Victoire

LA SNCF DOIT RESPECTER LES PESSACAIS

Cette pétition a abouti avec 403 signatures !


La SNCF a pris beaucoup de retard dans l’aménagement du pôle intermodal de l’Alouette à Pessac. Le passage historique (ex passage à niveau) de l’Allée du Haut-Lévêque est considéré comme un point noir de première importance en Aquitaine. Depuis 2013 la vitesse des trains de grande ligne Bordeaux-Hendaye a été abaissée à cet endroit à 60 km/h. Aucun accident n’est à déplorer à ce jour sur cette traversée utilisée quotidiennement par de nombreux riverains.
L’actuelle gare doit être déplacée de quelques centaines de mètres pour la rapprocher de la station de tram, et ainsi, conforter son intermodalité. Différentes phases de travaux sont prévues pour aboutir à la fermeture définitive du passage planchéié existant : installation d’ascenseurs et reconfiguration des escaliers qui mènent de la gare à la station de tram sur le pont, déplacement des quais, toujours vers le pont de l’avenue du Haut-Lévêque qui enjambe la voie ferrée.
La SNCF a décidé de supprimer le passage planchéié existant dès le 12 décembre, sans que les aménagements prévus, les ascenseurs particulièrement, qui faciliteront le franchissement de la voie, ne soient réalisés. Elle a également décidé d’augmenter la vitesse des trains à 160 km/h. Etant donnée la présence de trouées dans les clôtures aux alentours de la halte de l’Alouette, nous craignons que des accidents potentiellement mortels aient lieu. Nous demandons à la SNCF de repousser l’augmentation de la vitesse d’exploitation à cet endroit jusqu’à la réalisation complète des travaux, avec une mise en sécurité totale des abords. Cela ne devrait retarder le passage à 160 km/h que de 6 mois.
Malgré les demandes conjuguées du maire de Pessac et des habitants regroupés dans le Syndicat des Quartiers de France et environnants, la SNCF ne veut rien entendre. Aidez-nous en signant cette pétition. Pour la sécurité des riverains de la voie ferrée, des gens travaillant aux CHU Haut-Lévêque, nombreux à passer là, et plus généralement de tous les Pessacais.



Roger compte sur vous aujourd'hui

Roger LEVY a besoin de votre aide pour sa pétition “Syndicat de quartier de France: LA SNCF DOIT RESPECTER LES PESSACAIS”. Rejoignez Roger et 402 signataires.