NON A L'ELEVAGE INTENSIF DE POULET A CELLES SUR BELLE

0 a signé. Prochain objectif : 5 000 !


 

NON AU PROJET D’ÉLEVAGE INDUSTRIEL DE VOLAILLES !!!

La maltraitance animale au format industriel arrive dans les campagnes du Mellois 

A la limite de Celles sur Belle et de Melle, un exploitant souhaite implanter un élevage industriel de 39.600 poulets de chair. 39.600 par rotation, ce qui veut dire qu’annuellement 277 200 animaux partiront de cet enfer vers l’abattoir !


  • 39.600 animaux entassés sur 1800 m2, 22 par m2, une feuille A4 par poulet !


Une véritable usine, où vont survivre pendant 35 jours des volatiles entassés sur un sol qui ne sera pas nettoyé. L’odeur d’ammoniac émanant des fientes sera insupportable. Des inflammations cutanées vont apparaître. Beaucoup vont mourir de problèmes cardiaques, car sélectionnés pour leur rythme de croissance élevé, ils vont atteindre leur poids d’abattage bien trop rapidement. Privés d’exercice, les animaux vont souffrir de problèmes de locomotion.

Et les problèmes environnementaux qui se posent sont loin d’être négligeables. Les eaux usées de l’élevage vont rejoindre le réseau communal et au final les milieux naturels, sur des zones classées ZNIEFF et NATURA 2000.

350 tonnes de fumier de volailles par an seront épandues sur 122 hectares des communes de Celles sur Belle et de Melle.