Petition Closed

Paul Mourier, le Préfet du département du Var , vient d'ordonner la chasse d'un loup, espèce pourtant menacée et longtemps disparue de France, pour protéger les troupeaux, alors que le danger n'existe que pour un mois. Mobilisons-nous pour qu'il annule cette autorisation !

Il est possible de protéger les troupeaux sans tuer les loups, prédateurs certes mais espèce protégée. Au lieu d'abattre les loups, il existe des solutions alternatives proposées par de nombreuses associations de protection de l'environnement pour régler le problème de manière durable.
Cela a été démontré dans de nombreuses régions. De plus, comme le rappelle le préfet lui-même, la saison pastorale se termine dans un mois il est donc inutile de tuer un loup alors que des mesures peuvent être prises pour le temps qu’il reste.

Les faits
L'Etat veut protéger les troupeaux qui pâturent sur le camp militaire de Canjuers dans le Var. Paul Mourier, le préfet du département, vient pour cela d'ordonner de tirer sur le loup prédateur. Les lieutenants de louveteries ont un seul tir autorisé d'ici le 19 septembre.

Les arguments contre le tir sur les loups

- Espèce disparue de France dans les années 1940, le loup est réapparu dans le Parc national du Mercantour (Alpes-Maritimes) en 1992 et ne compte aujourd'hui que 250 individus.

- Depuis 1993, la protection des troupeaux a grandement évolué en France et a démontré son efficacité ; Les trois mesures principales sont le gardiennage, le regroupement nocturne du troupeau, si possible dans des parcs, et la présence de chiens de protection.

- Les attaques sont en baisse constante sur les troupeaux où la prévention est correctement utilisée. En Savoie, 72 % des brebis dont la mort est attribuée au loup sont issues de troupeaux non protégés, 4 % seulement sont issues de troupeaux bien protégés (étude DDAF 2004).

- La protection des troupeaux est prise en charge au moins à 80 % par l’Etat et l’Europe (chiens patous, bergers et aides-bergers, clôtures électrifiées) et le gardiennage permet d’éviter les attaques des prédateurs et de réaliser un meilleur suivi sanitaire des brebis.

- Des association proposent même aux éleveurs des bénévoles pour garder les troupeaux ce qui permet de répondre aux problèmes de coûts et de temps passé qu'engendre le gardiennage
www.apasdeloup.org

- Et pourquoi pas comme en Suisse, tester les SMS avertisseurs : Des scientifiques suisses ont imaginé un dispositif insolite. il avertit par SMS les bergers en cas d’attaque de loups. Pour ce faire, le poitrail d'une dizaine de brebis est équipé d’une sangle et d’un cardiofréquencemètre, qui mesure la variation du stress chez les animau, afin de capter les modifications du rythme cardiaque des bêtes . Le système déclenche un mécanisme qui doit envoyer un répulsif assez puissant pour éloigner le loup, ainsi qu’un message au berger. En automne, un prototype de collier devrait voir le jour.

- De plus, à compter du 19 septembre, la préfecture à précisé que les tirs ne seraient plus nécessaires, les brebis ne devant plus être exposées dans ces conditions à la prédation du loup à cette date. Il est donc absurde d'abattre un loup, espèce en danger, à moins d'un mois de la fin de la date de "danger" pour les troupeaux

Actualité presse au sujet du Loup
http://www.francetvinfo.fr/le-loup-traque-dans-le-var_131177.html
http://www.leparisien.fr/environnement/audio-feu-vert-pour-abattre-le-loup-22-08-2012-2133233.php
http://www.lepoint.fr/societe/le-loup-danger-ou-bouc-emissaire-23-08-2012-1498599_23.php

Regardez comme ils sont magestueux, maginifiques. On ne peux pas rester indifférent. Aidez moi, Aidez les Loups à survivre !
http://www.youtube.com/watch?v=fcOngOB6quQ

Une mobilisation massive pourrait pousser le préfet à revenir sur sa décision. Alors à Tous, signez et partagez au plus grand nombre ma pétition, pour protéger une Espèce en Grand Danger, le Loup.

N'hésitez pas à interpeller le préfet sur Twitter www.twitter.com/Prefet83 

 

Letter to
Ministre de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie Delphine Batho
Préfet du Var Paul Mourier
Secrétaire Général du Préfet Olivier de Mazières
Je viens de signer la pétition suivante adressée à Monsieur Paul Mourier, Préfet du Var

----------------
Monsieur le Préfet du Var,

Vous venez d’autoriser un tir sur le Loup de Canjuers, afin de protéger les troupeaux de moutons.
Au lieu d'abattre les loups, il existe des solutions alternatives pour protéger les troupeaux proposées par de nombreuses associations de protection de l'environnement pour régler le problème de manière durable.
Cela a été démontré dans de nombreuses régions. De plus, comme vous l'avez signalé, la saison à risque pour les troupeaux se termine dans un mois il est donc inutile de tuer un loup alors que des mesures peuvent être prises pour le temps qu’il reste.
Je vous demande donc d'annuler l'autorisation donnée pour tirer sur le Loup de Canjuers.

Cordialement,