TOUS CONTRE LE BRAVECTO

0 a signé. Allez jusqu'à 15 000 !


PETITION - RETIRER IMMÉDIATEMENT LE POISON TIQUES & TRAITEMENT DES PUCES
BRAVECTO DU MARCHE
IL N'Y A NOMBREUX CHIENS DANS LE MONDE ENTIER QUI SONT GRAVEMENT MALADES OU MEME APRES DÉCÉDÉS APRES AVOIR DONNER CETTE INSECTICIDE "MÉDICAMENT".

Faloway était un chien super gentil, doux, très calme il venait de fêter ses 6 ans,quelques heures avant qu'il  prenne ce fichu cachet, mon chien courrait, mangeait  et buvait, et une fois qu'il a pris ce médicament, le lendemain, il commençait a ne plus pouvoir te tenir sur ses pattes arrières, refusait de mangé et de boire, ont lui donner tout par seringue, et d'un seul coup les urines sont devenues foncées et malheureusement il est parti dans son sommeil,
---------

Bonjour

,cette pétition est un appel au laboratoire MSD fabricant du BRAVECTO,trop de chiens en très bonne santé avant sa prise ont développés des pathologies similaires,à savoir ; problèmes hépatiques et reinaux,coïncidence?à ce stade peut-on encore parler de coïncidence,surtout pour ceux qui ont perdu leur compagnon,foi,reins nécrosés,détruits,toujours les mêmes symptôme,alors maintenant ça suffit,un de plus sera un de trop,il serait temps que le LABORATOIRE MSD se penche sur toutes ces " coïncidences " et suspende la commercialisation du bravecto et revoie tous ces tests de toxicité,nous les maîtres ne voulons plus de cette " coïncidence " ,
nous ne voulons plus vivre avec l'inquiétude du lendemain,nous ne voulons que des certitudes sur les effets secondaires du
Bravecto et seul le laboratoire MSD peut,doit nous les apporter et surtout qu'elles ne puissent pas être remisent en cause dans quelques mois.

 

 

Voici quelques témoignages receuillis sur mon groupe

Bonjour/bonsoir et merci pour l'acceptation dans votre groupe.
Le 13 septembre dernier mes parents ont perdu leurs cavalier king Charles de 8 ans et demi et malgré les dires du vétérinaire qui s'est occupé de lui pour moi le Bravecto est responsable de son décès.
En effet jusqu'en mars/avril dernier mes parents utilisaient des colliers anti puce de la marque Seresto mais comme tout les étés il était dévoré par les aoûtas et sur conseil du vétérinaire ils l'ont passé au Bravecto.
Environ 1 semaine après la prise du comprimé mes parents ont constaté qu'il boudait sa gamelle (du platinium, croquette très haut de gamme qu'il dévorait d'habitude) et qu'il paraissait plus fatigué que d'habitude.
Visite chez le vétérinaire, d'après lui une simple infection gastrique, quelques antibiotiques et selon lui il serait de retour sur "pattes".
En effet les antibiotiques lui ont redonnés un peu plus de pêche, mais il continuait à bouder sa gamelle et tout les soirs c'était la mission pour le faire manger (mélange avec pâté, changement de croquette rien n'y faisait).
Pendant tout l'été il allait plutôt bien, même si il avait un peu moins de pêche qu'avant il trottait dans le jardin et se nourrissait (sans grande conviction) d'un mélange de pâté platinium et de croquette de la même marque et plus de souci avec les aoûtas.

Jusqu'en fin août / début septembre ou mes parents lui ont renouvelé son traitement Bravecto.
Rebelote mais en pire 3 jours après la prise du comprimé, plus moyen de le faire manger et grosse grosse fatigue.
Retours chez le véto, prise de sang résultat "anémie régénérative" liée à une infection d'origine inconnue (bravecto???).
En gros son corps produisait des globules rouges mais l'infection les détruisaient trop rapidement.
Retour sous antibiotiques, qui l'ont requinqués pendant 15 jours.
15 jours après mes parents le trouvaient "fatigué", il n'arrivait plus à monter seul sur son canapé et sortait beaucoup moins qu'avant alors retour chez le véto et nouvelle prise de sang CATASTROPHIQUE : cancer du sang, d'après le véto il lui restait 2 mois à vivre.
Il n'aura malheureusement pas tenu aussi longtemps, son état se dégradait de jours en jours et seulement 5 jours après le diagnostique mes parents ont dû prendre la décision d’abréger ses souffrances à 8 ans et demi :'(
Le véto a toujours refusé le rapport de cause à effet entre la prise de Bravecto et l'apparition des symptômes mais pour moi il y a trop de coïncidences.
Il ne viendrait à personne de traiter ses enfants contre les poux à coup de médicaments qui restent des mois dans le corps et sans antidote en cas de souci alors pourquoi le faire pour les chiens!!!!
Suite à ça ma mère a enquêté auprès des vétos de la région et les résultats sont assez contrastés.
Certains n'y voient aucun rapport, d'autres un "possible" effet secondaire et pour quelques un ça a été radicale : "Pas question de conseiller ce traitement à mes clients, aucun recul sur les effets à long termes, les collègues jouent aux apprentis sorciers!!! Jamais un médicament pour humain serait mis sur le marché avec aussi peu de recul!!!!" lui a même répondu un. :scream:

Avant la prise de ce poison il allait très bien!!!!
Repose en paix mon vieux Diouky!!!

Bonjour à tous,
J'ai donné à mon beau et adorable Jeckyl un comprimé le lundi 1/08. Le jeudi 4/08 il nous quittait dans d'atroces souffrances.
Il avait 21 mois, était en bonne santé et ne demandait qu'à vivre et jouer.
Le vétérinaire a fait le nécessaire pour informer le labo, car il a de grosses suspicions que cela vienne du cachet en raison de la vitesse de son départ.
En attendant d'avoir un retour des laboratoires, il serait plus prudent de ne pas donner ce cachet.
Je n'arrive toujours pas à m'en remettre. Il me manque tellement.

 

Oh mon Dieu.... Merci pour l'ajout.... je suis dépitée et très en colère de lire tous vos témoignages.
J'ai un beau flat coat de 6 ans, en super forme. Sur les conseils d'un ami qui me vante les cotés magiques du bravecto j'en ai donné un comprimé à mon Flanagan il y à 10 jours à peu près.
Le surlendemain, il ne se lève pas le matin lorsque l'on descend comme il a l'habitude de le faire, il ne veut pas manger, il est totalement létargique, et je ne le reconnais pas du tout. Je n'ai pas fait le rapprochement avec le comprimé parce qu'avant de lui donner, j'ai regardé sur le net les effets secondaires, et je n'ai trouvé que des diharrées ou vomissements, mais rien de similaire...
Le lendemain je m'inquiète, il va mieux mais il a du mal à se lever, reste couché tout le temps comme s'il avait mal au train arrière, ce qu'il n'avait jamais eu avant cela. Je l'emmène chez le veto, qui cherche plein de choses, ne comprend pas, ne trouve rien. Elle lui fait une piqûre et je repars avec 3 jours de cachets anti douleurs à donner chaque soir.
Depuis il va mieux, il est à nouveau normal, mais tous vos témoignages m'inquiètent beaucoup sur cette salopperie...
Pensez vous que , même s'il va mieux aujourd'hui, il peut se dégrader, ou que ce qu'il lui est arrivé se remanifeste et que cela peut etre en train de le ronger de l'intérieur sans que je ne m'en rende compte?
J'ai du mal à exprimer ma pensée, mais je pense que vous avez saisi l'idée....
Il faut qu'on partage au maximum autour de nous les ravages qu'engendre cette cochonnerie.
Merci de vos réponses si vous avez un peu de recul et un témoignage similaire au miens...

 

Bonjour,

Je vais vous raconter l'histoire de Jam.

Nous vivons en Alsace. En raison des conditions météorologiques que nous avions au début de l’année 2016, nous avons eu beaucoup de tiques dans la région. Jam avait un collier antitiques, très efficace, mais nous avons encore découvert, au cours du mois d'Avril, sur son corps, une tique. Jam a également eu le vaccin contre la piroplasmose. Cependant, comme nous avons autour de nous, beaucoup de chiens qui ont eu des problèmes à cause des tiques, nous avons décidé de lui donner du bravecto, recommandé par notre vétérinaire. J'ai fait quelques petites recherches sur Internet (malheureusement, pas sur des sites en langue anglaise) et je n’ai rien trouvé de mal sur ce sujet. Alors, je lui ai donné le produit, fin Mai, début Juin.
Dans les 10 jours qui ont suivi, Jam est devenu très malade. Elle était léthargique et ne voulait pas manger. Je l'ai amené, de toute urgence, chez le vétérinaire. Son test sanguin a montré que ses reins et le foie ont été touchés. Elle a subi un traitement à base d'antibiotiques + perfusion pour être réhydraté. Ça a fonctionné. Cependant, même après sa guérison, elle a continué, le matin, à manquer d'appétit. Rien d'inhabituel pour le vétérinaire (il fait chaud, etc ...).
Nous sommes allés en vacances avec Jam en Août. Ce fut un séjour merveilleux et Jam a adoré. Elle a même rencontré l'amour (platonique, je rassure tout le monde).
À son retour de vacances, Jam a commencé à être bizarre. Elle avait moins envie de manger. Moins de désir pour faire des exercices. Nous ne nous sommes pas trop inquiétés au début. Ma femme et moi, nous en avions déjà parlé pendant vacances. Avec tout ce que Jam avait fait, il lui faudra dix bonnes journées pour récupérer, une fois que nous serons de retour à la maison.
Puis Jam a vomi du sang. Cela peut arriver, selon notre vétérinaire. Elle est devenue de plus en plus léthargique. Nous sommes allés voir un autre vétérinaire. Test sanguin. Le nombre de globules rouges dans le sang était extrêmement faible. Ses résultats pour le foie ne sont pas bons. Ses résultats pour les reins sont catastrophiques. Un second examen révèle qu'elle aurait la piroplasmose. Incroyable. Le vétérinaire me dit que c’est très mauvais. Je lui ai dit que nous allons nous battre. Nous avons dû faire une transfusion en urgence. Donc, j’ai dû emmener Jam chez un troisième vétérinaire. Je devais trouver un chien pour faire un don de sang. Beaucoup de gens aimaient Jam, parce qu'elle était très gentille. En 10 minutes de recherche, j'ai eu 2 chiens disponibles. Nous faisons la transfusion. Elle est restée deux jours dans la clinique, sous perfusion et sous antibiotiques. Malheureusement, ses reins ont continué de se détériorer. La machine ne peut plus calculer son taux d'urée. Le vétérinaire tente un traitement à base d'EPO, pour augmenter son taux de globules rouges. Le taux de globules rouges remonte, le foie va un peu mieux, mais ses reins continuent de se détériorer. Le vétérinaire m'a dit que ses symptômes ne correspondaient pas à la piroplasmose, mais à une glomérulonéphrite. Une maladie auto-immune qui attaque les reins et provoque derrière tout le reste.
Jam a arrêté de manger. Je la nourris avec une seringue. Nous lui faisons des perfusions directement à la maison, pour ne pas la traumatiser davantage. La médecine conventionnelle ne peut rien pour sauver ses reins. Je tente la médecine chinoise. J'ai trouvé un site qui vend des médicaments, inspirés de la médecine chinoise, pour les animaux. J'ai contacté ces personnes. Compte tenu de l'urgence, ses gens, extrêmement bienveillant, m'ont envoyé leur produit par Chronopost, sans me faire payer. Ils me disent, on verra après. Le médicament devrait commencer à faire effet, 3-4 jours après son admission.
L'état de Jam se détériore de plus en plus. Elle ne veut plus boire, ne veut pas manger et elle vomit ce que j'avais réussi à lui faire manger avec la seringue. Avant elle pesait 42 kg. Elle ne pèse plus que 33 kg. Je dois l'aider à se lever. Et une fois debout, elle va se mettre au fond du jardin, aussi loin que possible de la maison.
Ma femme a compris. Elle lui a dit que si c’est trop dur, elle peut s’en aller. Jam me regarde. Je lui ai dit non, nous allons nous battre. Je ne peux pas accepter cela. Je lui donne les médicaments de la médecine chinoise depuis 2 jours. Ça va marcher. Nous sommes le lundi soir.
Le mardi matin, Jam a de plus en plus de difficulté à respirer. Je dois aller en fin de journée chez le vétérinaire pour une nouvelle injection d'EPO. Sa meilleure amie, Iris, vient la voir. C’est la dernière fois que je verrais sa queue remuer. Je vais travailler. Je rentre le midi. Jam est encore en vie. Mais je comprends qu'elle se bat pour moi, mais qu’elle souffre et qu’elle n’en peut plus. Nous ne voulions pas qu'elle souffre. C’était une nos conditions, auprès du vétérinaire.
Je la caresse. Je lui donne des bisous. Je lui ai dit à mon tour, que si c’est trop dur, elle peut s’en aller. Je lui dis que ça ne changera rien, nous continuerons à l’aimer et, qu’elle a été un super toutou et, très courageuse. Je croise une dernière fois son regard, plein de tristesse. Je lui fais un dernier bisou et, je lui dis que tout va bien, tout va bien se passer. Je t'aime. Et je retourne au travail. Quand je suis rentré, Jam n’était plus. Nous sommes le 13 Septembre 2016. Je sais qu'elle est décédée à 15 h 46 parce que j’ai soudain eu mal à d'estomac, à ce moment-là.
Il y a deux semaines, j’ai découvert les problèmes liés au Bravecto. Je n’ai pas pu m’empêcher de faire la connexion. Le vétérinaire ne pouvait pas confirmer que Jam avait une glomérulonéphrite. Elle était trop faible pour faire les examens.
Sa première alerte a eu lieu 10 jours après la prise du médicament. Elle ne s’en est, en fait, jamais vraiment remise. Seule sa force de caractère nous a fait croire que tout était revenu à la normale. Trois mois après la prise du médicament, Jam était mort. Elle était âgée de deux ans seulement, et elle avait encore toute sa vie devant elle.
Jam était très belle. Mais elle était surtout très gentille. Et ça se ressentait.
Pour les vacances d'été, nous étions allés à Nice. Au mois d'Août. Juste après les attentats. Nous étions sur la Promenade des Anglais. Jam avait redonné le sourire à beaucoup de gens. Impossible de faire 10 mètres, sans une demande de caresses, de photos, de bisous. Les enfants étaient accrochés à son coup. Il y avait aussi des soldats qui patrouillaient. Ils avaient pris un air bien méchant, pour faire peur. Mais quand ils voyaient Jam, ils ne pouvaient pas s’empêcher de sourire, et même de la caresser.
Depuis son départ, j'ai du mal à récupérer. Heureusement, que j’ai ma femme. Nous avons perdu notre enfant.
Jam ne méritait pas de mourir comme ça. Je suis quasiment sûr que c’est le Bravecto qui l'a tué. Il y a beaucoup trop de chiens qui meurent dans des conditions similaires, après la prise de ce médicament. A chaque fois, les chiens étaient, avant, en pleine santé. A un moment, ça ne peut plus être une coïncidence. Par mesure de précaution, il faut arrêter la vente de ce produit, tant que l’on n’en sait pas plus. Les gens pensent protéger leurs animaux, alors que si ça se trouve, ils les tuent. C’est horrible. Même si ça ne concerne que 1 % des animaux, c’est beaucoup trop. Surtout si vous faite partis des 1%. Ce n’est pas comme si ce médicament pouvait sauver votre chien d’un cancer. Ce n’est qu’un médicament de confort.

Pour Jam et pour tous les autres.

 

La page Facebook DOES BRAVECTO KILL DOGS donne plus d' informations sur côté
effets et comment vous pouvez déposer une plainte / rapport avec le monde officiel autorités large:


Ceci est le groupe FACEBOOK français que j'ai créer.
https://www.facebook.com/groups/1206519026075577/?fref=ts

Ceci est le groupe FACEBOOK néerlandais:
https://www.facebook.com/groups/1206519026075577/?fref=tsis br



celine compte sur vous aujourd'hui

celine QUELENNEC a besoin de votre aide pour sa pétition “TOUS CONTRE LE BRAVECTO”. Rejoignez celine et 10 734 signataires.