Réforme de l'apprentissage

Réforme de l'apprentissage

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
CFA a lancé cette pétition adressée à Rectorat pays de la Loire et à

Avec la réforme de  la formation professionnelle et celle de l'assurance chômage,  LA REFORME DE L.APPRENTISSAGE constitue le troisième chantier social du quinquennat Macron, après celui  des ordonnances réformant le Code du travail . Cette réforme a été intégrée dans le  projet de loi « pour la liberté de choisir son                   avenir professionnel » adopté en septembre 18 par le Parlement.

  Cette réforme s’applique sur le terrain par une fusion des C.F.A. et des GRETA.

                            Nous, personnels des CFA dénonçons :

-Le risque que les apprenti(e)s n’aient plus accès aux formations diplômantes: Pour la plupart des apprenti(e)s, c’est une formation initiale. Les branches professionnelles (OPCO) coconstruiront le contenu des diplômes avec l’Etat et financeront les formations en fonction de leurs résultats.

                          Les apprenti(e)s ont le droit à l’éducation.

-La libéralisation du marché de la formation professionnel: Avec comme mots d’ordre « Compétitivité  et Qualité » l’enseignement public des CFA actuels se retrouve face à des centres de formation privés internes aux entreprises formant sur les tâches nécessaires aux postes recherchés.

             Nous entrons dans l’ère de la compétitivité de l’enseignement .

-L’emploi de la jeunesse comme « fond de réserve » de masse salariale :Comment un jeune peut être autonome avec 600 € ?

-La précarité de nos nouveaux contrats avec le GRETA :Les personnels CFA se voient proposer des contrats avec une hausse du volume de travail de 25% minimum sans compensation financière et sans négociations. Ces contrats sont établis sans fiche de poste, ni dispositions relatives des heures effectuées (heures de face à face, heures périphériques, rédaction des examens, corrections …).

                                    Nous ne sommes pas en soldes.                                          

Courrier de pétition adressé à Mr Le recteur, Mr Marois.

Aidez-nous à sauver l’apprentissage public en signant et faisant suivre cette pétition.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !