Petition Closed

Pour que l'école devienne l' AFFAIRE DE TOUS

Parce-que la refondation de l'école ne peut être imposée, mais co-créée par tous les acteurs éducatifs, en lien avec un organisme de recherche et d'innovation.

 

Face à un avenir difficile, face aux défis que nos sociétés vont  devoir relever, la mobilisation de toutes les intelligences s’impose, celle de la jeunesse en particulier.

Pour y contribuer, le  système éducatif doit s’ouvrir, cesser d’organiser la compétition,   la sélection, l’exclusion, et de valoriser l’individualisme.

Nous, enseignants, animateurs, parents, grands parents, élus, militants de l’éducation populaire, syndicalistes, universitaires, chercheurs… estimons que le projet de refondation de l’école, s’il devient l’affaire de tous, peut être une opportunité :

        - pour ouvrir l’école sur la société en développant des partenariats :

                 o   avec les collectivités territoriales,

                 o   avec les mouvements d’éducation populaire,

                 o   avec les innovations de l’économie sociale et solidaire et de la société civile. 

        - pour rompre avec un fonctionnement obsolète et favoriser la    constitution d’équipes comprenant desenseignants responsabilisés dans la réalisation d’un projet commun.

Nous sommes prêts à nous investir dans un Projet d’Education Territorial (PEDT) afin de réaliser tout ou partie de ces objectifssur des territoires mobilisés.

Pour ce faire, nous demandons que des mesures soient prises dans le cadre institutionnel de la recherche et de l’innovation, pour encourager et faciliter l’émergence d’équipes d’enseignants volontaires.  Elles auront pour mission d’ouvrir la voie et d’en montrer l’intérêt pour les enfants, les familles et l’évolution du système éducatif.

D’autre part, nous mesurons les difficultés d’un tel changement : les inquiétudes sont nombreuses et réelles. Un temps d’information et d’échanges organisé localement s’avère nécessaire pour la réalisation de la réforme, dans le cadre ou non d’un PEDT.

 

 

This petition was delivered to:
  • ministres
    Vincent Peillon et George Pau-Langevin


    Association DECLIC 38 started this petition with a single signature, and now has 293 supporters. Start a petition today to change something you care about.