STOP AU BURNOUT : SOUTENEZ LE LABEL "HUMANAE"

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


  1. Le label HUMANAE, pour quoi faire ?

Grâce à votre soutien, dès 2018, par le biais d’un processus d’accréditation fondé sur 4 valeurs piliers (bienveillance, intégrité, humilité et excellence) le label HUMANAE sera le 1er label qualité récompensant l'investissement, sur le plan organisationnel et humain, de tout organisme, professionnel de la santé ou institution qui offrira des services aux personnes psychologiquement vulnérables ou fragilisées mais aussi aux entreprises qui contribueront à l’amélioration du climat professionnel par la réduction des facteurs de stress.

  1. Qui sommes nous ?
  • Aude SELLY, ex-RRH, Victime d'un burnout professionnel, épuisée psychiquement, j'ai décidé sans aucun discernement de faire une tentative de suicide. Je suis auteure de 2 livres sur le sujet , et Conseillère en Management de la qualité de vie au travail et Prévention des Risques psychosociaux.
  • Marie Prisca Lahssen, psychologue, experte à la cour en matière de non-conciliation familiale, et cadre experte santé mentale sur le plan international puisque qu'elle occupe le poste de coordonnatrice des services santé mentale pour l’Afrique de l’Ouest

Nous avons décidé de créer le CNAESM (Centre National d'Accrédition en Santé Mentale) pour protéger la santé mentale des français.

Le CNAESM a pour objet général de décerner le label "HUMANAE" aux entreprises, aux professionnels de santé, aux organismes et associations prenant en charge les victimes.

  1. Pourquoi avons-nous besoin de votre signature et pourquoi faisons nous un appel au parrainage ? 
  • Nous voulons absolument démontrer que ce sujet est un vrai sujet de santé publique car il concerne près de 15 millions de français.
  • Pour appuyer avec force notre recherche de partenaires et de financement afin de développer la structure (location de bureaux, le matériel informatique, les fournitures, les différentes charges financières) et notre objectif de s'entourer de professionnels qui s'engageront au quotidien pour son bon fonctionnement.
  • Pour obtenir impérativement l'agrément du Ministère de la Santé et du travail pour nous aider à mettre en place le Label HUMANAE. 
  • Si vous êtes convaincu par le bien fondé de notre cause, PARRAINEZ cette pétition. Avec 5€ elle sera présentée à 500 signataires potentiels, pour 10€ à 1000 signataires! L'union fait la force, non ?
  1. Le saviez-vous? 
  • En 2011, 25% des coûts de l’assurance maladie étaient reliés à la santé mentale, comparativement à moins de 15% pour le traitement du cancer et moins de 15 % pour le diabète et maladies cardiovasculaires.
  • Les coûts liés à la santé mentale représentent la 2ème plus importante partie de TOUTES les dépenses de la Sécurité Sociale en France.

En savoir plus...

 La France occupe la première place sur l’échiquier mondial des pays plus grands consommateurs de psychotropes.

  •  3,2 millions d’actifs, soit plus de 12% de la population active française seraient en risque élevé de burn out. Ces chiffres sont en adéquation avec ceux constatés dans différents pays Européens.
  • Les pertes de productivité causées par les problèmes de santé mentale, représentent l’équivalence d’une moyenne de 37% d’années de vie dans les pays occidentaux.
  • Les problèmes de santé mentale sont maintenant responsables de plus de 50% des absences professionnelles dans les pays occidentaux. En France, il n’existe aucune statistique sur les chiffres réels en raison de l’opacité des pratiques
  • En 2011, 25% des coûts de l’assurance maladie étaient reliés à la santé mentale, comparativement à moins de 15% pour le traitement du cancer et moins de 15 % pour le diabète et maladies cardiovasculaires.
  • Aujourd’hui, les couts liés à la santé mentale représentent la deuxième plus importante partie des de toutes les dépenses de l’assurance-maladie en France.
  • En 2014, la population entière de la ville de Bordeaux a souhaité mettre fin à ses jours par comparatif, soit plus de 220,000 personnes ont fait une tentative de suicide en France avec séquelles ayant conduit à une admission en milieu hospitalier ou urgences. Le chiffre exclut ceux qui n’ont pas reçu de soins et ceux qui sont décédés par suicide.
  • 1 Français sur 4 nécessitera des services de soins en santé mentale au cours de sa vie en 2020 pour atteindre 1 Français sur 3 en 2035.
  • L’Organisation Mondiale de la Santé prévoit que les problèmes de santé mentale vont atteindre la 2ème place sur l’échiquier mondial des maladies les plus dévastatrices et coûteuses d’ici 2030

Les problèmes de santé mentale touchent maintenant 1 Français sur 4 et sont en croissance constante, autant que la consommation des psychotropes, et cela ne concerne pas que les personnes souffrant de problèmes psychiques graves.

Parce qu’ils sont souvent issus d’un amalgame avec la psychiatrie, 90% des autres problèmes de gravité moindre, ne font que très rarement l’objet d’une considération. Pourtant, ils sont responsables d’une réelle perte de productivité, de l’appauvrissement, de l’augmentation des problèmes de dépendance et d’une fracture sociale de plus en plus évidente.

En raison du tabou et de la stigmatisation, les personnes vulnérables ou fragilisées psychologiquement sont isolées de par la honte qu’elles éprouvent face au risque d’être labellisées au nom de la folie.

Pourtant la plupart des gens en souffrance psychologique sont au travail, occupent des postes d’importance, ont des familles et ne dénotent pas de signes particuliers de détresse. Mais la fragilisation est un processus qui s’installe doucement ou parfois plus violemment, mais qui arrive avec un sentiment d’une réelle déstabilisation. Le tabou retient 30% des personnes en souffrance dans la recherche de services adéquats.

La Santé mentale ce n'est pas:

  • Etre fou ou débile ou malade dans la tête
  • Etre en voie d’être interné en psychiatrie
  • Avoir été interné en psychiatrie
  • Etre un incapable

Elle fait partie intégrante de la santé globale avec la santé physique. Sans notre tête nous sommes en état végétatif.

 

Lorsque nous nous occupons de santé mentale, nous devenons acteurs dans la réduction :

  1. Des problèmes de santé physique
  2. Des agressions, des violences et des tensions familiales
  3. Du nombre de personnes dépendantes à l’alcool et aux substances néfastes
  4. De la consommation de médicaments
  5. De la pauvreté et de la précarité.

Les injonctions aux entreprises et en santé

2 axes du Plan Santé 2016-2020

  • Premier axe stratégique : Donner la priorité à la prévention primaire et au développement de la culture de la prévention
  • Deuxième axe stratégique : Améliorer la qualité de vie au travail, levier de santé, de maintien en emploi des travailleurs et de performance économique et sociale de l’entreprise. Ministère du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social

Le Code du Travail :

CODE L4121-1 : L'employeur prend les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et protéger la santé physique et mentale des travailleurs.

Les lois Santé 

CODE D1432-42 • L’autonomie et le droit des usagers, des patients à être participatif

(Loi 2017) Premier axe stratégique • Le renforcement de la prévention.
Troisième axe stratégique • Le développement des droits des patients.

 



Aude compte sur vous aujourd'hui

Aude SELLY a besoin de votre aide pour sa pétition “STOP AU BURNOUT SOUTENEZ LE LABEL HUMANAE”. Rejoignez Aude et 838 signataires.