Petitioning Marlène Schiappa and 4 others

Pour une interdiction de l'exposition de magazines pornographiques dans l'espace public

1,405
Supporters

                                             #StopPornoParis 

La Brigade Antisexiste et 15 autres associations féministes exigent l'interdiction de l'exposition de couvertures de magazines pornographiques sur la devanture des kiosques à journaux. La présence de ces visuels, qui véhiculent une image dégradante des femmes, est prohibée par la loi, en vertu de l'article 227-24 du Code Pénal. Nous interpellons donc JCDecaux, la Mairie de Paris et le public sur la nécessité de les supprimer.

Alors que nous nous félicitions, le 28 mars dernier, de l’engagement du concessionnaire JCDecaux de ne plus diffuser de publicités à caractère sexiste dans l’espace public parisien, nous nous étonnons aujourd'hui que les kiosques à journaux de la capitale, tenus par Médiakiosk une filiale de JCDecaux, aient échappé à cette nouvelle réglementation concernant les couvertures magazines pornographiques exposés aux yeux de tous sur leurs devantures. 

En vertu de l’article 227-24 du Code Pénal, “Le fait soit de fabriquer, de transporter, de diffuser par quelque moyen que ce soit et quel qu'en soit le support un message à caractère violent, incitant au terrorisme, pornographique ou de nature à porter gravement atteinte à la dignité humaine ou à inciter des mineurs à se livrer à des jeux les mettant physiquement en danger, soit de faire commerce d'un tel message, est puni de trois ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende lorsque ce message est susceptible d'être vu ou perçu par un mineur.”
Les couvertures des magazines pornographiques affichées sur les façades des kiosques, sont souvent mises en hauteur pour échapper à la vue des adolescents et des plus jeunes enfants. Malgré ce subterfuge, elles restent dans leur champ de vision et sont donc susceptibles d'influencer leur image des femmes, conformément aux représentations dégradantes que véhiculent ces magazines. 

Outre les interrogations quant à la légalité d’exposer aux yeux de mineurs ces magazines à caractère pornographique, l’image des femmes qu’ils renvoient véhicule sciemment et publiquement des stéréotypes sexistes, les réduisant au rang de simples objets sexuels. Les kiosques à journaux qui font le choix de mettre en avant ce type de couverture sur leur devanture ont une part de responsabilité dans la perception biaisée et perpétuellement sexualisée du corps féminin par les mineurs, qui sont non seulement amenés à avoir une première approche faussée du corps des femmes mais également du comportement à adopter avec elles en société, ne les considérant pas comme leurs égales mais comme un jouet servant uniquement à combler des pulsions. C'est pourquoi il est de l'ordre de la lutte contre la société patriarcale, pour les droits des femmes et pour l'égalité femme-homme de tendre vers la disparition de ces visuels dans l'espace public. La ville de Paris ayant pris l'engagement de supprimer les visuels sexistes de l'espace public, elle a le devoir d'exiger la suppression des couvertures de magazines pornographiques dans les kiosques à journaux de la capitale.

Nous demandons à Médiakosk, à JCDecaux, à l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité, au Jury de Déontologie Publicitaire, à la Secrétaire d’Etat chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes Marlène Schiappa, à la Maire de Paris Anne Hidalgo, à l'adjointe à la Mairie de Paris chargée de l’égalité femmes-hommes Hélène Bidard ainsi qu'aux autorités de toutes les villes de France dans la même situation de prendre leurs responsabilités et d'interdire de façon effective l’affichage de couvertures de magazines pornographiques dans l’espace public.

 

Apolline Labrosse et la Brigade Antisexiste 

 

Associations cosignataires

  • La Brigade Antisexiste
  • Osez le Féminisme !
  • Planning Familial de Paris
  • FEMEN
  • Les efFRONTé-e-s
  • Les Chiennes de Garde
  • Le Mouvement du Nid
  • Collectif Féministe Contre le Viol (CFCV)
  • Collectif National Droits des Femmes
  • Mad&Woman
  • Georgette Sand
  • Femmes Solidaires
  • Insomnia : veille antisexiste
  • La Coordination des associations pour l'avortement et la contraception (CADAC)
  • La Coordination Lesbienne en France (CLF)
  • CQFD Fierté et Lesbienne
This petition will be delivered to:
  • Marlène Schiappa
  • JCDÉCAUX
  • Médiakiosk
  • Jury de Déontologie Publicitaire
  • Autorité de Régulation Profossionnnelle de la Publicité


Brigade Antisexiste started this petition with a single signature, and now has 1,405 supporters. Start a petition today to change something you care about.




Today: Brigade Antisexiste is counting on you

Brigade Antisexiste needs your help with “Pour une interdiction de l'exposition de magazines pornographiques dans l'espace public”. Join Brigade Antisexiste and 1,404 supporters today.