POUR QUE LA BAULE REPRENNE LA MAIN SUR L'AVENIR DE SA PLAGE

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Suite à la décision, quasi unique en France, de la Mairie de La Baule-Escoublac qui a refusé la délégation de service public visant à mettre en place le Décret Plage de 2006, le Préfet a du recourir à un appel d'offre qui s'est soldé par la nomination du Groupe Véolia comme concessionnaire de la Plage de la Baule-Escoublac.

Véolia, désormais seul décideur à bord, souhaite imposer de nouvelles règles pour l'implantation des Restaurants et Clubs de plage. Mais leur projet est compliqué et onéreux. Il impose une standardisation des établissements ainsi que des engagements financiers bien plus élevés qu'auparavant. Ainsi, nous risquons de voir beaucoup des Clubs qui ont fait l'animation de notre Plage depuis de nombreuses années, disparaître au profit de groupes plus solides.

Par ailleurs, de façon étonnante par rapport à l'esprit du Décret-Plage qui avait été instauré avant tout pour limiter les excès sur les plages du Sud de la France, les "Espaces Privatifs" proposés dans le projet de Véolia sont plus grands que ceux qui existent aujourd'hui et ils permettent une délimitation des "plages privées" presque jusqu'à la mer.

Tout ceci va à l'encontre de l'esprit de la Plage de La Baule ! C'est pourquoi nous demandons au Maire de reprendre le contrôle de La Plage afin d'en définir le futur, localement, avec tous les usagers de Notre Plage.



La Plage, Coeur de La Baule compte sur vous aujourd'hui

La Plage, Coeur de La Baule a besoin de votre aide pour sa pétition “POUR QUE LA BAULE REPRENNE LA MAIN SUR L'AVENIR DE SA PLAGE”. Rejoignez La Plage, Coeur de La Baule et 2 217 signataires.