Sauver une vie, peu importe le prix? François Legault et la Covid-19

Sauver une vie, peu importe le prix? François Legault et la Covid-19

0 have signed. Let’s get to 100!
At 100 signatures, this petition is more likely to be featured in recommendations!
UNKNWNPWR started this petition to François Legault (Premier ministre)

Comme nous le savons tous, des mesures gouvernementales ont été mises en place pour sauver et isoler les personnes les plus vulnérables de la COVID-19. Par conséquent, la majorité de la population paye le prix économique et psychologique pour appuyer la décision du Premier Ministre et de son cabinet. Est-ce le bon choix à faire? Pour certains, il n'y a même pas de question à se poser: Une vie, ça n'a pas de prix. Heureusement pour nous, ces gens qui se croiraient empatiques ne comprennent ni l'empathie, ni l'économie. Parmi ces gens, le Premier Ministre François Legault. Voici pourquoi en trois points:

  1. Où est l'analyse des risques et bénéfices des mesures actuelles? Avant de mettre en place des mesures gouvernementales, c'est la question évidente qu'on devrait se poser. Après tout, sauver des vies, ça coûte quelque chose. Selon les économistes (tel que décrit par le NYTimes plus tôt cette année), une vie vaut environ 10 millions de dollars (ICAF en économie). Malheureusement pour les Québécois, dans le contexte actuel, la presse et le gouvernement évitent à tout prix ce genre de question pour ne pas mal paraître. Certes, c'est la question que personne devrait pouvoir éviter, surtout lorsqu'on est responsable de centaines de milliers de fermetures d'entreprises et de pertes d'emploi. Selon le portrait actuel, le gouvernement trouve que l'empathie est un justificatif assez fort pour nous convaincre que la perte de milliards de dollars pour en sauver quelques millions vaut le coup. Sans aucun raisonnement économique, le Premier Ministre François Legault nous affirme que "Ça va bien aller.", en détruisant les rêves de centaines de milliers d'entrepreneurs qui ne sont, qui n'ont jamais été, et qui ne seront jamais responsables de la santé de leurs clients (surtout pas d'une infime minorité de gens prédisposés). 
  2. Le travail du gouvernement est de protéger ceux qui sont vulnérables, pas de réprimander ceux qui ne le sont pas. On parle de protéger les autres de la COVID, mais pas de protéger ceux que ça n'aurait jamais affecté. Est-ce normal que notre santé est maintenant dans les mains du gouvernement? N'est-ce pas notre responsabilité? Depuis quand est-ce que c'est au gouvernement de décider à notre place ce qui est sécuritaire et ce qu'il ne l'est pas? Dans un pays où l'euthanasie est légale, ne serais-ce pas notre choix de prendre (ou pas) les risques que nous jugeons appropriés? Ça parle sans cesse des ainés, mais qu'en est-il des enfants? Les générations présentement aux études qui allaient déjà hériter d'un futur précaire, vont maintenant devoir subir le résultat d'une éducation médiocre livrée par internet pour le restant de leur vie. Sans même parler de ceux qui ont tout simplement perdu goût à une vie maintenant "sans-contact", pour sauver le fantôme d'une minorité de gens qui était déjà dans le cadre de porte. Comment est-ce que le premier ministre justifie les dommages irréparables de millions de québécois pour en sauver une infime minorité qui était déjà et qui demeurera à risque?
  3. "En attendant le vaccin." est la phrase la plus problématique utilisée par les médias et le gouvernement. Parfaitement illustré par Diane Lamarre (selon le Journal de Montréal):  «Le vaccin, ça va prendre un certain temps avant qu’il soit déployé pour toute la population. Son taux d’efficacité, on n’en est pas sûr non plus. Est-ce que ça va être 50%, 60%, 70%, 80%?» . Évidemment que le vaccin ne sera pas efficace pour tout le monde. Ceux pour qui le taux d'efficacité du vaccin sera plus bas, seront aussi ceux qui sont déjà à risque. Donc, si le vaccin ne garantit pas la protection de ceux que nous tentons de sauver en ce moment, pourquoi attendons-nous ce vaccin pour revenir à la vie normale? C'est alors que le manque de logique et de consistance de ce gouvernement nous ramène à la case de départ. Game Over. 

Il est triste d'observer que la politique d'aujourd'hui sert à élire des partis avec des objectifs, plutôt que de mettre au pouvoir des gens avec une philosophie et une perspective sur ce que c'est d'être humain. Avoir su que François Legault et son parti pensent incorrigiblement que chaque vie vaut autant que la destruction de l'économie, peut-être qu'il aurait perdu le vote de ceux qui comprennent qu'on vit dans un monde physique et matériel où les gens travaillent fort pour ce qu'ils ont. 

En signant cette pétition, vous votez pour que le Premier Ministre du Québec François Legault réponde en profondeur et pose ses points de vue en conférence de presse sur la logique et la philosophie derrière ses décisions. 

Être Humain, M. Legault, c'est vrai que ça implique de prendre des décisions difficiles. Par contre, être ignorant, c'est d'assumer que tout le monde pense de la même façon que vous, et que vous devez certainement avoir raison. 

L'Autoritarisme, c'est quand la décision du bien-être pour soi disparaît. 

Merci de Contribuer à la Liberté Individuelle,

Pouvoir au Peuple. 

 

0 have signed. Let’s get to 100!
At 100 signatures, this petition is more likely to be featured in recommendations!