contre la surpopulation féline sur le site... La personne se moque bien aussi du risque encouru par les nombreux enfants qui jouent sur la plage : c'est insupportable!

ASSEZ ! Assez de complaisance des pouvoirs publics!

- nous, associations de protection animale, demandons à l'Etat, aux maires et aux forces de l'ordre de mettre fin à la toute puissance de ces individus qui sèment la douleur et la mort dans nos quartiers!

- nous demandons le soutien actif des pouvoirs publics pour le financement des actions de stérilisations, supportées actuellement par les seuls bénévoles et les dons des particuliers.

- nous demandons l'organisation de campagnes de sensibilisation des propriétaires d'animaux domestiques à la stérilisation,et contre les abandons.

- nous exigeons en outre l'application de la réglementation française, qui depuis le 1er janvier 2015, interdit la capture des chats sans toit, en vue de leur élimination! Aujourd'hui, n'importe qui se permet ces abus sans être aucunement inquiété! C'est un scandale, alors que le législateur préconise désormais la stérilisation, puis le suivi sur site de ces chats "libres",par les associations que les maires se doivent d'accompagner! Le chat, partenaire de l'humain contre les rongeurs, n'est nullement nuisible au regard de la loi, mais un animal protégé!

- enfin, nous sollicitons la pleine implication, et la fermeté de la justice face à tous ces actes de violence perpétrés contre les animaux, qui sont le fait d'individus dangereux pour la collectivité! Nous refusons d'offrir au regard de nos visiteurs, le même spectacle déplorable de l'errance et de la misère animale, du poison et animaux mourants dans les lieux publics, ce triste spectacle des pays du Tiers Monde...

Article 211.27 Du Code Rural, complété par l'arrêté ministériel du 3 avril 2014, avec entrée en vigueur le 1er Janvier 2015.

Association Bénévoles Chats Madinina, Association Les Manicoubleus, Association SOS Animaux de Compagnie, Association Ti Refuge, Association l'Espoir pour une nouvelle Vie, Association RSP, Association Chyen Fe Matnik, l'Association "Vénus", La SPA Martinique.