Pétition fermée

Sauvons nos 46 chiens, il y a urgence !!!!

Cette pétition avait 817 signataires


Pourquoi faut-il signer et sauver nos 46 chiens et chiots !!!!!


Belle, Jelly, L’Atika, Laika, Mahika, Mahuang, Mayana, Miya, Move, Naia, Nala, Okxannie, Olygane, Oxanna, Ladayan, Latino, Mango, Mao, Norwan, O’Lala, O’Malley et Orkane.


Si vous avez lu les articles qui pullulent un peu partout sur la toile depuis le 14 Février, vous n'êtes pas sans savoir que la SPA a enlevé ce 23 Janvier nos 22 chiens adultes et 24 chiots de moins de 2 mois pour la majorité d’entre eux (les 5 chiots de Miya étaient nés la veille) et ce pour satisfaire Monsieur "E", retraité ex haut gradé de la Gendarmerie, notre cher voisin, qui n'a eu de cesse de chercher à nous nuire.

Profiter de la tempête Gloria, événement météorologique exceptionnel, ainsi que de ses relations pour arriver à ses fins sans se soucier des conséquences pour nos loulous et notre famille, c’est minable Monsieur « E » ! Il ne faut pas oublier que nos chiens sont des nordiques primitifs, dans leur milieu naturel ils évoluent en montagne avec des températures polaires et des conditions extrêmes sans difficulté.
Nous nous battons donc pour eux, pour la vérité.


Depuis ce 23 Janvier nous sommes sans nouvelles de tous nos loulous et c'est juste un déchirement. Imaginez-vous un instant que l’on vous prenne votre chien ou votre chat sans vous offrir la moindre possibilité de vous défendre… Cruel non ? On nous prive de nos amis, de membres de notre famille, de notre bonheur et de notre activité professionnelle. On nous traite comme des criminels …


Qu’en est-il pour nos loulous ? Ou sont-ils ? Dans quel état sont-ils ? Eux, chiens pure race, inscrits et confirmés au Livre Des Origines Françaises, notre fierté, qui ont été retirés à leur famille et sont retenus dans des conditions de détentions très différentes de la vie dont ils jouissaient en plein air à l’élevage ainsi qu’à la maison, gérés par des inconnus (bénévoles, famille d’accueil ?) qui ne les connaissent pas, ne connaissent pas leur caractère, leur comportement, leurs affinités.


Parmi nos adultes, 4 chiennes venaient d'être maman de portée de chiots allant de quelques jours à 2 mois, 6 chiennes sont en gestations dont 2 ont dû déjà mettre bas ce week-end de mi-Février. Nous ne savons pas comment vont les mamans, les chiots, ce qu’ils vont devenir ? Nous qui passions des nuits blanches entières auprès des mamans en attendant ou pendant la mise bas, qu’en est-il des naissances dans les locaux de la SPA ? Bien souvent gérées par des bénévoles qui ne sont pas formés pour ce genre d’intervention et qui ne sont pas présents plus de 5h par jour. Qu’en est-il du sevrage de nos chiots ? Pendant la procédure ils sont détenus mais il faut penser à après, au moment de leur libération, du nouveau départ. Sont-ils sevrés correctement ? Socialisés ? Ou juste enfermés dans une cage ?

Il est urgent de se mobiliser pour eux. La SPA n’est pas une solution, ils risquent l’euthanasie pour certains dont le comportement est spécifique, Okxannie, chienne Louve de Saarloos, race craintive de nature, n'est pas le genre de chien qu'ils placent mais qu'ils euthanasient, Mao qui a été adopté avec des problèmes de comportement, qui faisait des progrès auprès de nous mois après mois, Mango pot de colle invétéré qui si il vous perd du regard s’affole dans tous les sens. La revente sous forme de placement pour le profit de la SPA ne doit pas être leur destinée, leurs méthodes commencent à voir le jour sur le net, les réseaux sociaux. Vous êtes de plus en plus nombreux à montrer du doigt la raison des saisies.
Une pensée pour Gribouille en Dordogne, une autre pour Eliott, un grand merci à Rémi Gaillard qui fait tout son possible pour faire avancer la cause animale dans l’Hérault.


Chaque jour qui passe nous brise encore un peu plus le cœur et le moral, un grand silence et une grande détresse se font sentir, le fait d’imaginer leur souffrance, leur condition de vie actuelle, nous qui nous nous en occupions chaque jour avec le plus grand plaisir … Et j’en veux pour preuves que nos chiens étaient tous identifiés (I-CAD), vaccinés, vermifugés, en règle au niveau de la législation. Nous gérions avec sérieux et prenions soin d’eux avec des temps de repos adaptés entre les gestations et les chaleurs de nos louloutes, et tous les bobos étaient soignés par notre vétérinaire, sans parler des rituels comme le biscuit du soir, le câlin individuel.

Pensez à leur souffrance
Ne le faites pas pour nous, faites le pour eux …



Beatrice compte sur vous aujourd'hui

Beatrice LOMER a besoin de votre aide pour sa pétition “sauvons nos 46 chiens, il y a urgence !!!!”. Rejoignez Beatrice et 816 signataires.