Pétition fermée

Indemnisez les victimes de l'Holocauste

Cette pétition avait 164 377 signataires


Ma déportation en train pour Auschwitz a été effectuée par la SNCF. Et bien que la SNCF ait refusé d'indemniser les victimes, 70 ans après son premier train utilisé pour la déportation pendant l'Holocauste, cette société cherche maintenant à étendre ses activités aux États-Unis, avec des projets financés par mes impôts.

Trop, c'est trop. Il est temps que la SNCF prenne ses responsabilités pour son rôle actif dans l'Holocauste. Comme moi, demandez à la SNCF et sa filiale américaine, Keolis, qui cherchent à étendre leurs activités aux Etats-Unis (avec de nombreux projets financés par l'argent des contribuables qui ont eux-mêmes été déportés vers les camps de la mort à bord des trains de la SNCF et ont survécu), de payer des réparations à ces survivants de l'Holocauste et à leurs familles. Il est tout simplement inconcevable que la filiale américaine de la SNCF soit désormais en concurrence pour obtenir le marché de la construction et de l'exploitation de la ligne "Purple Line" dans l'état du Maryland, où je vis, d'une valeur de plus de 6 milliards de dollars, l'un des plus gros contrats de l'histoire de l'Etat - tout en refusant de prendre ses responsabilités.

La SNCF a volontairement collaboré avec les nazis. Ils ont été payés par les nazis par tête et par kilomètre pour le transport de victimes innocentes à travers la France et, finalement, vers les camps de la mort comme Auschwitz et Buchenwald. Si la société avait résisté, même à un faible degré, le nombre de personnes tuées depuis la France aurait été considérablement réduit. Si la SNCF n'avait pas imposé des conditions horribles sur ces trains, de nombreuses vies supplémentaires auraient pu être sauvées.

Au total, la SNCF a transporté 76 000 Juifs et des milliers d'autres, y compris les pilotes américains tués en France, vers les camps de la mort. Cela comprenait plus de 11 000 enfants. Sur les 76 000 Juifs déportés à bord des trains de la SNCF, seulement 2000 ont survécu. J'étais l'un des rares chanceux qui ont réussi à s'échapper.

La SNCF est allé jusqu'à dire à un membre de l'Assemblée de Californie que "la SNCF ne paiera jamais rien aux survivants".  Par contre, la société a dépensé des millions de dollars dans une campagne de lobbying et de relations publiques pour réécrire l'histoire et éviter de prendre ses responsabilités pour son rôle central dans l'une des plus grandes atrocités de l'histoire.

La SNCF ne s'est même pas excusée publiquement pour son rôle dans l'Holocauste jusqu'à il y a seulement trois ans, bizarrement au même moment où la société recherchait des contrats ferroviaires lucratifs pour des lignes à grande vitesse aux États-Unis. Comme c'était le cas pendant l'Holocauste pour la SNCF, il est encore aujourd'hui question d'argent.

Merci de nous aider à pousser la SNCF à prendre ses responsabilités et à obtenir justice et soutien pour moi et les centaines de survivants de l'Holocauste dans la même situation. 

J'ai presque 93 ans et nous n'avons pas beaucoup de temps pour agir. S'il vous plaît, permettez-nous d'obtenir justice de notre vivant de la part de la SNCF.

Pour en savoir plus sur le rôle de la SNCF dans l'Holocauste et les efforts pour obtenir justice pour les victimes, visitez www.holocaustrailvictims.org



Leo Bretholz and compte sur vous aujourd'hui

Leo Bretholz and Rosette Goldstein a besoin de votre aide pour sa pétition “@SNCF : Indemnisez les victimes de l'Holocauste”. Rejoignez Leo Bretholz and et 164 376 signataires.