Non au transfert des sections comm' et marchandisage visuel du lycée Premier Film Lyon

Non au transfert des sections comm' et marchandisage visuel du lycée Premier Film Lyon

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
lycée professionnel Premier Film Lyon 8 a lancé cette pétition adressée à rectorat de lyon

Non au projet de transfert des sections communication et marchandisage visuels du Lycée du Premier Film Lyon 8 vers un autre établissement !


Nous, enseignants du Lycée du Premier Film, tenons à exprimer et partager nos vives inquiétudes face au projet de transfert des filières Marchandisage visuel et Communication visuelle dans un autre établissement. Ce projet est à l’étude dans le cadre de l’évolution de la carte des formations envisagée par le rectorat.

Le LP du Premier Film a été labellisé en 2017 "Lycée des métiers de la Beauté, de la Communication et de la Restauration collective". À ce titre, il est polyvalent avec 3 pôles de formation :

- un pôle "bien-être" avec un CAP, un Bac pro et un BTS Esthétique; Un CAP et un BTS Métiers de la coiffure;

- un pôle "Métiers des Arts communication et marchandisage visuels" avec un Bac pro Communication visuelle plurimédia et un Bac pro Marchandisage visuel;

- un pôle "restauration collective" avec un CAP Production, Service, Restauration.

À ces formations s'ajoutent deux ULIS (Unités localisées pour l'inclusion scolaire) : Une ULIS TED/TSA qui accueille des élèves présentant des Troubles Envahissants du Développement/Troubles du Spectre Autistique et une ULIS TFC qui accueille des élèves présentant des Troubles des Fonctions Cognitives. Enfin il y a une classe de 3ème prépa-métiers.

En concertation avec l’établissement, le rectorat a acté l’ouverture d’un BAC PRO Coiffure à la rentrée 2022. Ce BAC PRO ouvrirait avec un effectif de 30 élèves (initialement prévu à 15 élèves) alimentant ainsi le BTS Métiers de la coiffure qui peine actuellement à remplir sa classe. Les enseignants sont favorables et ont défendu cette ouverture qui complète l'offre de formation de cette filière. Mais il n'avait jamais été question qu'en contrepartie de cette ouverture, deux filières présentes au LP du Premier Film depuis 23 ans devraient déménager dans un autre établissement. Cette décision inattendue a surpris l'ensemble de notre communauté éducative et suscité la stupeur et l'incompréhension, d'autant plus que la capacité d'accueil de notre établissement permet l'ajout d'un BAC PRO sans grande modification.

Mais selon le rectorat, cette ouverture à 30 a pour conséquence le transfert des sections Métiers d’art « Communication visuelle » et « Marchandisage visuel » dans un autre lycée sous prétexte qu'il n'y aurait pas assez de place pour garder l’ensemble des filières actuelles au sein du lycée et de les développer.

Nous ne sommes pas d’accord et nous opposons à cette décision. Nous estimons que ce projet nuirait grandement à l’ensemble des élèves scolarisés et formés au LP du Premier Film.

En effet, dans les modalités envisagées par le rectorat, nous estimons que ce projet porte atteinte  à l’identité du lycée construite depuis des années avec les métiers d’arts, à la mixité de genre (le projet du rectorat ferait du LP du Premier Film ni plus ni moins un lycée de filles !), à la mixité sociale et scolaire (qu’adviendra-t-il des élèves en situation de handicap qui intègrent régulièrement ces filières ?), à la richesse et la pluridisciplinarité des sections, à la synergie positive et à la stabilité constructive des équipes enseignantes.

Nous défendons l’idée d’un lycée polyvalent, construit sur la mixité indispensable dans notre société aujourd'hui, et dont l'école doit être, à notre sens, le premier exemple.

 

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !
Quand elle atteindra 1 000 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !