Je soutiens ma police

0 a signé. Prochain objectif : 50 000 !


Syndicat Majoritaire au sein de la Police Nationale, nous sommes écœurés de la façon dont la Police Républicaine Française est actuellement traitée.

Que ce soit par certains médias, artistes, politiques ou une frange de la population, la police est systématiquement stigmatisée.

La Police Française serait VIOLENTE, RACISTE voire plus pour certains…

Pourtant, notre credo est de secourir notre prochain.

Vous ne pouvez pas savoir le plaisir que l’on ressent lorsqu’on accomplit notre mission, lorsqu’on se met à votre service, que l’on vous vient en aide, dans des moments qui peuvent être si difficiles voire dramatiques pour vous.

Bien sûr, certaines de nos missions sont plus ingrates. Au nom de votre sécurité ou au nom du « bien vivre ensemble », nous devons parfois intervenir lorsque vous commettez des infractions susceptibles de mettre votre vie ou celle des autres en danger, ou lorsque vous commettez des actes répréhensibles pour la société dans laquelle nous vivons.

Mais n’oubliez pas qu’au-delà de ces missions impopulaires aux yeux de certains, notre mission principale et prioritaire est de maintenir votre sécurité. Pour cela, nous sommes prêts à donner nos vies ! Durant les attentats, policiers et gendarmes n’ont pas hésité à intervenir au mépris du danger pour tenter de sauver la vie des autres. Nous pensons et rendons hommage à tous les membres de forces de l’ordre morts en service. Être policier est un sacerdoce. On est policier H24. Même hors service, notre instinct nous dicte d’intervenir lorsque nous constatons des faits graves mettant en péril des personnes ou des biens.

Un policier fait ce travail parce qu’il aime son prochain. La police n’est pas raciste. Elle défendra toujours les autres quelles que soient leur couleur de peau, leurs origines ou leur religion.

Ne l’oublions pas, la police est composée de femmes, d’hommes ayant des familles et des amis.

Un policier exerce un métier très difficile au cours duquel, il doit faire face à des situations pour lesquelles il n’est pas toujours préparé, et que beaucoup d’entre vous ne souhaiteraient sans doute jamais avoir à affronter…

Il côtoie quotidiennement tout ce que notre société a de plus terrible, la mort, la haine, la violence, la misère, la peine, la douleur, l’horreur. La Police gêne ceux qui ont des choses à se reprocher, ceux pour qui, elle est un empêcheur de tourner en rond. Alors ceux-là même cherchent tous les prétextes pour bafouer et discréditer les hommes en bleu.

Aujourd’hui, la police fait face à la haine de la part non seulement de ces individus qui quotidiennement commettent toutes sortes de délits (vols, viols, trafics de stupéfiants, d’armes…), mais également de personnages publics en manque de reconnaissance qui espèrent faire le buzz.

Seuls ceux qui se rebellent, qui tentent de se soustraire, qui insultent un membre des forces de l’ordre suite à la commission d’une infraction ou lors d’un contrôle d’identité risquent une interpellation avec usage de la force quand celle-ci est nécessaire.

Et pour rappel, si cette force utilisée n’est pas nécessaire, mesurée et simultanée, le policier encourt une double peine, contrairement au reste de la population. Une sanction pénale (avec circonstances aggravantes du fait de la fonction) ET une sanction administrative pouvant aller jusqu’à la révocation. La police est aujourd’hui le métier le plus contrôlé.

Les policiers sont fatigués, usés, surexploités, et ne supportent plus de se faire traiter de la sorte que ce soit par des groupuscules anti-police, par la délinquance, ou par des pseudos-artistes n’hésitant pas à faire des amalgames à l’encontre des forces de l’ordre.

Les moyens pour intervenir des policiers sont de plus en plus réduits comme peau de chagrin. Comment la police Républicaine va pouvoir continuer à assurer la sécurité de la majorité des citoyens qui ne demandent qu’une chose : vivre en paix et en sécurité ?

La Police Nationale a aujourd’hui besoin de vous.

Pour que la majorité de la population qui aime sa police s’exprime enfin, nous vous demandons de nous soutenir.

Que nous puissions à nouveau effectuer nos missions dans des conditions optimales, que ce soit en termes d’effectifs, de matériels, mais également de droits. Que l’on respecte notre présomption d’innocence, principe fondamental de notre justice, lorsque nous sommes mis en cause dans une affaire comme pour tout citoyen.

Soutenez votre police avant que cette dernière ne puisse plus faire son travail correctement et ne puisse plus vous protéger.

Trop de policiers épuisés ont mis fin à leurs jours.

Votre police a besoin de reconnaissance, a besoin de se sentir soutenue.

Merci à vous.

UNITÉ SGP POLICE