Victoire confirmée

Condamner les Editions Nathan

Cette pétition a abouti avec 3 797 signatures !


Le 15 septembre 2017, Les éditions Nathan ont mis en vente un manuel de mathématiques destiné aux Terminales ES-L de la collection Hyperbole. L’exercice 93 de la page 34 a suscité, en une journée, des réactions très vives sur les réseaux sociaux et quelques médias. Le jour même, Nathan diffusait un communiqué de presse, aussi affligeant que l’exercice incriminé.
L’exercice :
«Des migrants fuyant la guerre atteignent une île en Méditerranée. La première semaine, il en arrive 100. Puis chaque semaine, le nombre de nouveaux arrivants augmente de 10%. a) Par combien est multipliée une quantité lorsqu'elle augmente de 10%  ?(…)(f) En déduire le nombre total de migrants qui seront arrivés dans cette île au bout de 8 semaines. Arrondir à l’unité.


Le tout agrémenté, comme illustration, d’une photo d’un pneumatique surchargé en mer.


Le Communiqué de presse de chez Nathan du 15 septembre :
Les éditions Nathan ont pris connaissance d’une publication émise sur les médias sociaux qui met en avant une critique relative à l’exercice 93, page 34 du manuel de mathématiques de Terminale ES-L de la collection Hyperbole. L’exercice a pour but de calculer la somme des termes d’une suite dans le cas concret d’une augmentation régulière de population, un sujet classique des programmes de lycée. Les programmes actuels encouragent la transdisciplinarité et l’ouverture sur d’autres thématiques. Ils invitent également à traduire une situation concrète à l’aide d’une suite arithmético-géométrique. C’est ce que nous avons souhaité appliquer dans cet exercice en prenant un exemple d’une population qui croît régulièrement en lien avec un sujet d’actualité : la question des migrants fuyant la guerre.Néanmoins, nous comprenons que le choix de cette thématique ait pu heurter. Nous nous en excusons et nous engageons à modifier la thématique de l’exercice lors de nos prochaines publications. Notre vocation d’éditeur scolaire est de proposer des ouvrages de qualité à tous les élèves et de porter les valeurs de tolérance, de respect et d’ouverture sur le monde."

Utiliser comme Item celui des exilés dans le contexte actuel, en prétextant l’encouragement à la transdisciplinarité et l’ouverture sur d’autres thématiques, on est en droit de se demander s’il n’existe pas d’autres façons d’aborder la chose plutôt qu’en déshumanisant ce drame auprès des élèves. 


Ce problème mathématique, très basique, en voulant coller à une certaine forme d’actualité annule toute forme de réflexion ! Du fait des enjeux déjà complexes, il semble que d’autres matières que celle des mathématiques peuvent justement permettre une vraie réflexion sur le sujet (et pas uniquement auprès des élèves).
En déshumanisant le problème par le prisme des mathématiques, c’est contribuer à une forme d’indifférence, c’est ne plus considérer le sujet comme des êtres humains de surcroit en souffrance et dans une détresse terrible.

Nous ne pouvons accepter l’utilisation, non justifiée, de cette thématique pour une prétendue mise à jour d’un ouvrage sous prétexte de vendre une nouvelle édition,
Du fait du communiqué rédigé, dans la journée, sans doute à la hâte de peur de perdre des ventes ou de ternir une certaine image de marque,


- Nous demandons que les ouvrages en question soient retirés immédiatement de la vente pour le pilon. Mais également que l’ouvrage ne soit plus en ligne, qu’il soit réédité avec pour cet exercice, quelque chose qui puisse avoir du sens (on laisse le soin à vos contributeurs et correcteurs d’être plus vigilants),


- Nous demandons, en guise de réparation pour atteinte à la dignité humaine, que les éditions Nathan fassent un don à l’association SOS Méditerranée d’un montant de 110 000 euros (« Sachant qu’une journée en mer de l’Aquarius, pour sauver des vies, coûte 11 000 euros combien faudra-t-il d’argent pour une mission de 10 jours ? ») : http://www.sosmediterranee.fr


- Nous demandons aux Editions Nathan d’offrir 10 000 exemplaires d’ouvrages à des associations, des collectifs citoyens et des centres d’accueils pour permettre à toutes ces personnes exilées d’avoir à leurs dispositions des ouvrages qui puissent permettre d’avoir accès à la découverte de notre culture, de notre langue.

Ces demandes pour effectivement donner du sens à ce communiqué insipide et cynique : « Notre vocation d’éditeur scolaire est de proposer des ouvrages de qualité à tous les élèves et de porter les valeurs de tolérance, de respect et d’ouverture sur le monde. »


Ces demandes sont non discutables ! Sans une réponse concrète et positive des Editions Nathan, nous procéderons autrement, car nous ne comptons pas que se propage au sein de l’éducation nationale et chez les éditeurs scolaires des idées nauséabondes. Nous voulons signifier que de plus en plus de citoyens restent, encore plus aujourd’hui, vigilants à toute forme d’ostrascisme.

 

Rachid Oujdi

Auteur-réalisateur

Antoine Bioy 

Professeur des Universités
Docteur en psychologie clinique et psychopathologie



RACHID compte sur vous aujourd'hui

RACHID OUJDI a besoin de votre aide pour sa pétition “Rachid Oujdi et Antoine Bioy : Condamner les Editions Nathan”. Rejoignez RACHID et 3 796 signataires.