Petition Closed

Parce-que la refondation de l'école ne peut être imposée, mais co-créée par tous les acteurs éducatifs, en lien avec un organisme de recherche et d'innovation.

 

Face à un avenir difficile, face aux défis que nos sociétés vont  devoir relever, la mobilisation de toutes les intelligences s’impose, celle de la jeunesse en particulier.

Pour y contribuer, le  système éducatif doit s’ouvrir, cesser d’organiser la compétition,   la sélection, l’exclusion, et de valoriser l’individualisme.

Nous, enseignants, animateurs, parents, grands parents, élus, militants de l’éducation populaire, syndicalistes, universitaires, chercheurs… estimons que le projet de refondation de l’école, s’il devient l’affaire de tous, peut être une opportunité :

        - pour ouvrir l’école sur la société en développant des partenariats :

                 o   avec les collectivités territoriales,

                 o   avec les mouvements d’éducation populaire,

                 o   avec les innovations de l’économie sociale et solidaire et de la société civile. 

        - pour rompre avec un fonctionnement obsolète et favoriser la    constitution d’équipes comprenant desenseignants responsabilisés dans la réalisation d’un projet commun.

Nous sommes prêts à nous investir dans un Projet d’Education Territorial (PEDT) afin de réaliser tout ou partie de ces objectifssur des territoires mobilisés.

Pour ce faire, nous demandons que des mesures soient prises dans le cadre institutionnel de la recherche et de l’innovation, pour encourager et faciliter l’émergence d’équipes d’enseignants volontaires.  Elles auront pour mission d’ouvrir la voie et d’en montrer l’intérêt pour les enfants, les familles et l’évolution du système éducatif.

D’autre part, nous mesurons les difficultés d’un tel changement : les inquiétudes sont nombreuses et réelles. Un temps d’information et d’échanges organisé localement s’avère nécessaire pour la réalisation de la réforme, dans le cadre ou non d’un PEDT.

 

 

Letter to
ministres Vincent Peillon et George Pau-Langevin
Créons des équipes volontaires !

Madame la Ministre, Monsieur le Ministre
La refondation de l’école est indispensable mais ne peut se faire sans l’implication forte des enseignants. Dans un premier temps il nous semble nécessaire de constituer des équipes volontaires. Le Conseil de l’Innovation devrait pouvoir en donner les moyens aux Inspections d’Académie.
Pour aller au-delà d’un simple aménagement des rythmes scolaires, pour conduire avec tous les partenaires un véritable Projet d’Education Territorial (PEDT), pour dépasser les résistances, nous sollicitons de votre part une reconnaissance et une responsabilisation des enseignants engagés dans un tel projet.