Pour un hommage national à Paul Bocuse

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Paul Bocuse est mort. C’est un empereur qui vient de s’éteindre. Un monstre sacré. Le père de tous les cuisiniers français d’aujourd’hui. Bocuse a permis, a incarné le passage entre la cuisine française traditionnelle, Fernand Point, la Mère Brazier, la mère Fillioud, la cuisine des mères lyonnaises, à la cuisine française mondialisée, des Ducasse, Gagnaire, Marcon, Anne-Sophie Pic. Bocuse est le premier à être sorti de ses cuisines pour conquérir le monde. Connu en Chine, au Japon ou aux Etats-Unis, mais toujours les pieds dans son auberge de Collonges-aux-Mont d’Or à Lyon. Il a plus fait pour la France dans le monde que beaucoup de ministres ou d'ambassadeurs. Et si la cuisine est un art comme la littérature ou la peinture, alors c'est un Victor Hugo ou un Paul Cézanne
Puisque au fronton du Panthéon, il est écrit : « Aux grands hommes, la Patrie reconnaissante », rien ne conviendrait mieux que Bocuse au Panthéon national, lui qui y est déjà au Panthéon du génie gastronomique.
Bien sûr, ce n’est qu’une boutade, car jamais il ne voudra quitter Collonges, son auberge, ses limonaires et les rives de la Saône.

Alors au moins un hommage national, et avec lui toute la gastronomie française et des centaines de milliers d'agriculteurs, de producteurs, d'artisans, d'apprentis, de brigades de cuisiniers qui seraient honorés.



Pierre compte sur vous aujourd'hui

Pierre Thivolet a besoin de votre aide pour sa pétition “Pour un hommage national à Paul Bocuse”. Rejoignez Pierre et 83 signataires.