L'enseignement supérieur face à la COVID-19 : Isolement forcé des étudiants ?

L'enseignement supérieur face à la COVID-19 : Isolement forcé des étudiants ?

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Julie DUPONT a lancé cette pétition adressée à Etudiants

Le mercredi 28 octobre 2020, le gouvernement Français a décidé que les cours dispensés dans l'enseignement supérieur se dérouleraient à distance (via des plateformes de diffusion numérique). Cependant les précisions apportées par la suite nous ont indiqué que les examens ainsi que les séances de travaux pratiques pourraient continuer à se dérouler en présentiel sur les sites des universités et des écoles.

Dans la foulée, les présidents des universités et les directeurs des écoles ont pris des décisions et les ont transmises aux étudiants par e-mail. Dans plusieurs universités et écoles, le choix a été fait, comme le gouvernement en laisse la possibilité, de maintenir les travaux pratiques et les examens en présentiel.

Dans un même temps, le reconfinement de la population a été prononcé. Mais une question se pose : Le reconfinement est-il en adéquation avec le maintien des examens en présentiel ?

En effet, qu'en est-il de la répercussion que ces choix -venus des grands instances- peuvent avoir sur la vie des étudiants?

Tout d'abord, il est important de noter qu'une partie des étudiants vivent dans des situations de précarité, notamment dans des logements très petits et insalubres (présence de cafards et/ou infections de puces de lit dans les résidences universitaires, pour ne citer que des exemples). Ainsi, même si l'annonce d'un reconfinement est difficile pour une grande majorité de la population, elle l'est plus encore pour les étudiants.

Le passage des cours en distanciel permet aux étudiants de pouvoir se confiner chez leurs parents, en famille, chez des amis, tout en ayant la possibilité de poursuivre leur scolarité. Cependant, l'enseignement supérieur, en prenant la décision de maintenir les examens en présentiel, force les étudiants à se confiner sur leur lieu d'étude. Car, oui, les établissements vont fournir des attestations permettant aux étudiants de rejoindre les centres d'examen mais pas d'en repartir.

Le confinement des étudiants sur le lieu de leurs études force la plupart d'entre eux à quitter leur famille pendant cette période très difficile qu'est le confinement. Cela isole les étudiants encore plus que par l'effet du confinement initial. Imaginez-vous, isolé dans un studio de 9m², seul, et ne sortir que pour des examens à l'université, au lieu d'être confiné avec votre famille.

Pour se dédouaner de cette situation, les universités et les écoles ont trouvé LA solution, elles disent que : "Le déroulement des examens en présentiel permet de conserver un lien social essentiel pour surmonter ce confinement.". Pensez-vous que sortir de son studio une à deux fois par semaine, pour ne participer qu'à un examen, est réellement vecteur de lien social? Plus que d'être confiné avec sa famille?

Les conséquences psychologiques d'un confinement et d'un isolement d'un mois, dans un espace clos peuvent être désastreuses. Beaucoup d'étudiants sont très angoissés à l'idée d'être dans cette situation. Mais l'enseignement supérieur est incompréhensif face à cette situation.

L'enseignement supérieur évoque une deuxième raison pour justifier ses décisions : la triche lors des examens à distance. Cependant certaines écoles et universités ont trouvé le moyen d'y faire face lors du dernier confinement. De plus il est souvent reproché aux étudiants d'être trop "scolaires", de ne voir leur cursus qu'au travers de leurs notes. Mais qui est vraiment responsable de cela? Si les notes et les résultats n'avaient vraiment pas une si grande importance et que l'apprentissage reposait sur le suivi des cours, pourquoi l'enseignement supérieur se préoccupe-t-il plus de la triche que du bien-être des étudiants?

Pour finir, il en va de la santé mentale des étudiants que d'arrêter ces aberrations. Si les universités doivent fermer pour enrayer la propagation du virus, alors les examens ne doivent plus se passer en présentiel.

Protestez contre cette situation aberrante en signant cette pétition afin que le message soit entendu et que les choses changent rapidement !

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !