Adressée à Président de l'agglomération Cergy-Pontoise, député du Val d'Oise Dominique Lefevbre et 1 autre

Pour le maintien des classes à horaires aménagés à Cergy-Pontoise !

0

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000.

Cher tous,

 L’enseignement de la musique est en danger dans notre agglomération de Cergy-Pontoise.

En effet, la communauté d'agglomération a décidé de mettre fin aux classes à horaires aménagés pour la musique (CHAM) en école élémentaire. L’annonce a été faite à l’ensemble des professeurs du CRR et à l’inspection académique, et cela sans aucune concertation.

Ce dispositif, organisé conjointement par l’Education Nationale, le conservatoire et la communauté d’agglomération, est ouvert à tous les élèves musiciens ou non musiciens ; chaque enfant, dès le CP, quelque soit son lieu d’habitation ou son origine sociale peut s’inscrire aux tests d’entrée et prétendre à bénéficier de cet enseignement artistique pendant le temps scolaire.

Les classes CHAM sont aussi une vraie chance pour le conservatoire ; elles lui permettent de former de manière renforcée dès le plus jeune âge les artistes de demain.

Ce dispositif et sa gratuité sont une vraie chance pour les familles les plus modestes ; il permet de ne pas restreindre l’enseignement artistique d’excellence aux seules familles les plus aisées.

Comme l’a signifié l’Education Nationale, les classes à horaires aménagés favorisent la réussite scolaire, musicale et sociale des enfants.

Parce que nous avons la chance d’avoir ce levier d’éducation culturelle,

parce que nous, parents, sommes convaincus et ravis de vivre les bénéfices de la mixité sociale que les classes CHAM provoquent,

parce que nous pensons que les politiques publiques culturelles doivent être le fruit d’une concertation réelle et transparente avec les différents acteurs qui la composent et non pas la décision de quelques élus,

parce que nous pensons que l’agglomération a besoin de plus de culture et non pas moins de culture, nous refusons de voir disparaitre les classes CHAM.

Nous demandons, à Mr Dominique Lefebvre, président de la communauté d'agglomération de Cergy-Pontoise ainsi qu’aux élus, d’arrêter ce nivellement vers le bas ; nous demandons non seulement de maintenir les classes CHAM mais aussi de les développer au sein de l’agglomération afin que ce dispositif bénéficie au plus grand nombre d’enfants.  

Nous demandons expressément à Mr Lefebvre de revenir sur cette décision arbitraire et incompréhensible, pour que la musique puisse continuer à faire partie de la vie des écoliers de l’agglomération,  pour que la musique puisse continuer à vivre, pour que la culture pour tous puisse continuer à vivre.

Le Collectif « Sauvons les CHAM de Cergy-Pontoise »

Signez et faites signer la pétition !

Cette pétition sera remise à:
  • Président de l'agglomération Cergy-Pontoise, député du Val d'Oise
    Dominique Lefevbre
  • Ministre de l'éducation nationale
    Jean-Michel Blanquer


    COLLECTIF SAUVONS LES CHAM a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 3 193 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    COLLECTIF compte sur vous aujourd'hui

    COLLECTIF SAUVONS LES CHAM a besoin de votre aide pour sa pétition “Sauvons les CHAM de Cergy-Pontoise !”. Rejoignez COLLECTIF et 3 192 signataires.