Partiels du S2 à Paris 1 : stop au carnage

0 a signé. Prochain objectif : 7 500 !


Nous, étudiant-e-s de l'université Paris 1, nous soutenons l'initiative des élu-e-s étudiant-e-s qui ont porté, lors de la CFVU du 16 avril, un certain nombre de propositions pour aménager les partiels et les rattrapages des examens pour l'année universitaire 2019-2020.

En effet, dans un contexte de crise épidémique, il est impensable de vouloir tenir les examens comme si tout était normal. Alors qu'il n'y a eu que quatre semaines de cours en présentiel au deuxième semestre, on voudrait imposer des examens de fin d'année. Alors que plusieurs étudiant-e-s et professeur-e-s sont tombé-e-s malades, l'épidémie de Covid-19 a impacté beaucoup plus largement le fonctionnement de l'université, empêchant de très nombreux-ses étudiant-e-s de suivre les cours à distance proposés par les professeur-e-s. Les inégalités, dans l'accès aux ressources informatiques, mais aussi les grandes difficultés qu'ont beaucoup d'étudiants à suivre des dizaines d'heures par semaines devant leur ordinateur alors qu'ils sont parfois très isolés socialement, ne permettent pas de tenir les examens tels qu'ils auraient du se dérouler.

Nous demandons donc au Conseil d'Administration du 23 avril de ne pas outrepasser les décisions de la CFVU du 16 avril et d'avaliser les décisions suivantes :

- annulation de tous les partiels du second semestre,

- mise en place de la validation automatique du second semestre, avec la même note que celle du premier semestre,

- annulation des rattrapages du premier semestre qui devaient avoir lieu en juin, et valider le premier semestre automatiquement avec la note de 10 pour celles et ceux qui n'avaient pas pu valider le premier semestre. [et en découlant, le second semestre également validé à 10]

- permettre, sur la base du volontariat, d'améliorer les notes du S2 par la mise en place de devoirs facultatifs et les notes de contrôle continu [attention! cela n'a pas encore é.té voté par la CFVU mais fait partie des propositions rédigées par les élu-e-s étudiant-e-s]