1 réponse

Lycéen​.​nes du Campus de Coulommiers, nous exigeons des conditions d'étude dignes !

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


Le Campus scolaire de Coulommiers, Lycée Jules Ferry et Georges Cormier, est dans un état plus qu’insalubre. Dans cette période de crise sanitaire, les problèmes déjà présents depuis des années dans le campus s’additionnent avec les mesures liées au COVID-19.

Nous voulons alerter le plus de monde possible sur l’état du campus.

Nous avons créé un compte instagram @stopcampuscoulommiersdelabre qui regroupe des photos, vidéos et témoignages concernant nos vécus sur l’état du campus.

Nous étudions dans un campus où il y a d’importantes fuites d’eau dans certains bâtiments. Dans le bâtiment I pendant les jours de pluie, les élèves sont contraints de changer de salle à la dernière minute à cause des fuites d’eau comme en témoignent des lycéens.nes sur le compte instagram : “Il y a de l’eau partout”. Le bâtiment I est aussi un bâtiment peu isolé, un lycéen témoigne : “le bâtiment I avait été inondé alors qu’il faisait 17 C°, les professeurs bossaient avec leur manteau et aussi un des plafonds du 2ème étage s’est écroulé à cause de l’humidité”.

Les bâtiments sont moisis. En effet, on constate dans le bâtiment E7 dédié aux matières littéraires, que la peinture s'écaille, les murs sont humides, le papier peint est déchiré et tombe en lambeaux. Le pire étant la moisissure, les murs noircis dont nous pouvons craindre la toxicité. Un lycéen témoigne “j’étais en cours de philo et je suis placé au niveau du mur. Ce jour là il pleuvait et je me suis mit contre le mur et il était mouillé, humide. L’eau est rentrée dans la salle.”. Une ancienne lycéenne témoigne de l’état du bâtiment E7 : “Une fois dans le bâtiment E7, une poutre est tombée et il y avait pleins de petits bouts de bois et de poussière, quand je suis rentrée chez moi je ne pouvais plus respirer à cause de cette poussière, j’avais la gorge en feu.”.

En tant que lycéens.nes, nous nous inquiétons sur les risques sanitaires que nous prenons en allant au lycée tous les jours, vu l’ancienneté des bâtiments nous pouvons craindre la présence d’amiante, de peinture en plomb. Nous voulons être informés quant aux risques que nous encourons. Le lycée a été intégré dans le plan pluriannuel d'investissement (PPI) en 2017 pour être rénové. Des travaux de rénovation ont été effectués, à échelle réduite, cependant un plan plus global a été envisagé pour la rentrée 2021 or ces rénovations ont été reportées à 2023-2024. En tant que lycéens, nous estimons avoir un droit d’information par rapport au suivi de ces travaux.

Nous estimons aussi que ces conditions de travail ne sont pas optimales pour nous. Ce facteur rend difficile le travail pour le passage des épreuves pour les diplômes ou même de manière générale. Il peut aussi affecter le moral de ceux qui travaillent dans l'établissement. 


Nous réclamons de la région Ile de France une prise en charge plus importante de nos conditions d’étude.

Nous espérons fédérer le plus de lycéens.nes possible et aussi le personnel, les professeurs, l’administration pour réclamer de meilleures conditions d’études !