POUR UNE ECOLE VRAIMENT INCLUSIVE

0 a signé. Allez jusqu'à 1 500 !


POUR UNE ECOLE VRAIMENT INCLUSIVE 

FORMER LES JEUNES AU RESPECT ET A LA TOLERANCE DE TOUX.

 

Nous sommes convaincu-e-s/x de l'importance de donner "aux jeunes élèves mineures" en pleine évolution la possibilité d'avoir des figures de référence, de transmission et d'éducation non binaire. Il incombe de notre responsabilités d'éducation et d'instruction de transmettre aux nouvelles génération des modèles et des valeurs de respect pour touX.

 

C’est pour cela, que nous demandons que ni la pratique artistique, ni  l'engagement queer et/ou féministe d'un-e professeur-e ne soit, par le Département de l’Instruction Publique : 

·      considéré comme contraire-s à « L’incarnation des valeurs du service public [qui est] attendue de tout le personnel de l'État »,

·      jugé arbitrairement comme relevant de la nudité,

·      utilisé comme motif de renvoi.

 

Au contraire, nous demandons au Département de l’Instruction Publique :

·      d’assurer la sécurité, la dignité et l'égalité des chances pour touX,

·      d’entendre et soutenir son personnel, lorsque son intégrité physique et/ou psychologique sont atteintes dans le cadre de l'exercice de ses fonctions,

·      de promouvoir l’égalité des sexes, d’encourager les victimes de violences sexistes à parler, et de dénoncer ces atteintes. Car, les réduire au silence et les sanctionner sous couvert de secret de fonction, ou de devoir de réserve, revient à cautionner ce genre d'agression,

·      de réhabiliter Madame Nina Lebrun, qui s’est vu retirer son habilitation à enseigner pour ces raisons.

 

ENGLISH >>>>

For genuinely inclusive schools. Teach young people respect and tolerance for all. We are convinced of the utmost importance of providing “young students (minors)” the opportunity to have role models in non-binary education as they develop. The onus is upon us to educate, instruct and transmit to younger generations new models and new values of respect for all. This is why we demand that neither the practice of queer and/or feminist artist, nor dedication to these causes by a teacher be deemed as follows by the Department of Public Instruction (DPI): -be considered contrary to the “incarnation of the values of public service expected of all civil servants;” -be arbitrarily deemed “nudity;” -be used as ground for dismissal. Rather, we demand that the Department of Public Instruction: -ensure safety, dignity and equal opportunity for all; -listen to and support its faculty when a faculty member’s physical or psychological integrity is attacked during teaching; -promote gender equality and encourage victims of sexism to speak up and report sexist crimes because forcing victims into silence or punishing them under the guise of professional secrecy only encourages such crimes; -to reinstate Ms. Nina who was dismissed from teaching due to these reasons.