Sauvons le Nice Bordeaux !

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


A partir du 10 décembre 2017, la SNCF a décidé de supprimer la seule et unique liaison directe (sans changement) qui relie la côte d'Azur à l'Occitanie et l'Aquitaine.

L'historique train "Le Grand Sud" Nice Bordeaux via Les Arcs, Toulon, Marseille, Montpellier, Toulouse et Agen n'aura pas résisté à la grande braderie du rail !
C'est inadmissible.

Le train Intercité 4659 (départ Bordeaux 10h34 / arrivée Nice 19h39) sera terminus Marseille tout comme l'Intercité 4760 (départ Nice 10h22 arrivée Bordeaux 19h26).

Les nombreuses familles, Seniors, étudiants... qui empruntent cette relation d'équilibre du territoire devront changer de train à Marseille ce qui allongera un temps de parcours déjà conséquent à cause de la politique du tout TGV.

De plus, changer de train est une contrainte supplémentaire pour les usagers (bagages...) surtout en cas de retards qui entraîneront inévitablement des ruptures de correspondances. Il s'agit d'un nouveau pas vers la fin du service public ferroviaire que souhaite accélérer le président macron.

Ce mauvais choix entraînera un report de voyageurs vers d'autres moyens de transport moins écologique. Qu'en pense Nicolas Hulot ?

Cette suppression des intercites direct est un nouveau coup dur pour la région de Nice qui est desservie par de moins en moins de trains vers Marseille et au delà (suppression du tgv Nice/Lille, suppression des trains de nuits Nice/Strasbourg, Nice/Paris, Nice/Bordeaux/Irun, Nice/Luxembourg, Nice/Nantes...)

La stratégie de Guillaume Pepy (Président de la SNCF) et de l'Etat vise à démanteler le service public SNCF jusqu'à son imminente privatisation qui "ferait baisser les prix avec l'ouverture à la concurrence"... LOL !
Le vendredi 15 décembre, l'application mobile SNCF recommande un trajet Nice/Bordeaux via Paris en TGV à 138,50 euros avec un temps de trajet de 8h56 (changement de gare contraignant à Paris + achat du ticket de métro ou taxi).
Pourtant le 1er decembre, l'intercites direct Nice/Bordeaux n'est pas encore supprimé (suppression le 10 décembre) et coûte 70 euros pour un temps de trajet de 9h04. 68,50 euros de difference pour 8 min de moins de trajet, c'est de l'escroquerie en bande organisée !
En passant par Paris en TGV, les usagers payeront plus cher pour gaver le groupe Vinci et financer le tout TGV. (7,8 milliards d'euros garanti par l'état au groupe Vinci pour l'investissement dérisoire de 772 millions d'euros lors de la création de la ligne grande vitesse tours/Bordeaux - partenariat public privé).

 

Dites non à la suppression des intercites direct Nice/Bordeaux 4659 et 4760 en signant cette pétition. Interpellons les Maires des communes desservies, Guillaume Pepy et la ministre des transports !

Les Cheminots comme les Usagers et Citoyens sont concernés. Moins de trains c'est moins de travail pour les Cheminots et plus de chômage !

 Pétition des syndicats CGT des Cheminots de Marseille et de Nice



CGT Cheminots Marseille compte sur vous aujourd'hui

CGT Cheminots Marseille a besoin de votre aide pour sa pétition “Sauvons le train Intercité Nice Bordeaux !”. Rejoignez CGT Cheminots Marseille et 3 390 signataires.